Eclipse Phase V2 : Parlons scénarios

Nous ouvrons une nouvelle fois exceptionnellement une porte vers le jeu en VO, terre relativement inconnue dans les pages du Fix dont le domaine de prédilection est le jeu VF. Ici, Dany40 vient nous faire partager pour la deuxième fois sa passion pour le jeu Eclipse Phase et, en particulier, sur sa deuxième édition que l’on peut raisonnablement voir arriver en VF chez BBE dans cette année 2021 (ou 20222 ou 2023 ou…). Après vous avoir présenté très en détails le livre de base de cette nouvelle édition, voici les scénarios. Merci à lui !

Loin dans l’espace c’est toujours plus facile ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est que depuis le lancement de cette 2ème édition d’Eclipse Phase, l’éditeur Posthuman Studios ne ménage pas ses efforts. Alors que la 1ère édition s’était d’abord déployée sur de multiples suppléments sans proposer le moindre scénario en dehors de celui de son Quick-start Rules (nommé Mind the WMD), la politique éditoriale de la nouvelle édition est clairement différente à ce niveau.

Le Quick-start Rules de la nouvelle édition a eu droit lui aussi à son petit scénario d’introduction (nommé Acrimony), mais au delà de cela ce sont déjà deux scénarios complets et indépendants qui ont été édité pour EP2. Ce changement d’approche est significatif de la volonté nouvelle de l’éditeur : rendre son jeu plus accessible (comme expliqué dans mon précédent article sur la gamme).

Nous allons jeter un œil sur ces deux scénarios, nommés Overrun et Xenovore, qui ont clairement de nombreux points communs. Nous allons voir comment ces similitudes permettent de mettre en lumière une véritable méthode choisie par les auteurs pour permettre une prise en main progressive de ce jeu passionnant mais exigeant qu’est Eclipse Phase… autant sur la forme que sur le fond.

Note : Je ne vais pas parler du contenu de ces scénarios dont je préfère laisser la découverte aux meneurs et joueurs qui auront le plaisir de les utiliser. Sachez juste que ces histoires proposent toutes les deux un déroulement d’évènements qui mettra bien sûr en avant les enjeux de la colonisation de planètes lointaines … mais ils mettront aussi les personnages face à des faits et des choses qui feront honneur à la facette horreur de ce JdR. Y compris sur le thème de la survie qui est mis en avant dans le sous titre officiel de cette 2ème édition.

Mise en forme des scénarios : maquette et organisation au service des meneurs

La première chose qui saute aux yeux lorsque l’on compare les deux scénarios, c’est leurs similitudes sur des points évidents : les deux productions s’organisent sur un même plan, et leurs chartes visuelles sont strictement identiques. Il est vite clair que l’ensemble constitue un cadre voulant guider la prise en main par les meneurs, avec des outils d’accessibilités particulièrement appréciables :

Une mise en lumière des informations clefs du scénario, par un système d’encadrés dotés de symboles d’identification :

Une première étape ouvrant chaque scénario, nommée « Setup », qui s’organise à chaque fois sur les mêmes éléments : introduire les personnages au scénario, le briefing de mission et enfin la prise d’équipement. Ces étapes correspondent complètement à la structure de « jeu à mission » que la 2ème édition encourage clairement par son système… structure largement expliquée et décrite dans le livre de base.

L’utilisation systématique d’outils à destination du meneur : cela pourra paraître basique à ceux n’ayant pas connus la 1ere édition d’Eclipse Phase, mais ces scénarios de la nouvelle édition sont systématiquement dotés de plans détaillés de lieux. C’est un élément qui était, il faut le savoir, extrêmement rare dans l’édition précédente … erreur rectifiée dans la nouvelle approche. On peut noter aussi un effort évident pour donner aux meneurs une vision claire d’enchainement des évènements, effort qui peut aller jusqu’à fournir une chronologie détaillée si besoin. Dernier point et pas des moindres, les scénarios indiquent pour chaque type de situation quel jet effectuer et quels effets auront les résultats obtenus :

Les deux scénarios sont spécifiquement conçus pour les 4 personnages de Gatecrashers pré-tirés disponibles dans le livre de base. Les nouveaux meneurs et joueurs n’auront donc pas besoin de passer par de la création de personnages, ils auront juste à prendre en main ces archétypes qui, en plus, forment une véritable équipe avec des interactions sociales réellement construites entres eux.

Pour conclure sur la structure même de ces scénarios, il faut savoir que les auteurs laissent à chaque fois une latitude forte aux meneurs dans l’approche qu’ils veulent utiliser pour faire vivre ces histoires. En effet, tout est prévu pour en faire une mission Firewall classique (avec le fameux briefing), mais les scénarios donnent aussi des options pour jouer une équipe de Gatecrashers tombant par hasard sur les évènements. Il y a même des indications pour jouer le rôle de certains PNJs fournis dans les scénarios. De plus, sur des points techniques comme le choix de l’équipement, les meneurs pourront choisir de faire garder celui prévu dans les pré-tirés ou bien de commencer à plonger dans les possibilités du jeu en permettant aux joueurs d’adapter leur matériel après briefing (une approche très simple grâce au système de « packs d’équipement » de cette 2ème édition).

Le choix des thèmes : se mettre à distance des difficultés

Si on peut trouver peut étonnant la mise en forme et l’organisation commune des scénarios, on peut par contre être surpris que ces deux premiers scénarios de la gamme prennent place dans un même thème spécifique : le Gatecrashing. Il s’agit donc, dans les deux cas, de franchir une porte de Pandore et de vivre une aventure sur une exo-planète loin du système solaire. Ce choix peut paraître d’autant plus étonnant que Eclipse Phase est justement un jeu fournissant une diversité vertigineuse de thèmes et de cadres pour créer des scénarios.

A ma connaissance l’éditeur n’a pas directement justifié ce choix, mais pour moi ce parti pris fait clairement écho à la mission de découverte du jeu que l’éditeur donne à ces deux scénarios. En effet, le premier conseil que l’on donne à un nouveau meneur d’Eclipse Phase est toujours le même : ne pas tenter de confronter sa table à trop de facettes de l’univers de jeu dès le départ. D’abord commencer par un cadre clair et restreint, un contexte dont le meneur pense bien maîtriser les contours. Personnellement je conseille souvent de commencer sur Mars … un cadre de jeu très fortement cyberpunk avec ses cités-domes, ses toutes puissantes hypercorps, ses complots et ses luttes de pouvoir … le tout entouré d’un Far West de sable rouge permettant de s’inspirer des grands thèmes du western. Bref des thèmes très connus et documentés en JdR et dans la pop culture en général.

Quel rapport avec le Gatecrashing me direz vous ? Et bien si vous cherchez un cadre de jeu restreint et étant peu influencé par les multiples interactions économiques, politiques et sociologiques de l’univers d’Eclipse Phase … une exo-planète est juste un endroit idéal. Par définition franchir une porte de Pandore vous amène dans un endroit étranger, régit par des règles différentes, et qui va forcer à l’adaptation. Pour un meneur débutant c’est un cadre idéal car il n’aura pas à gérer la complexe société de transparence et de surveillance du jeu. Il évitera aussi de devoir trop maîtriser les jeux d’influences qui existent selon le lieu où ses joueurs se trouvent. Nous sommes donc face à une thématique de terres étrangères lointaines, des endroits limités en taille (zone d’exploration) mais aussi en interactions sociales (uniquement les équipes d’étude, de terraformation et autres). De la même manière les puissances influentes sur les lieux seront peu nombreuses (l’Hypercorp qui finance l’exploration, des groupes militaires et scientifiques sous contrat et ce sera globalement tout).

La limite de l’exercice : deux scénarios proches donc redondants ?

La question légitime que l’on peut se poser après avoir fait l’inventaire de toutes ces similitudes entre les deux scénarios, c’est bien sûr l’utilité d’avoir et donc d’utiliser les deux. Il est en effet évident que faire jouer au même groupe les deux histoires aurait un côté répétitif peu agréable. Personnellement je pense que vous procurez ces deux scénarios (pour un prix très abordable en PDF) garde un intérêt car cela apporte de la matière et des conseils de jeu aux meneurs pour cette nouvelle édition. Les plans, les PNJs et autres statistiques pourront aussi toujours servir dans une future production personnelle.

Au delà de çà, je crois aussi important de mettre en lumière un point qui, par contre, différencie clairement les deux scénarios : Overrun est un scénario assez court qui est imaginé pour être joué en convention (3 ou 4 heures suffisent largement pour le terminer). Par contre Xenovore est un scénario plus long qui, si on veut le finir en une seule séance, demandera facilement 5 à 6 heures de jeu et exigera du meneur de gérer le temps s’il ne veut pas que cela dure nettement plus.

Conclusion

Overrun et Xenovore permettent donc à des meneurs débutants de prendre en main le jeu, et particulièrement son système de règles, dans un cadre assez simple et limité loin de la grande complexité de l’univers gargantuesque qui est normalement proposé. A la lecture mais aussi à l’usage (votre serviteur a fait jouer Overrun sur table entre deux confinements) ces scénarios sont vraiment agréables à la prise en main et ils guident réellement les meneurs. Bien sûr, nous sommes sur de la production en VO et donc on ne peut qu’espérer que ces scénarios puissent faire partie d’un pack de lancement de la 2ème édition quand Black Book Editions se lancera.

En complément, sachez que Posthuman Studios propose en parallèle des recueils de synopsis de scénarios nommés Nano Ops. Ces répertoires d’idées ne sont cependant que des invitations pour les meneurs à créer leurs scénarios sur la base des idées fournies. Nous sommes là sur une proposition qui demandera plus d’expérience et de travail aux meneurs.

5 pensées sur “Eclipse Phase V2 : Parlons scénarios

  • 22 janvier 2021 à 12:39
    Permalink

    Je trouve assez incompréhensible que le studio ne semble avoir aucune volonté de sortir une campagne, qui lorsqu’elle est bien écrite, peut être un magnifique moyen de faire découvrir un univers. Il suffit de penser aux grands classiques tels que l’ennemi intérieur, les masques etc…

    A la lecture, j’ai trouvé les deux scénarios assez plan plan. Cela peut convenir pour un one shot en convention, mais on est vraiment sur classico-classique qui n’apportera pas beaucoup de surprise à tous rôlistes quelque peu familiers avec les récits de science-fiction.

    Répondre
  • 22 janvier 2021 à 19:07
    Permalink

    Je pense qu’il faut vraiment prendre les deux scénarios en question comme des marche pieds pour prendre en main le jeu. Ils n’ont pas du tout vocation à être complexes dans leurs récits … ils mettent plutôt en scène des situations qui permettent de montrer les attraits de certaines mécaniques de jeu et de certains points de cet univers … dans la thématique claire de montée en tension.
    Après … ils peuvent servir de super base pour faire des choses plus recherchées, tous les ingrédients y sont (cadre, PNJs, menaces ).
    Concernant une potentielle futur campagne… je pense sincèrement qu’il ne faut pas désespérer car cela me semble probable qu’une campagne arrive (quand ?). En effet la politique de Rob Boyle et de Posthuman Studios a fortement changée pour cette V2. Je peux me renseigner si cela peut intéresser du monde 🙂

    Répondre
    • 23 janvier 2021 à 09:07
      Permalink

      Merci pour ce super article. Eclipse Phase m’intrigue depuis longtemps mais je n’ai pas osé sauté le pas, ayant peur de me perdre et de perdre mes joueurs. J’avoue qu’une campagne sur la v2 pourrais me pousser à envisager l’idée.

      Répondre
      • 23 janvier 2021 à 17:41
        Permalink

        Je vais me renseigner pour la campagne… nous allons voir.
        Pour la prise en main, oui Eclipse Phase est intimidant et il faut savoir se rendre les choses faciles en n’essayant pas de tout encaisser de front.
        Je ne peux que t’encourager à venir sur la partie Eclipse Phase du forum BBE ou tu trouveras pas mal d’infos et d’aide … par exemple :
        http://www.black-book-editions.fr/forums.php?topic_id=14249&nbp=2&nop=0

        Répondre
  • 23 janvier 2021 à 19:55
    Permalink

    Bon …. alors une petite information pour répondre à ceux ayant posé la question concernant une future campagne pour Eclipse Phase V2 :

    Une campagne est prévue mais son écriture vient à peine de commencer … elle est pour le moment conçue comme une campagne pour faire rentrer un groupe de nouveaux PJs dans le jeu (et dans Firewall aussi …) , mais elle sera adaptable pour des groupes existants.
    Elle débuterait sur Mars semble t’il …
    Bon attention … tout cela peut largement évoluer dans les mois à venir .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *