Des tendances pour 2020 (2) : jeux de plateau et jeux de rôle sont dans un bateau…

Alors, ami(e)s lectrices et lecteurs, que nous réserve de bel et bon cette année 2020 en matière de JdR, hein ?

(…)

Bah, on n’en sait rien non plus. Sinon, nous serions des éditeurs à succès pleins aux as et pas là en train de rédiger les pages du Fix, banane !

Cela dit, rien ne nous empêche au moins d’essayer d’anticiper l’avenir. Alors, voilà le deuxième article d’une petite série destinée à dégager sommairement les grandes tendances de l’évolution du JdR francophone dans les prochains mois. Deuxième épisode : le rapprochement entre JdR et jeu de plateau.

—————————————————————————————————————————

Raaah, voilà qu’il se remet à radoter ! Et Edge alors, c’est un éditeur de livres de cuisine ? Et Origames, ce serait pas l’éditeur de Shaan, par hasard ? Et Blam ! celui de Terre², hein ? (…)

Cette fois-ci, je m’incline : le rapprochement entre JdR et jeu de société avec plateau, pions et ‘gurines ne date pas des prochains mois, c’est certain. Des éditeurs allient les deux avec bonheur depuis longtemps (genre Jeux Descartes pendant des années) et, même, à l’autre bout du spectre, il semble évident que, ces derniers temps, des tentatives répétées et souvent couronnées de succès ont permis aux jeux de plateau de devenir de plus en plus narratifs au point d’estomper la fragile frontière qui existe entre le JdR et son ancêtre à petits bouts de carton. On peut citer TIME Stories, The 7th Continent, Mice & Mystics, Robinson Crusoë, etc.

Mais, là, quand même, et c’est bien le principe d’une tendance, on note un certain nombre d’indices qui, mis bout à bout, dessinent une trajectoire très intéressante… à défaut de pouvoir vous dire jusqu’où elle nous amènera.

D’abord, et c’est bien là le plus important, deux nouveaux éditeurs de jeux de plateau/’gurines viennent d’annoncer leur entrée dans le game du JdR francophone. Tout d’abord, c’est Monolith qui, après avoir flirté avec le genre lors d’un rapprochement avec BBE, a finalement décidé de se doter d’une « branche JdR » qui sera pilotée par Fred Henry, lui-même rôliste depuis des éons. La première production de l’éditeur sera un jeu Batman motorisé avec une version adaptée de Chroniques Oubliées.

Cette tendance s’est prolongée avec l’annonce de Funforge (Agricola, Tokaïdo, etc.) de se lancer dans le JdR avec la VF du Conan de Modiphius. Au programme, un triptyque suffisant pour se lancer dans les aventures du Cimmérien à la maison, à savoir le Core Book, le Gamesmaster Toolkit avé l’écran qui va bien et Jeweled Thrones of the Earth Adventures, un recueil de scénars. Le tout sera lancé au premier trimestre 2020 lors d’une… campagne de foulancement. Aha, on tient peut-être là un indice. Le financement participatif n’est pas ignoré en jeu de plateau, loin de là, mais la réussite durable (et parfois étonnante) des CF dans le milieu du JdR francophone a peut-être fini par aiguiser les appétits de quelques gros joueurs. A voir.

Encore plus étonnant est ce qui arrive à Oltréé. Le jeu du Grümph édité chez John Doe (et dont on attend, par ailleurs, une v2 prochainement : suivez un peu, quoi !) va en effet connaître une déclinaison en jeu de plateau signée du célèbre Antoine Bauza chez Studio H qui est quand même la branche jeu de l’éditeur Hachette. J’ai envie de dire : siouplaît.

Bon, bien sûr, on peut y voir un événement unique plus qu’une tendance : LG et Antoine sont amis depuis au moins la période où ils œuvraient ensemble au sein du collectif Ballon-Taxi (test : si tu t’en souviens, tu es vieux mais tu as encore une bonne mémoire). OK. Mais quand même : c’est le signe de ce que le jeu de rôle peut apporter au jeu de plateau, nan ? Oh ?

Enfin, comment finir de dessiner cette possible tendance jeux de plateau/jeux de rôle sans évoquer le cas symbolique de Mr Phal. Le fameux pilier de table de jeu qui a tant oeuvré à Tric Trac depuis sa création a décidé de prendre du recul et, désormais, officie dans le domaine de ses amours de jeunesse : le JdR. Depuis quelques temps, Mr PHal peaufine son propre JdR, Mash Up, et, désormais, développe une chaîne Youtube principalement consacrée à notre loisir, ici : https://www.youtube.com/channel/UC466bKiO_LidtUbbNWkimhg

On espère bien vous reparler de tout cela bientôt dans les colonnes du Fix.

Bon, une tendance, c’est dans les deux sens, hein ? Cela peut aussi aller vers le bas. Du coup, il nous faut bien noter avec intérêt que l’éditeur Le Matagot, après plusieurs années au service conjoint du jeu de plateau (Wingspan, L’île au trésor, Room 25, Sagrada, Scythe, etc.) et du JdR (Metal Adventures, D-Start, Ecryme, Te Deum pour Massacre, Les Chants de Loss…), bah, vient de se rendre compte que la première catégorie était carrément plus rentable pour pérenniser l’activité de l’entreprise. Ainsi, tout le catalogue JdR (nous n’avons pas la confirmation pour D-Start dont une suite doit sortir cette année) du Matagot passe à un nouvel éditeur, Open Sesame Games qui, par exemple, porte la nouvelle souscription pour l’édition anniversaire de Metal Adventures ou bien va livrer les ouvrages du CF Les Chants de Loss fin février.

Ce qui est certain, c’est que Le Matagot sortait de bels et bons JdR… quand ils en avaient le temps. Les délais étaient longs, la communication pas toujours assurée (et, en général, par les auteurs eux-mêmes)… pas l’idéal pour un marché de niche comme le JdR francophone. Espérons donc que le nouveau venu OSG puisse se consacrer entièrement à ses auteurs JdR. Cela dit, bim, l’éditeur annonce aussi de futures sorties dans le domaine du jeu de plateau… tendance que je vous dis !

Une pensée sur “Des tendances pour 2020 (2) : jeux de plateau et jeux de rôle sont dans un bateau…

  • 2 février 2020 à 23:42
    Permalink

    Et pour ce qui concerne la traduction de D&D ???

    Répondre

Répondre à Grand Ancien Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *