Des tendances pour 2020 (3) : l’Ordinateur est votre ami

Alors, ami(e)s lectrices et lecteurs, que nous réserve de bel et bon cette année 2020 en matière de JdR, hein ?

(…)

Bah, on n’en sait rien non plus. Sinon, nous serions des éditeurs à succès pleins aux as et pas là en train de rédiger les pages du Fix, banane !

Cela dit, rien ne nous empêche au moins d’essayer d’anticiper l’avenir. Alors, voilà le troisième article d’une petite série destinée à dégager sommairement les grandes tendances de l’évolution du JdR francophone dans les prochains mois. Troisième épisode : la multiplication des tentatives de support électronique pour le JdR.

—————————————————————————————————————————

Beaucoup de rôlistes à moitié punk sur les bords considèrent le JdR comme le dernier bastion de la résistance du papier/crayon/neurones contre l’impérialisme du tout électronique à ouatemille balles. Et c’est pas faux. Le charme de notre loisir c’est aussi le fait qu’avec un peu de dés récupérés à droite ou à gauche, le matos de classe du petit frère et beaucoup d’imagination, on eut monter une campagne au long cours pour 0 euro.

Mais, bon, on ne nous la fait pas. Si d’autres rôlistes sont également prêts à dépenser des tonnes de brouzoufs pour un early bird relié pleine peau lors du dernier foulancement à la mode, ils pourraient aussi être intéressés par ces nouveaux supports électroniques qui fleurissent clairement ces deniers mois. Alors, gadgets ou réelle tendance pour l’évaluation de notre hobby ?

A propos de gadgets, même si le Fix reste à 100 % concentré sur le JdR francophone, on ne peut qu’être intrigué par cette nouvelle venue d’outre-atlantique : on peut jouer au JdR avec la sympathique Alexa, l’agent électronique d’Amazon. En effet, suite à un accord entre l’éditeur Paizo et la tentaculaire multinationale qui aime détruire le petit commerce de proximité, il est possible, plus précisément,d e demander à Alexa de lancer une ch’tite partie de Starfinder sur le pouce.

https://www.amazon.com/Paizo-Alexa-Games-Starfinder/dp/B082SZRSRJ

Le premier épisode contient 30 minutes de jeu gratuit et est basé sur l’aventure de table Scoundrels in the Spike de la Starfinder Beginner Box (pour le moment inédite en VF mais on nous dit que ce serait pour 2020). Mais on nous promet une suite imposante, c’est-à-dire rien de moins qu’une adaptation du 1er volet de la campagne de Soleils Morts : Incident à la station Absalom, avec les « vraies » règles adaptées du Starfinder Core Rulebook.

Miracle de la technologie ? Un bémol quand même : c’est du solo. C’est très chouette mais cela reste plus près d’un livre dont vous êtes le héros vocal que d’un MJ en plastique. Cela dit, cela donne quand même une petite idée de ce que pourrait nous réserver l’avenir : l’éditeur vendront peut-être demain des applications pour les assistants vocaux et nous n’auront alors plus besoin ni de MJ, ni de temps de préparation.

Dans la même veine « ce n’est pas 100 % du JdR mais ça pourrait bien être quand même l’avenir du hobby », on doit aussi et surtout parler du projet Erune. Pourquoi surtout ? Heu-là, parce que les p’tits gars derrière ça – Arkadia Studio – sont Normands, boudiou ! On vous en reparlera tantôt plus en détail mais on peut déjà noter que leur projet de jeu hybride, présenté sur Kickstrater en ce mois de février 2020 pourrait bien tenir du JdR-like.

A priori, on vous l’accorde, cela ressemble à un Talisman-Descent-whatever qui promet d’explorer un donj’ avec des ‘gurines. Mais – d’où sa présence dans cet article, gros malins – le tout est géré avec l’aide d’une appli qui non seulement t’explique les règles (et, elle, sans s’énerver comme toi quand tu dois expliquer pour le 12ème fois de la soirée à Jean-Kévin comment on calcule l’initiative…) mais, mieux, anime la partie en générant les événements de quête, que ce soit une rencontre avec un PNJ, une énigme (il paraît qu’alors elle fait la voix du Père Fouras hyper-bien mais cela reste à confirmer…), une interaction avec l’environnement ou alors un événement purement aléatoire.

Alors, là aussi, il y a un bémol mais c’est ça qui rend le tout plus intéressant qu’un simple jeu de dungeoncrawling avec gadget : il y a quand même un MJ. Je veux dire : un MJ humain. L’application est là pour créer de l’aléatoire et de l’ambiance mais ne dépossède pas complètement l’humain de la maitrise du jeu. Il sera intéressant de voir – si ce type de jeu se développe – comment cela pourrait rebattre les cartes de la narration et de l’autorité sur celle-ci dans un ménage désormais à trois entre joueurs, meneur et appli. Passionnant, non ?

https://www.arkada.studio/accueil

Dans la même veine, revenons sur l’expérience Spirit of Adventure. Expérience un peu amère car le projet de « table de JdR augmentée » a tenté sa chance sur Ulule à l’été 2019 et y a récolté… 15 % de ses objectifs. OK, OK mais le sujet de l’article, c’est le turfu alors essuyons l’ardoise et voyons ce que ces p’tits gars nous préparent à l’avenir puisque, oui, ils n’ont pas renoncé à faire aboutir leur projet.

SoA creuse en fait un peu le même sillon que Erune mais sans tout le fatras des ‘gurines et autres petits bouts de carton : juste une appli. Mais juste une appli pour smartphone dont le but n’est pas de remplacer le MJ mais de l’assister dans sa tâche afin de rendre l’expérience JdR plus ludique mais, surtout, plus accessible.

Les porteurs du projet, Open Era, ont fait évoluer l’appli vers ce qu’ils appellent une « table de JdR augmentée » et qui permet au MJ de se décharger de temps en temps sur l’appli quand une interface graphique semble mieux adaptée qu’un long discours : une énigme façon puzzle à résoudre ? un artefact à examiner sous tous les angles ? un mini-jeu dans le jeu pour résoudre une situation spécifique ? C’est ce genre de services que devrait rendre la nouvelle version de l’appli si, toutefois, un prochain financement permet de la faire aboutir.

https://www.openera.net/

Enfin, profitons également de cet article pour donner des nouvelles du projet Seeds of War dont nous vous avions parlé au moment de son foulancement en septembre 2018. Là, l’ouvrage vient juste de sortir en PDF et est donc bientôt attendu en papier. Mais, ce qui nous intéresse ici, c’est l’appli. Et, elle, ele est pleinement dispo, en anglais mais aussi en français.

Elle accompagne la campagne medfan (compatible D&D 5 et Pathfinder) qui met les PJ dans la peau des dirigeants d’un royaume. Pendant qu’ils joueront autour de la table, l’appli leur permettra de gérer leur royaume. L’appli garde la trace des événements importants de la campagne, permet le suivi des relations entre les personnages et leurs voisins, elle présente bien sûr une carte interactive du monde de la campagne et, enfin, assure seule l’automatisation du crunch de ce genre de règles (calcul des contrôles de difficulté, coûts des ressources…). C’est, comme on le voit, bien plus pointu que les autres applis de ce genre mais cela peut tout autant décider un certain nombre de joueurs à voir dans le JdR une tout autre activité qu’un interminable décompte de points et un calcul de pourcentages abscons…

https://seedsofwars.com/

Comme on le constate, le JdR, tout en restant papier/crayon, passe sous l’influence de jeux de société narratifs qui utilisent avec succès ce genre de procédés et qui pourraient, c’est certain, rendre nos tablées du vendredi soir plus attractives à une partie des rôlistes potentiels, jeunes ou casual. On pense à Unlock avec ses machines, énigmes ou autres bidouilles à faire sur le portable. Ou encore à Chronicles of Crime ou Detective pour leurs enquêtes assistées. Une vraie tendance ou une branche morte de l’évolution du loisir ? Seul l’avenir nous le dira…

Nous sommes loin d’être des experts de ce type d’appli et de supports électroniques, si vous connaissez d’autres projets dans ce genre, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires : merci d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *