[Cthulhu Hack] Libri Monstrorum 3 – Wendigo

En mai 2008, les XII Singes lançaient, à travers une souscription, leur nouvelle collection Dark Monkeys, avec en son cœur, le système Cthulhu Hack. Un an plus tard, une seconde souscription fut lancée pour enrichir la gamme de plusieurs suppléments dont un consacré à la légende du Wendigo.

Composé de cinq scénarios, ce supplément est la traduction française de Three faces of the wendigo agrémenté de deux scénarios de création française (écrist par Nicolas Guérin et Jérôme Barthas).

La couverture VO du supplément

I. Three faces of the wendigo

Le 1er scénario, Des loups dans la montagne, est un survival horror dont l’intrigue prend place dans la petite bourgade de Newcome, dans la forêt et la montagne avoisinantes. Tout y est paisible, jusqu’à l’arrivée d’un homme, couvert de griffures et affamé, qui s’effondre dans la ville.

Un scénario qui se fait remarquer par son ambiance et son approche qui changent des enquêtes Cthulhuiennes habituelles. Par contre, son final très mortel pourra frustrer certains joueurs. Le bon côté, c’est que le scénario propose 5 pré-tiré sacrifiables (à moins que vous joueurs soient très bons ou très prudents).

Dans le deuxième scénario, les joueurs incarnent des chasseurs dans les terres sauvages canadiennes des années 1920. Rapidement se pose la question de qui est la proie et qui est le chasseur. Là encore, le supplément nous sert un scénario d’ambiance que j’intégrerais plus facilement dans une campagne « Colonial Gothic » plutôt que de le proposer en one-shot.

Le dernier scénario de l’ouvrage original se déroule à une époque moderne (il est conseillé de le faire jouer avant l’utilisation d’internet et du GPS pour permettre au meneur de mieux gérer son intrigue). C’est un huis-clos se situant dans la petite bourgade (86 habitants) portuaire de Newcome (même nom que le patelin du scénario 1, mais sans autre lien entre eux).

Du triptyque original, ce Souillure est clairement mon préféré : plus détaillé, moins linéaire et proposant une approche originale du Wendigo. De plus, il offre quelques conseils pour introduire les personnages si vous souhaitez intégrer ce scénario dans votre campagne ou si vous ne voulez pas utiliser les pré-tirés proposés.

II. La french touch

Là encore, nous avons le droit à un scénario d’ambiance se déroulant en forêt et, chose appréciable, se basant sur un fait historique : celui de Gunnar Kaasen (et de son célèbre chien Balto). Nous avons donc un excellent point de départ agrémenté d’une bonne ambiance horrifique. Seul bémol, l’intrigue est linéaire et, dans le grand final, les PJ ont peu de marges de manœuvre. Pouvant leur laisser le sentiment, s’ils survivent, d’avoir été les simples spectateurs d’un horrible éventement.

Le dernier scénario se démarque de par son approche originale (comparée aux quatre précédents) et son contexte moderne. Janvier 2019, Chicago ; les PJ – tous enquêteurs – sont missionnés pour enquêter sur une série de morts suspectes. Ajouter à cette enquête intéressante une petite course contre la montre dont l’issue aura un impact sur le grand final. L’intrigue peut facilement s’insérer dans une campagne policière moderne matinée de fantastique. Même si le pari semble risqué de par, là encore, son aspect très mortel.

Pour une somme raisonnable, Wendigo est donc un supplément proposant 5 scénarios allant du bon (pour la plupart), au très bon (le 3ème et le dernier pour ma part). Cette diversité dans les époques ou dans les ambiances permet d’intégrer un scénario dans votre campagne (attention quand même à la mortalité élevée des PJ).  Mais cette variétés rend aussi chaque scénario indépendant et ne vous permet pas de les lier tous entre eux pour en faire une campagne.

Les aides de jeux utilisées dans les scénarios du supplément sont disponibles à part, dans la pochette d’aides de jeu vendue par l’éditeur pour quelques euros.

Un pré-tiré au métier intéressant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *