Le JdR fête encore ses 40 ans !

Ah la la, quel jeune homme celui-là, alors ! Le JdR, coquet parmi les coquets, semble insensible au poids des ans puisqu’il fête en ce moment même ses 40 ans. Oui, exactement comme en 2014.

Hum.

Bon, disons que c’est plutôt son cadeau d’anniversaire, initialement prévu pour ses 40 ans qui arrive seulement maintenant. Mais attention, le chouette cadeau, hein !

Il y a quelques années la fameuse communauté rôliste La Cour d’Obéron se lança dans un de ces petits défis d’écriture quelle apprécie tout particulièrement : écrire un scénario représentatif de chaque année d’existence de notre loisir, de 1974 à 2014. Pendant un an, auteurs et illustrateurs planchèrent. Ils en rendirent quatre-vingt-dix. Des oufs.

Et puis, ouf parmi les oufs, notre Benjamin « Macbesse » Kouppi se motiva même pour faire en sorte que tout cela ne reste pas sous la forme de petits fichiers épars mais qu’ils deviennent de beaux et bons recueils papier et tout. Il fallait réunir quelques talents bénévoles dont les couloirs de La Cour ne manquent pas (Cédric Ferrand, Xaramis, Khelren, Orlov, Moustrap, etc.) et hop, aussitôt dit, aussitôt fait… enfin, presque.

Le premier tome, paru en 2017, couvrait l’âge des pionniers et des modules, 1974-1983. Le nouveau tome couvre l’âge d’or, la décennie 84-93. Comme les membres de la Cour sont vieux et que les sorties JdR sont nombreuses en cette décennie là, il a fallu pas moins de 26 scénarios pour autant de jeux différents avant d’en venir à bout.

Dans le détail, cela nous donne :

 

Mort d’un duelliste (Flashing Blades)
La soucoupe est pleine (la Lune aussi) (MEGA)
La Source Noire (Middle Earth Role Playing game)
Le Bon Parti (Premières Légendes de la Table Ronde)
L’âme en peine (Maléfices)
Quarante ans, toujours niais (King Arthur Pendragon)
L’heure de la Quenouille (Rêve de Dragon)
La Décharge (Bitume)
Le poing de pierre (Hawkmoon)
Communist Valley (Price of Freedom)
Le Safari Photo (Trauma)
La quarante-deuxième épouse du seigneur Dagon (Warhammer)
Entre le marteau et l’enclume (Premières Légendes : Légendes celtiques)
A green hope (Star Wars)
Des hommes qui tombent (Berlin XVIII)
Rock en stock (Cyberpunk)
Frissons et tremblements (Space 1889)
Les Âmes Mortes (AD&D2)
Du sang sur la neige (Ravenloft)
Enfin, nous nous retrouvons ! (Ambre)
Fragile est la demeure de l’Araignée (Al-Qadim)
AT 328 (Over the edge / Conspirations)
Le Gun Club (MEGA III)
À la mi-août (Nephilim)
Un nuage menaçant (Earthdawn)
Trêve de Noël (Mage l’Ascension)

Comme le laissent deviner la magnifique couvrante (signée Erwann Surcouf) et les quelques exemples d’illustrations intérieurs qui émaillent cet article, vous pouvez voir qu’en plus, ce n’est pas du bâclé. Vraiment un bel ouvrage. Et donc un bel hommage.

Même si on n’est plus lundi, vous pouvez quand même télécharger librement le recueil en PDF sur le site de La Cour ou, mieux, le commander sur Lulu en POD à prix quasiment coûtant (augmenté de deux minuscules euros reversés au Réseau Éducation Sans Frontière : le beau geste, quoi).

Allez, tous ensemble : happy birthday to yoouuuuu (air connu)

2 pensées sur “Le JdR fête encore ses 40 ans !

  • 7 octobre 2020 à 15:20
    Permalink

    Je viens de recevoir la version papier et c’est un bon gros pavé de plus de 200 pages à couverture souple et dos carré. Et le prix reste modique avec les frais de port les plus bas (16,16 euros exactement).

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *