C’est (encore) la fête à Cthulhu !

Alors, nous disions, L’Appel de Cthulhu nouvelle version chez Edge, Mythos chez les mêmes, la nouvelle campagne Cthulhu Hack chez les XII Singes… bon, comme on commençait à manquer de matos pour se la jouer à la Lovecraft, on est soulagé de voir débarquer un nouveau foulancement dans ce registre. Chez 500 Nuances de Geek cette fois-ci.

(…)

Quoi ? Pour quel jeu ?

Non, mais, qu’est-ce que vous ne comprenez pas dans « Chez 500 Nuances de Geek » exactement ?

Pour être plus clair, je vous mets là le schéma qui accompagne ce nouveau CF :

Tout de suite mieux, non ?

Bon, heureusement, mon phare, ma boussole, c’est le planning du Fix. Comme ça, je savais déjà à quoi m’attendre : ouf. Pour l’essentiel, on peut résumer cela comme cela : il s’agit de financer la VF de Fate of Cthulhu. Et quelques bricoles en plus, on est d’accord.

Alors, attention quand même à ce titre. On se dit qu’il s’agit de nous filer les règles spécifiques et les outils qui vont bien pour coller les Aspects « Héritier d’une maison hantée » et « Rendu fou par une vision de l’indicible » à nos aventuriers préférés créés sous système Fate mais ce n’est pas exactement ça.

Là, en plus du système de jeu, Fate of Cthulhu vient avec sa propre proposition de jeu et elle est assez étonnante. Dans le jeu, les Grands Anciens et leurs abominables cultistes ont gagné. Oui. Mais, heureusement, les courageux PJ ont réussi à se projeter dans le passé pour tenter d’arrêter les rituels impies avant qu’il ne soit trop tard. Voilà : c’est Terminator qui rencontre Cthulhu (« hasta la vista, baby ! »). Sur ce point, la couverture du livre ne cache d’ailleurs guère ses intentions. J’ai envie de dire : pourquoi pas ?

Le jeu est stand alone car il comporte aussi les règles de base – le Fate core – condensées sur une cinquantaine de pages. Les 250 autres pages comportent la proposition de jeu, les règles adaptées (y compris, du coup, des règles sur les paradoxes temporels), des sorts et des rituels en version Fate et cinq exemples détaillés de lignes de temps (pourquoi et comment les PJ remontent le temps), ainsi que les règles pour les gérer. On voit ci-dessous une fiche VO permettant de voir à peu près comment est gérée cette sorte de « mini-campagne non scriptée » :

Le jeu est un format A5 couverture rigide et tout couleurs, au standard, donc, du reste de la gamme, désormais copieuse éditée pour Fate en VF par 500 NDG. Logiquement, ce CF est d’ailleurs aussi l’occasion pour vous de compléter votre collection avec le livre de base (non-indispensable ici, toutefois), l’écran ou une des trois boîtes à outils.

Comme souvent chez 500 NDG, le jeu est donc « enrobé » avec quelques ouvrages supplémentaires. Certains sont dans le même registre et permettent ainsi de renouveler l’exploration ludique de l’univers horrifique de Lovecraft.

C’est notamment le cas de Correspondances Impies, version physique plus aboutie d’une VF du jeu Quill déjà proposée dans le cadre de la Caravelle et désormais gratuite ici : http://www.mediafire.com/file/hr5pukx3j8gk1hu/Quill-horreurcosmique.pdf/file Il s’agit d’un jeu de correspondance imaginaire qui se rapproche finalement beaucoup de ce que font désormais ceux qui jouent en solo aux JdR.

Le foulancement est l’occasion de donner à ce jeu singulier un bel habillage avec une édition physique au format BD et à couverture cartonnée.

Enfin, sur exactement le même principe, le jeu d’investigation de Daniel Bayn (créateur du mythique Wushu!) Secrets & Lies recevra lui aussi une couche d’habillage supplémentaire Lovecraftien pour devenir Détective Howard Phillips – Cthulhu Noir. Un titre un poil long pour un jeu si court… Là aussi, si vous voulez tester pour voir, le jeu est déjà en VF dans sa version précédente grâce aux bons soins de la Caravelle : https://drive.google.com/drive/folders/1mKBhQYtwqrP2e9m-3tX9-VDZ7vffplf2

Le jeu sera, lui, au format A5 couverture souple. Il contient un scénario.

Et puis… et puis… il y a le reste. Des romans, des recueils. Certains sont Lovecraftiens. D’autres non. Là, on a un peu lâché et, cela tombe bien, si vous vous êtes intéressés, on se retire derrière notre limite de compétences pour vous dire…  demerden sie sich !

https://fr.ulule.com/horreur-cosmique-2/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *