The very best of Crimes

Ouh, on a bien failli la louper celle-là alors soyez vigilants également de votre côté : il reste très, très peu de temps pour participer à ce petit foulancement.

Bon, on a des excuses aussi : c’est un CF de chez Sycko. La petite maison d’édition est très sympathique mais traine depuis quelques temps un passif de retards et d’annonces sans lendemains qui nous ont fait un peu lâcher le suivi de son actualité. On n’était d’ailleurs pas loin de penser que tout ce qui tournait autour de Crimes, l’imposant jeu sur l’horreur psychologique à la Belle Époque, était plus ou moins à passer par pertes et profits. La deuxième édition du jeu a été financée il y a 4 ans maintenant. Le set de base, très réussi, a été bel et bien publié depuis belle lurette maintenant mais, depuis, le suivi semblait plus qu’hypothétique, entre promesses non tenues (notamment le recueil de scénario Scènes de Crimes ou… bah… les versions en poche, quoi) et tentatives de Tipeee (pour un prozine et pour des suppléments) sans lendemains.

Dans l’actu, le créneau a été ensuite un temps occupé par la nouvelle édition de Maléfices mais, à vrai dire, les retards accumulés (le jeu a été financé il y a deux ans bientôt et rien n’a été livré, pas même un petit PDF ; la livraison physique étant, elle, désormais espérée pour début 2021, au mieux) aussi par celle-ci finissent par laisser entrevoir un chouette bras de fer de retard des jeux 1900. Ou bien c’est le genre qui est maudit ?

Bon, en tout cas, Sycko à la relance. Du coup, l’éditeur propose de refinancer (sic) l’édition de poche des livres de base de Crimes, déjà proposée en palier lors du financement d’il y a 4 ans. Il faut en effet se rappeler que le jeu est incarné par deux énormes volumes, magnifiquement produits (des ouvrages d’une rare qualité formelle) mais également horriblement encombrants. Déjà évoqué lors du foulancement initial, le projet de les rééditer au format poche revoit donc désormais le jour.

Au programme, le même texte mais découpé en sept volumes de format 120 x 170 mm. Il s’agit de véritables livres de poche, c’est-à-dire sans la moindre illustration et avec une maquette revisitée pour ce format. A raison de 150 à 250 pages par volume, cela risque quand même de faire parfois indigeste mais c’est vous qui voyez.

Le grand intérêt du dispositif est de ne pouvoir acheter qu’une partie du texte. Si vous êtes joueur de la nouvelle édition de Maléfices (euh, si vous aimeriez être joueur de Maléfices, plutôt…) ou si vous adorez le contexte Chtulhu 1890, vous pouvez très bien n’acheter que le volume sur le contexte de la Belle Époque ou un de ceux sur le Paris de l’époque. D’ailleurs, le CF s’accompagne de la production d’aides de jeu PDF dans cet esprit vous dirigeant si vous êtes intéressés pour adapter Crimes aux aventures lovecraftiennes. Assez ironique pour un jeu qui s’est vanté pendant des années d’être « Tentacules free » mai, après tout, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, n’est-ce pas ?

En revanche, cela laisse un peu songeur sur la cohérence du projet éditorial. Faire autant d’efforts pour produire des livres classieux et volumineux (il avait fallu à l’époque s’y reprendre à deux fois pour les financer) pour finalement se rendre compte que des ouvrages petits et minimalistes seraient plus pratiques, c’est assez curieux. Ou alors il faut avoir les deux et là, c’est officiel, Crimes est le nouveau Laborinthus, soit le jeu dont le ticket d’entrée devient le plus onéreux du marché.

Au final, à chacun de voir. Mais de voir vite vu qu’il ne reste que quelques dizaines d’heures pour se décider.

https://fr.ulule.com/crimes-poche/

Une pensée sur “The very best of Crimes

  • 13 juin 2020 à 10:23
    Permalink

    Merci pour cet article qui récapitule très fidèlement tout le bien et le mal que je pense de SYCKO 🙂

    Quand on voit le bouillon pris actuellement par AAP sur Maléfices, on appréhende un peu quand SYCKO se lancera sur Hurlements.

    Après, tout cela n’est pas dramatique, c’est que du jeu de rôle hein !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *