Projet Helios – votre perso devant le grand écran

Intrigué par une création ludique qui s’annonce comme très originale, le Fix s’en est allé poser quelques questions à trois membres du Projet Helios, soit Laurent Jospin (à gauche ci-dessus), le scénariste du jeu et du film, Pascal Lécureux (à droite), le réalisateur, ainsi que N3ST0R (au centre), un robot virtuel échappé du film lui-même et responsable promotion.

Moteur ! Ça interviewe ! Action !


1. Projet Helios, kézako ?

Laurent : Projet Helios c’est un projet qui veut concilier jeu de rôle grandeur nature et cinéma.

N3ST0R : Le Projet Helios c’est aussi un grand projet conçu par la corporation du même nom. Ce sont eux qui m’ont construit mais je me suis échappé, donc je n’ai plus accès aux fichiers qui concernent le projet et ne peut vous en dire plus…

2. Comment vous est venu cette idée ? Vous étiez assis devant un mauvais film au cinéma et vous vous êtes dit « on pourrait être en train de faire une partie de jeu de rôle à l’heure qu’il est » ?

Laurent : Nope, on était tranquillement en train de brainstormer avec l’équipe du festival de jeux et d’expériences ludiques Ludesco, à la recherche d’expériences ludiques hors du commun, justement. Or, il faut savoir que la salle principale du festival se trouve juste au-dessus d’un cinéma (et qu’il y en a une deuxième juste à côté). Donc, l’idée nous est venue quand quelqu’un a demandé : si on arrive à louer l’un de ces cinémas, quel jeu pourrait-on faire dedans ?

Pascal : Faut dire aussi que, comme on est les premiers à proposer une expérience de ce genre, c’est pile poil ce qu’il faut pour Ludesco. Parce que niveau expérience ludique, on est à fond dedans, là. Et il faut aussi dire que c’est totalement approprié au cinéma. Parce que le cinéma, c’est quoi d’autre qu’une expérience hors du commun ? Tout est prévu pour que votre expérience soit la plus forte possible, quand vous allez dans une « salle obscure »… Le cinéma en relief en est un exemple parmi d’autres, mais il y a aussi le cinéma 4D comme dans les parcs d’attractions, ou le cinéma olfactif ou sensoriel. On ne fait que proposer une nouvelle manière de vivre l’expérience du cinéma.

3. Dénoncez-vous : qui est derrière ce projet ?

N3ST0R : Il y a moi, qui suis le responsable communication et image de marque, Laurent, qui sera le principal scénariste et le responsable effets spéciaux, Pascal, le réalisateur et Joakim son assistant. Logr et Lionel sont aussi membres de l’équipe de création. Du côté de la corporation Helios tout ce que je sais c’est que la coordination du projet est entre les main du grand patron, un dénommé Glore si je me rappelle bien.

Laurent : Lionel et Moi sommes principalement des auteurs de jeux de rôle. On a déjà bossé ensemble ou de notre côté sur des projets tels que Mississippi, Billet Rouge, La Chaux-de-fonds 1904, Crimes, Meurtre, … Lionel est aussi auteur de Grandeur nature, ayant déjà travaillé avec Logr sur différents projets, le plus emblématique étant le train des horlogers. Pascal et Joakim, eux, viennent du monde du cinéma, il ont tous deux participé à divers projets du monde du cinéma romand. Joakim enseigne aussi à l’école de cinéma de Lausanne.

Pascal : Ensuite, pour ce qui est de l’équipe technique, on est en train de la monter avec Joakim. On prend les meilleurs qu’on connaît, des jeunes principalement, tous plus motivés les uns que les autres. Ce sont des professionnels avec qui on a déjà bossé et ils font des merveilles !

4. Les spectateurs vont influencer sur le déroulement du film, ou bien j’ai rien compris ?

Laurent : Non, le concept de film interactif existe déjà. Ici c’est l’aspect jeu de rôle qui est interactif, et qui se joue dans la salle de cinéma. Les joueurs vont incarner les membres de l’équipe de réalisation (enfin, pas nous, des membres de l’équipe virtuelle) et les autres invités à la première du film. Chaque joueur aura reçu une fiche de personnage avec quelques informations sur l’intrigue et des objectifs.

Par la suite, les phases de projection (calmes, les gens regardent le film et tentent de comprendre les liens avec le scénario du jeu… car il y en a, et pas qu’un peu) vont être entrecoupées de phases de jeu où les joueurs vont interagir les uns avec les autres.

5. Mais alors, est-ce que je pourrai vraiment aller voir ce film avec ma mère ?

N3ST0R : Nous avons prévus ce cas de figure. L’activité est ouverte aux débutants. Pour ceux qui vraiment ne se sentent pas d’incarner un rôle, il est possible de jouer celui de simple spectateur. Ces derniers reçoivent juste une série d’indices qui leur permettent de s’intégrer à l’activité mais n’ont pas besoin d’assimiler un autre rôle que le leur.

6. Dites, il manquerait pas 3 ou 4 zéros à votre crowdfunding à 5000 balles, référence aux budgets usuels des productions hollywoodiennes ?

Laurent : Cette campagne de crowdfunding doit servir à financer un morceau seulement de la préproduction. Le reste de la production et de la post-production sera financé par une campagne de sponsoring, des subventions et de l’autofinancement. C’est l’association Swiss Made JdR et l’entreprise Entrée de Jeux (qui ont déjà assuré le financement du jeu « Voyage contre la montre« ) qui sont sur le dossier. Nous avons confiance pour la suite.

Pascal : Et on est quand même assez loin du budget d’un Star Wars ou de n’importe quel film Marvel. ça reste un film romand, avec un budget à l’échelle de notre coin de pays.

[Note du Fix : ] Le foulancement du Projet Helios est en cours jusqu’à lundi 5 décembre à midi.

7. Qui seront les acteurs ? Vous avez utilisé quel GN ou JdR pour leur faire passer le casting ?

Pascal : Pour l’instant, les acteurs que nous avons sélectionnés sont Damien Vuarraz, un jeune vaudois qui a déjà une certaine expérience du théâtre et qui suit actuellement une formation de clown à Paris. Pour lui, ça sera sa première expérience de cinéma. Ensuite, il y a Lorianne Cherpillod, une comédienne genevoise qui a fait des planches et du cinéma. On a pu la voir, notamment, dans diverses web-séries et courts-métrages. ça, c’est pour les jeunes talents. Après, on a Dany Walker, un comédien qui a également fait du théâtre depuis plusieurs années et du cinéma, sur le petit et le grand écran et, finalement, Jean Winiger, qui a une expérience longue comme le bras, qui a bossé avec les plus grands de Suisse romande, qui est monté sur les planches partout dans le monde, qui a gagné plusieurs prix. Un casting en or massif, quoi. Après, ils n’ont pas vraiment passé de casting. Je suis plutôt du genre à travailler au feeling et à mettre en scène en fonction de ce que les acteurs proposent au départ. Je les ai tous vus jouer, je sais de quoi ils sont capables, je leur fais confiance et, surtout, point essentiel pour travailler avec moi, ils sont très motivés par le projet.

8. Sur quels écrans (de MJ – haha !) le film sera-t-il projeté ?

Laurent : Essentiellement dans les cinémas (ou assimilé), il ne s’agit pas d’une activité que vous pouvez faire dans votre salon (à moins qu’il ne soit très grand), car il faut au minimum 25 joueurs pour l’intrigue de base. Nous visons toutes sortes de cinéma, du petit cinéma indépendant au cinéma géant. Cela peut sembler étrange, mais nous avons fait nos calculs et il est possible de rentabiliser l’activité dans tous les cas (en respectant certaines contraintes, il est vrai).

L’écran du cinéma fait en effet ± office d’écran du MJ car l’activité nécessite aussi un « maître du jeu » pour certains aspects. Notamment le fait que certaines actions ne seront pas simulées physiquement mais par un système de jeu (de carte). Certain GNistes hardcore regretteront ce choix, mais utiliser des outils qui viennent de l’univers « virtuel » du jeu de rôle sur table rend les choses plus facile à gérer, surtout pour le grand public.

Mais bon, peut-être nous donnerons-nous aussi la peine d’organiser une partie pour GNistes Hardcore à l’occasion.

9. Le mot de la fin avant le clap de fin ?

Pascal : Que la Force soit avec vous…

Laurent : Merci à l’équipe de Di6dent pour son soutien ! On espère que vous aurez l’occasion de jouer un jour à Projet Helios.

N3ST0R : Je crois que je vais manquer de bat….

La page Facebook de Projet Helios : https://www.facebook.com/projethelioslefilmjeu/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *