Les enfants et le fantastique – du JDR à la bibliothèque Louise Michel

J’avais l’habitude de beaucoup fréquenter la bibliothèque municipale quand j’étais enfant. Je me souviens d’y avoir passé de nombreuses heures à lire des bandes dessinées, à fouiner dans les rayons et à découvrir des romans d’Asimov et des Livres dont vous êtes le héros. Je me souviens aussi de bibliothécaires très à cheval sur le bruit qui hurlaient des « CHHUUUUUT » très sonores dès qu’on avait le malheur de chuchoter trop fort avec les autres enfants présents ou de tourner les pages trop brutalement.

Apparemment les bibliothèques ont bien changé depuis ma jeunesse puisqu’elles organisent maintenant des rencontres entre des acteurs du monde de la littérature et des auteurs de jeu de rôle. C’est notamment le cas de la bibliothèque parisienne Louise Michel qui propose, le 26 novembre dès 18 heures, une soirée autour du thème des personnages d’enfants dans les œuvres fantastiques.

L’occasion de faire discuter Jean-Luc André d’Asciano, auteur du recueil de nouvelles Cigogne, avec Vivien Féasson et Manuel Bedouet à qui l’on doit respectivement les JDR Summer Camp et Libreté (actuellement en financement participatif sur la plateforme Ulule). La discussion devrait déjà être pas mal bruyante surtout que Manuel étant l’un des présentateur du podcast Ludologies, il est connu pour être particulièrement bavard. Mais ce qui devrait définitivement rompre la quiétude de la bibliothèque c’est que la soirée se terminera par des démonstrations de parties de JDR. L’occasion d’entendre les dés rouler et les joueurs hurler de terreur et de rire.

Pour vous donner envie de venir on vous laisse cliquer sur la page Facebook de l’événement et surtout admirer l’affiche officielle de l’événement créée par Camille Merand, l’illustratrice de Summer Camp qui sera présente pour dédicacer le jeu.

14947774_620911064747094_8697561959059589970_n

Une pensée sur “Les enfants et le fantastique – du JDR à la bibliothèque Louise Michel

  • 16 novembre 2016 à 09:25
    Permalink

    « Je me souviens aussi de bibliothécaires très à cheval sur le bruit qui hurlaient des « CHHUUUUUT » très sonores dès qu’on avait le malheur de chuchoter trop fort avec les autres enfants présents ou de tourner les pages trop brutalement.

    Apparemment les bibliothèques ont bien changé depuis ma jeunesse »

    Oula oui il est temps de ressortir^^

     
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *