NOC out

Avec toutes les gentilles choses que mettent gentiment à disposition les gentils éditeurs et auteurs en ces temps pas gentils, on n’arrive plus à suivre la cadence sur les lundis/gratuits pour les quels nous avons des semaines d’avance. Ou de retard, selon le point de vue. Alors, zyva, faisons péter les limites du calendrier et relayons également de bien beaux gratuits certains autres jours de la semaine.

Par exemple, le kit de découverte du futur jeu de Sethmes, NOC.

Nous vous en avions déjà parlé ici même il y a plusieurs semaines. Rappelons-en le pitch :

NOC est un jeu de rôle situé dans un univers dystopique sombre et rétrofuturiste où l’humanité fait face à l’horreur de l’enfermement au sein d’une structure titanesque aux motivations obscures. Dominés par une administration totalitaire engendrée par la nuit, les joueurs endosseront le rôle des derniers défenseurs de l’humanité, des citoyens mus par leur courage, leur foi ou leur simple instinct de survie, conduits à lutter contre le système et les horreurs qui prolifèrent dans l’ombre afin de sauver la Terre. Par la dissidence, la résistance et l’éveil aux secrets de l’Artefact, ils s’efforceront de rendre la lumière à un monde que le désespoir et l’endoctrinement ont poussé à vénérer sa prison comme un Dieu.

Or, donc, le projet NOC passe très clairement la surmultipliée en nous proposant un kit de découverte de… plus de 100 pages ! Et attention, mesdames-messieurs, on parle-là du beau kit. Avec mise en page et illustrations de qualité, annexes à télécharger en sus, fiches de prétirés sur 3 pages chacune, etc. Les gars qui viennent casser le game des kits de découverte, quoi.

Dans ces 100 pages, vous avez d’abord, comme il se doit, une présentation assez remarquable d’environ 25 pages de cet univers dystopique avec une qualité d’illustrations et de mises en page qui rappellent des productions marquantes du passé comme Rétrofutur (Multisim). Chapeau !

Le livre (bah quoi ?) enchaîne ensuite avec la présentation du moteur de jeu sur 20 bonnes pages. Cela semble très complet (il y a même la liste des guns alors…) et, à part la création de PJ et leur progression, il ne semble pas y manquer grand chose pour être totalement jouable.

Enfin, il reste la bagatelle de 50 pages (bon, avec les prétirés assez encombrants pour être honnête) pour le scénario La réponse, initiant la campagne officielle. Peut-être un peu imposant pour un premier coup d’œil mais cela donne le ton : on aura là un jeu assez « littéraire » avec des scénarios plutôt scriptés. D’ailleurs, la suite du scénario proposé dans ce kit sera elle aussi diffusée gratuitement sous peu. Le bi-kit, quoi.

NOC sera proposé prochainement en foulancement. Il s’agira de financer le livre de base, l’écran et sans doute un début de gamme (on parle d’un guide de contexte sur la ville de Prague, notamment).

Le jeu joué par Sethmes est audacieux, voire risqué. Ce kit hors-norme semble préfigurer de très près ce que sera le jeu final : la forme est très aboutie et le contenu très riche. Il n’y aura clairement pas tromperie sur la marchandise et les achats d’impulsion regrettés dès livraison (parfois plusieurs années plus tard…) n’auront pas cours ici. De même, on peut penser que les adeptes du zapping en JdR, toujours à la recherche d’une idée neuve ou d’une expérience différente, auront déjà eu le temps de lire voire jouer les deux volets gratuits de la campagne et se lassent aussi vite que la hype sera née.

Non, et c’est tout à l’honneur de Sethmes, ceux qui souscriront au projet seront des purs : ils veulent lire et jouer plus de la même chose (par rapport au kit, s’entend). On verra (nous l’espérons) s’ils seront assez nombreux.

En attendant, ce magnifique kit se récupère ici : https://www.sethmes.com/fichiers/NOC01_kit_light.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *