Une école vraiment bien confinée

Assez loin des standards des gros de l’économie du JdR, même francophone, l’éditeur Stellamaris, mi-poésie, mi-JdR et re-mi-poésie derrière, continue son petit bonhomme de chemin, proposant régulièrement des foulancements pour des jeux inattendus aux ambiances rafraîchissantes, visiblement faits avec amour par leurs auteurs, rarement connus de nos services.

Le nouveau projet s’intitule Abracadabra Schola Magisteria. Il s’agit d’un jeu destiné à être joué par des enfants dès 5-6 ans mais, bien sûr, avec comme maître du jeu un adulte ou un adolescent.Ce dernier peut lui aussi être entièrement débutant en JdR : les règles sont prévues pour être très simples et accessibles et, comme on va le voir, le jeu inclut un minimum de matérialisation pour ne déstabiliser personne.

Dans cet univers enfantin, la Magie est réelle, même si depuis longtemps les Magiciens et Magiciennes ne se mêlent plus aux humains ordinaires. Les jeunes magiciens doivent se former en secret à l’école Abracadabra, bien cachée dans une bulle-monde dont l’accès se trouve dans le creux d’un chêne gigantesque de la forêt de Brocéliande. Oui, Brocéliande. Car le monde magique se trouve bel et bien dans les interstices du nôtre. Et que Stellamaris est un éditeur breton aussi.

Selon une formule éprouvée chez Stellamaris, le foulancement de ce projet est accompagné de la publication d’un kit de découverte à télécharger en PDF ou à acquérir à petit prix en version imprimée. Le kit de35 pages met en scène une aventure de découverte de l’univers, où les personnages joueurs – des enfants pour les deux, donc, PJ et joueurs – se rendent compte qu’ils appartiennent au monde de la magie. Pour le télécharger ou le commander, c’est ici : https://editionsstellamaris.blogspot.com/2020/10/abracadabra-schola-magisteria-kit.html

Revenant à l’origine même du principe du foulancement, ce jeu – d’ailleurs déjà techniquement financé à 125 % – cherche à se doter d’un livre de base modeste (moins de 200 pages A5) mais ambitionne tout de même de décrocher suffisamment de soutien pour se doter des accessoires qui font toute la saveur d’un jeu à destination des enfants. Le jeu inclut ainsi des cartes pour servir de support à l’imaginaire.

Mais aussi des pions rigolos en forme de chapeau de magicien qui peuvent être placés sur les cartes ci-dessus pour matérialiser un minimum la progression ou la dispersion des PJ entre les lieux ou personnages rencontrés. Un écran du MJ est aussi envisagé.

Si vous êtes intéressés par ce projet et par ses divers accessoires, il vous reste un peu moins de deux semaines pour participer ici : https://fr.ulule.com/abracadabra-schola-magisteria/?ul_campaign=presale_117570&ul_source=shared-from-Ulule-mail-project.published-on—http.referer–&ul_medium=uluid_16486-unknown-202011080000

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *