Conan : mettez votre obole à la caisse des pagnes

L’éditeur de jeu de société FunForge se lance dans l’édition (et la traduction) de jeu de rôle avec la licence Conan – édité en VO chez Modiphius sous le nom : Conan: Adventures in an Age Undreamed Of. Autant dire que l’éditeur rentre dans le game avec une valeur sûre. Rien que le nom « Conan » rassemble un nombre incalculable (au moins jusqu’à la fin de la souscription) de fans. Et ajoutez à cela que le jeu de Modiphius possède de très bons retours de la communauté (surtout sur l’univers. Moins sur le système – mais n’ayant pas eu l’occasion de le tester, nous ne nous prononcerons pas – Mais si vous voulez vous faire une petite idée, FunForge met à disposition un extrait du livre de règles).

Mais revenons-en à la souscription.

Plutôt simple, elle vous propose deux possibilités :
– Soit le livre de base (+s on PDF) seul. Mais cela ne vous donne pas accès aux paliers qui seront potentiellement débloqués.
– Soit un pack comprenant le livre de base, un écran (et son livret) et un recueil de sept scénarios. Vous l’avez compris, ce choix inclus tous les paliers qui seront débloqués. Le premier étant un scénario original (on espère qu’un palier débloquera un nouveau visuel pour l’écran du meneur).

Concernant le supplément de scénarios, intitulé Tous les trônes de la Terre, l’éditeur FunForge nous donne un aperçu de son contenu à travers un autre extrait gratuit et une présentation de l’intrigue en une phrase :

  • Explorez une ville perdue dans les jungles brumeuses du sud et osez affronter le singe à plumes, ainsi que d’autres menaces dans « Des démons parmi les étoiles vertes ».
  • Naviguez à travers les éons vers une île captive d’une déesse-démon et tentez d’échapper à la Main du Destin dans « Le Pacte de Xiabalba ».
  • Partez à la recherche des inimaginables richesses des grottes du Déro, dont les habitants abritent secret terrifiant.
  • Défendez la frontière contre une attaque de Pictes, poussés à la guerre par un ancien Mal connu uniquement sous le nom de « Le fantôme de la Rivière du Tonnerre ».
  • Découvrez les secrets d’un sinistre culte des voleurs caché au cœur d’une cité surveillée par « Les Mille Yeux d’Aumag-Bel ».
  • Combattez les esclavagistes lors d’une bataille désespérée pour recouvrer la liberté et échapper aux horreurs de « La fosse écarlate ».
  • Découvrez une race dégénérée, perdue dans le désert et le temps, dans « Chaos dans le sable ».

Financé en moins de 48 heures, il vous reste jusqu’au 5 mai 2020 à 16h00 pour participer à l’aventure.
La livraison, quant à elle, est annoncée pour décembre 2020.

Mais CONAN : Aventures épiques d’un âge oublié , ce n’est pas qu’un livre de base, un écran et un supplément. Oooh que non.

Suite au Kickstater de l’éditeur Modiphïus, la gamme s’est considérablement enrichie d’une trouzaine de suppléments. Il y en a tellement, que les suppléments débloqués durant la souscription (lancée en février 2016), continuent encore de paraître en 2020.

Pour le moment, rien n’est annoncé par Funforge, mais on peut supposer (espérer ?) que si le succès est au rendez-vous, la suite de la gamme aura la chance d’être traduite dans la langue de Didier Guiserix. En attendant, voici un aperçu de la gamme paru en VO :

Conan The Barbarian : décrit le royaume des barbares du Nord : Asgard, Vanaheim, Hyperborea et la Cimmerie. Il ajoute des talents, archétypes et équipement issue de cette région. Il inclus également des règles pour permettre au meneur de mettre en jeu des raids.

Conan The Brigand : le supplément retrace les zones qu’à parcouru Conan en tant que Brigand (Khauran, Turan, and la cité état de Zamboula) et vous permet de de jouer des hors la loi. Vous y trouverez un bestiaire et des conseils aux meneurs pour jouer une campagne orientée brigand.

Conan The Mercenary : On pourrait résumer ce supplément par une simple allocution : « LA GUERRE ! ». L’ouvrage inclus de nouveaux archétypes, talents, etc. pour jouer des guerriers mercenaires. Coté meneur, vous trouverez des règles pour gérer les combats de masse (siège, bataille d’armée, etc).

Conan The Pirate : Amoureux des mers, ce supplément est pour vous. Structuré comme tous les suppléments, ce dernier inclus de nouveaux archétypes, de nouveaux talent liés au monde de la mer et de la piraterie (Marine, esclave de galère, capitaine marchand, contrebandier). Côté meneur, là aussi, vous trouverez une série de conseils pour mener une campagne accès sur la piraterie.

Conan The Thief : Vous voulez encore plus d’archétype ? Vous voulez jouer un voleur, un assassin, un bandit des grands chemin, un espion ou un chasseur de relique ? ça tombe bien, car ce sont quelques un des nouveaux archétypes proposés dans ce supplément. Nouvelles régions et conseils aux meneur pour mener une campagne de voleurs (joindre une guilde, gagner la réputation du meilleur des voleurs, …)

Conan The Wanderer : Le dernier supplément paru à ce jour. L’ouvrage décrit les terres de l’Est (dont la mystérieuse Khitai).

D’autres suppléments sont également disponible qui traitent de la magies, des cultes et des créatures

Illustration tirée du supplément Conan the Wanderer

Liens :

La page de la souscription Ulule
La vidéo teaser
– Pour télécharger le Quickstart (gratuitement, mais en VO)

4 pensées sur “Conan : mettez votre obole à la caisse des pagnes

  • 22 avril 2020 à 10:14
    Permalink

    Niveau suppléments, Conan the Scout est sorti dans la foulée de Conan the Wanderer. On y parle de Pictes et ds « Frontier ». Entre les deux suppléments Conan (Après des mois de disette) et Dishonored: the Roleplaying Game, les publications JdR vont bon train chez Modiphius, malgré le coronavirus.

    Répondre
    • 22 avril 2020 à 10:23
      Permalink

      Bonjour,
      Merci pour ces précisions.
      C’est vrai que la gamme originale est rapidement devenu trés impressionnante.

      Répondre
  • 22 avril 2020 à 22:47
    Permalink

    J’ai participé au foulancement de modiphius et j’ai mis un certain temps pour recevoir ma contrepartie physique mais normal vu que j’avais pris beaucoup de suppléments qui sont sortis au fur et à mesure mais au moins on recevait le pdf dès qu’il était disponible. De plus la communication est suivi surtout par rapport à nombre de foulanceurs français.
    Par contre si funforge, par la suite, nous sort un supplément tous les six mois on est partie pour longtemps et surtout c’est pas le mieux pour soutenir les ventes d’une gamme de jeu. Au moins on aura les règles de base en français !

    Répondre
  • 26 avril 2020 à 23:55
    Permalink

    Funforge sortira des suppléments suivant l’argent amassé lors de la campagne de crowdfunding (source interview roliste TV du FIJ de Cannes) donc cela dépendra de la générosité et de la largesse du porte feuille de ceux qui pledge, ….. , un site internet en maintenance depuis plusieurs mois, et des frais de port monstrueux (14 euros pour la contrepartie Crom, j’ai fait beaucoup de crowdfunding mais , là, ….) , ce sera sans moi, ….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *