Prix rôliste 2019 – cérémonie exceptionnelle

Début 2020, plusieurs acteurs du monde ludique se sont réunis pour décerner le prix rôliste 2019. La sélection avait été dévoilée lors d’un live RôlisteTV sur Youtube et les lauréats devaient être annoncés à l’occasion du festival « Au delà du dragon » de Montpellier les 28 et 29 mars 2020. Malheureusement, comme beaucoup d’événements ludiques, le salon est annulé.

C’est pourquoi la première cérémonie du prix Rôliste aura lieu le vendredi 27 mars à 21H en live, sur la chaîne YouTube de Rôliste TV.

En attendant, voici les nommés dans les différentes catégories de ce prix rôliste cuvée 2019 (pour rappel, ce choix répond à divers critères choisis par le jury, à savoir : le jeu doit être sorti en version physique et en boutique pour être nommé).

16 pensées sur “Prix rôliste 2019 – cérémonie exceptionnelle

  • 25 mars 2020 à 20:22
    Permalink

    Merci les gens pour ce magnifique prix qui a décidé d’ignorer les indépendants « parce qu’on les trouve pas en boutique et puis, hein, on n’est jamais au courant de ce qu’ils sortent ».
    Continuez le bon boulot. Vous nous rappelez bien pourquoi on est des indépendants finalement…

    Répondre
    • 27 mars 2020 à 12:49
      Permalink

      Bonjour,

      Alors je me permet de répondre à ton post mais cela vos aussi pour les autres personnes ayant signalé que cela pose problème d’ignorer les indépendants.
      Déjà, il nous fallait un cadre pour pouvoir dire si oui ou non un jeu pouvait concourir et après c’était au jury de faire une sélection. Il fallait donc pouvoir avoir accès à une liste exhaustive de ce qui sort.
      Si pour certains indépendant dont tu fais partis, au même titre que johann pour Sombres ou James tornades pour Faces, cela est plus complexe pour d’autres.
      Donc si on veut être égalitaire et prendre les indépendants ont devait rechercher TOUT les indépendants et ceux quelques soit le site de diffusion d’ailleurs.
      Et si je me base seulement sur Lulu et DrivethruRPG déjà certains sont peu ou très peu connu.
      Vous avez entendu parler de Western de Luc Pointal par exemple ou Glorieuse de Julien Pouard ?
      personnellement avant une recherche, jamais entendu parler donc il aurait fallu non seulement toutes les rechercher mais aussi tous les lires avant les nominations.
      Voila pour l’explication.

      Répondre
      • 27 mars 2020 à 19:29
        Permalink

        Bonjour Guillaume. Je vais être caricatural, mais il y a deux manières de voir un Prix : soit c’est une breloque à coller sur la 1ère de couv. pour augmenter les ventes de produits déjà diffusés, façon barils de lessive ; soit c’est une mise en valeur du travail des créateurs(trices) et intervenant(e)s par une mise au premier plan dont ils (elles) ne bénéficient pas en temps normal et/ou une dotation. Dans le second cas, la recherche de potentiels compétiteurs(trices) et l’appel à candidature font partie intégrante du (lourd) processus de mise en place et il est courant (voire préférable) d’en établir les limites ; dans le cas présent, je cite : « Les membres du jury peuvent proposer à la sélection tout jeu de rôle disponible physiquement en boutique sorti entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2019 ». Donc, oui, le cadre était posé dès le départ et vous vous y êtes tenus (c’est en soit une bonne chose), mais, non, cela n’empêche en rien que certaines personnes critiquent ce choix. Il ne s’agit pas d’une « attaque », mais de l’expression d’un regret, d’un désaccord. Je comprends votre choix (mais n’y adhère pas du tout), tout comme je comprends l’amertume de LG (et des « invisibles » à ses côtés). Personnellement, j’ai beau déplorer la mise à l’écart des « petits » et espérer qu’une scène leur soit dédiée, cela ne m’empêche pas de vous souhaiter bonne continuation dans votre entreprise ; la promotion de notre passion demeure importante.

        Répondre
  • 26 mars 2020 à 04:19
    Permalink

    Je suis plutôt d’accord avec LG (et pas seulement parce que j’apprécie ses créations) ; nous avons la chance inouïe de vivre une période extrêmement riche en créateurs(-trices), un peu de premier plan ne saurait leur nuire…

    Répondre
  • 26 mars 2020 à 07:01
    Permalink

    Le vrai problème, c’est que, hélas… nous aussi on est plutôt d’accord avec LG :-/ On s’est clairement laissé embarquer par naïveté dans un truc qu’on ne maîtrise pas et qui, au final, ne nous convient pas plus qu’à vous. Là, je peux juste vous dire qu’on ne s’y laissera pas prendre deux fois. Pour le reste, j’espère que Vincent nous en dira plus dans un article quand tout sera terminé. Bref : on a merdé, désolé. 🙁

    Répondre
    • 27 mars 2020 à 13:07
      Permalink

      Bonjour Narbeuh,

      Je répond en commentaire, puisque tu le post ainsi également.
      Lors de votre invitation a devenir membres du jury, les règles avait déjà été posé et vous en aviez eu connaissances avant d’accepter ou de décliner la proposition de rejoindre le jury. Je trouve donc ce commentaire déplacé. Nous avons souhaiter associer les divers média rôliste et nous vous avons donc volontier invité mais aucun couteau sous la gorge n’a été mis pour vous obliger a participer.
      Donc une erreur peut être mais en connaissance de cause et des raisons de ses dernières limitations.

      Répondre
      • 27 mars 2020 à 14:04
        Permalink

        Bonjour Guillaume,

        Un petit rappel : nous sommes arrivés sur la fin d’un processus déjà bien engagé, nous n’avons pas pu en définir les règles. Celles que tu nous as communiquées sur le point sensible dont nous parlons ici étaient « Sélection des nominés par le jury parmi toutes les sortie 2019 (1er janvier au 31 décembre) critères: dispo en ouvrage physique et en boutique ( donc pas de pdf des préco par exemple et pas d’indé même si certains aurait largement mérité mais il fallait des critères ) ». Or, des jeux comme Striscia ou FACES, par exemple, sont dispo chez Philibert, partenaire du prix. D’où une certaine incompréhension sur la sélection des nommés.

        Cela dit, il ne s’agit pas de polémiquer mais seulement de donner un ressenti et une info : nous ne nous sommes pas sentis à l’aise dans ce prix (ressenti) et nous n’y participerons plus (une info).

        Rien de plus, rien de moins.

        Bon courage pour la suite.

        Répondre
        • 27 mars 2020 à 14:21
          Permalink

          Tu le dis toi même,
          dispo chez Philibert…je crois que philibert est UNE boutique (ou deux si tu compte le site) mais si des boutiques peuvent le commander, il n’est pas disponible auprès d’un réseau classique donc clairement les petites boutiques y ont a accès plus complexe.

          et il aurait peut être été bien de signalé dans ton message et sur le réseaux avant de dénigrer le prix de prendre la citation que tu viens de faire « pas d’indé même si certains aurait largement mérité mais il fallait des critères »

          Il ne s’agit pas de polémiquer mais aussi de respect des infos que vous transmettez. Les règles vous ont été présenter dès le début, vous avez choisi de participer ou non donc aucune naïveté la dedans ou de truc sur lequel vous aviez pas la maîtrise…. vous étiez libre

          Répondre
          • 27 mars 2020 à 14:36
            Permalink

            En fait, Guillaume, je ne sais pas pourquoi tu prends le truc personnellement. Relis bien le message. « On a merdé, désolé ». « On ». Clairement, nous nous sommes précipités en acceptant de participer à un prix dont nous n’avons pas correctement mesuré les contraintes. Il ne s’agit pas de dénigrer le prix et encore moins les futurs lauréats (qui, si ça se trouve, défonce la mouille de tous les indés les doigts dans le nez ^^). Il s’agit juste de dire que nous, après expérience, cela ne nous convient pas et qu’on le refera pas. Juste ça.

  • 26 mars 2020 à 15:05
    Permalink

    Effectivement, quand nous avons été sollicité, même sur le tard, pour participer aux prix rôlistes, ça me tenait à coeur de participer et d’encourager ce genre d’initiative. Malheureusement, même si les règles imposées ne nous convenaient pas, une fois engagé, nous allons jusqu’au bout. Mais je regrette vraiment qu’il n’y ait pas FACES dans la sélection des systèmes, Hârn à la place de warhammer pour la couverture et j’aurai bien trouvé un argument pour caser Sombre quelque part…Bref, comme le dit Narbeuh, c’était une chouette expérience, mais qui ne nous correspond pas. Nous avons déjà indiqué au jury que nous passerons notre tour en tant que membre du jury pour l’année prochaine.

    Répondre
    • 26 mars 2020 à 19:06
      Permalink

      Merci pour vos réponses franches. Soyons clairs, je ne critique pas ces Prix en eux-mêmes, mais plutôt la tendance actuelle du « monde rôliste » à reproduire les mêmes travers que les domaines littéraires/musicaux/audiovisuels ; notre passion est riche de diversités, cessons d’instaurer des hégémonies qui, au final, appauvriront nos plaisirs (et nos comptes bancaires). Pourquoi ne pas profiter de cette occasion pour établir (à l’avenir) une sélection parallèle dédiée aux indépendants et petites mains ? L’idée n’est pas de concurrencer mais de compléter ces Prix Rôlistes… Pour finir, MERCI à toutes celles et tous ceux, amateurs, (semi)professionnels, collectifs et associations, qui créent, partagent et diffusent cette culture rôliste chère à nos coeurs ; j’espère pouvoir voter pour vous lors des Prix Rôlistes du Placard 2021 ;o)

      Répondre
  • 29 mars 2020 à 21:38
    Permalink

    Je peux comprendre que l’info n’est pas facile à trouver pour plein d’indépendants. Certes. Mais Rôliste TV, quoi ! Avec des émissions pour présenter des jeux et parler de l’info. Pourrait-on supposer que vous alliez au bout de votre démarche et que vous n’attendiez pas que tout vous tombe tout cuit dans le bec ? Les petits auteurs ont fort à faire et pêchent presque toujours sur la communication. Pasque c’est compliqué et que c’est un gouffre à temps. Mais, A PRIORI, je pars du principe que, en tant qu’organe d’information, VOUS preniez à coeur de vous tenir informés de tout ce qui sort, petit et gros. Oui, c’est du boulot. Mais il n’y a pas non plus 2000 sorties par an, au moins en France. Si on est à dix-douze nouveautés par mois, c’est le bout du monde. Soit 150 bouquins par an à lister dans une feuille xcel. On ne demande même pas que vous lisiez tout. Mais forcément, si déjà ça c’est trop compliqué, on est pas sorti du sable…
    Je crois surtout que comme pour beaucoup de rôlistes en France, le seul bon JdR est un pavé A4 couleur à couverture dure – peu importe le contenu ou l’intérêt. Le reste, c’est au mieux une curiosité, au pire un fanzine.
    C’est pas grave, hein. Ya pas d’acrimonie ou de reproches. C’est juste une constatation et on fait avec.

    Répondre
    • 30 mars 2020 à 11:21
      Permalink

      Oui nous sommes un organe d’informations et a ce titre nous essayons d’être le plus exhaustif possible avec les limites lié au média (par exemple difficile de faire un feuilletage de pdf actuellement pour nous, mais là c’est un choix éditorial en lien avec le média).
      Donc oui, nous connaissons certains des indés, et nous réalisons même une émission dessus aussi souvent que possible.
      Toutefois, pour être réellement complet il faudrait disposer d’un temps de recherche sur les ouvrages qui sortent chaque année. Honnêtement, en indé hormis quelques uns qui essaye de faire de la comm’ ou dont j’entend parler par divers réseaux, je suis pas sur d’avoir la moitié des sorties.
      Et tu dis, « on ne demande pas que vous lisiez tout » mais dans ce cas comment on fait la sélection des jeux nommés, comment on fait notre choix ? il faut a minima qu’avec les divers membres qui compose le jury, tout les ouvrages est été lu par au moins un membre.
      Actuellement, Rôliste TV représente environ 2 à 3h de taff par jour, en plus de mon boulot à 100% en a côté. donc il m’a personnellement difficile d’avoir du temps supplémentaire.
      Donc non je ne sous estime pas les indépendants et la qualité des jeux, mais pour les récompenser il me faut un jury qui peut convenablement les référencer, en parler et les critiquer. Ceux que nous n’avions pas de manière exhaustive pour tous les indé sur cette première édition du prix. Mais pour la deuxième qui sait ?

      Répondre
  • 30 mars 2020 à 08:43
    Permalink

    Bonjour,

    Je viens ajouter de l’huile sur le feu en donnant mon avis de consommateur & non-auteur de JDR.
    Tout d’abord, je félicite Rôliste TV pour sa démarche, dont je me suis réjouis. C’est du boulot, vous vous y êtes collés.
    Par contre, j’ai tout de suite trouvé dommage l’absence de jeux de rôles amateurs, qui contribuent à part non négligeable dans notre passion. Je me suis dit que la liste était pauvre, et manquait d’originalité.
    Je crois qu’il y a une réelle demande à prendre en compte. J’espère que ces critiques vous encourageront dans cette direction pour une prochaine édition !

    Répondre
  • 31 mars 2020 à 13:41
    Permalink

    Bonjour l’équipe Rôliste TV

    Bon déjà pour vous rendre justice, vous ne faites pas que rendre des prix pour des jeux de rôle et je tiens a vous féliciter net vous remercier pour tout le boulot accompli.

    Ensuite pour cet événement c’est toujours facile de refaire l’histoire et si vous avez donné l’encadré avant, effectivement on ne peut vous reprocher de vous y être tenu.

    Par contre la remarque du GRUMPH est a prendre en compte pour les prochaines manifestations : une catégorie pour les les Indied et les JDRA qui sont un vivier de création.

    Bon courage à tous.

    Répondre
  • 1 avril 2020 à 12:47
    Permalink

    Tiens j’ai le sentiment que autant RolisteTV que Inde100 Podcast ont souvent a coeur de présenter des jeux indépendants. Sans doute à lire LG je dois me tromper.

    Donc oui c’est une premier, oui il y a eu des lacunes, un prix du plus bel écran aurait été super cool puisque c’est un peu la vitrine d’un jeu. Oui il y a eu le couac du jeu nommé puis retiré pour des raisons que certains approuvent et d’autre dont je suis n’approuvent pas. Mais voilà c’était une première et ça sera mieux la prochaine fois et au final mettre en avant le jdr de quelque manière que ce soit permet au jdr d’avancer (ce qui ne sera jamais le cas des «  ouinouinpourquoipasmoi » en revanche.

    Donc je dirai merci aux initiateurs et good luck pour la prochaine fois !

    Et je dirai aussi à tout ceux qui râlent et se plaignent sans cesse, les acteurs du milieu comme on dit, avoir ces attitudes de matamores en public ne servent qu’à une chose, donner une image puérile au jdr français. Et c’est bien triste

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *