Vers l’Infinity et au-delà !

Mise à jour (23/02/2021) : depuis la publication de cet article, nous avons reçu des précisions de la part de Cédric Bruzzo, dirigeant de Légion Distribution. Il nous indique que si, en effet, son frère, Yann Bruzzo (fondateur des Ludopathes), travaille bel et bien avec lui, celui-ci occupe un poste au service commercial qui n’a, je cite, rien à voir avec les choix éditoriaux et de distribution de l’entreprise. Cédric Bruzzo affirme, de plus, n’avoir jamais eu de relations avec les Ludopathes.

Ces précisions bienvenues vous permettent d’avoir ainsi, chères lectrices, chers lecteurs,  toutes les cartes en main pour vous faire votre propre idée : cela est en toutes choses notre objectif.

——————————————————————————————————————————–

Pffff, il en sort de partout. On a du mal à suivre. J’ai même tendance à faire rimer infinité avec mise à jour du planning du Fix (qu’on laisse traditionnellement en stase au mois de janvier pour des raisons assez évidentes…).

Cette fois-ci, c’est Légion Distribution qui se lance.

Qui ?

Oui, un nouvel acteur. Il s’agit comme le nom l’indique d’une entreprise spécialisée dans la distribution/localisation de jeux de figurines mais qui se diversifie avec des jeux de société, des décors en carton pour donjons et, donc, tatam, du jeu de rôle.

Leur premier projet est une licence que l’on n’espérait plus en VF, à vrai dire. Il s’agit en effet du Infinity RPG de chez Modiphius. L’adaptation (sous le système maison 2D20), donc, du jeu de baston de ‘gurines dans un décor de SF. Une vraie grosse gamme qui, en VO, a été financée sur Kickstarter en 2015. Un bon gros foulancement des familles avec plein de trucs et de machins. Mais un foulancement qui a du mal à aboutir à une livraison physique intégrale, certains produits n’ayant toujours pas été livrés 5 ans plus tard.

Or, Légion assure vouloir traduire la totalité de cette gamme. La question se pose de la péremption de tout ce matériel car l’univers a continué à évoluer depuis via le jeu de petits bouts de plastique mais il semble difficile d’adapter les bouquins du JdR et Légion va plutôt traduire en l’état, à charge pour les fans pointilleux de faire les adaptations nécessaires en s’appuyant sur le background du jeu de ‘gurines.

Pour le financement, rien n’est encore décidé, semble-t-il, mais Légion réfléchit à la possibilité de passer par un foulancement, terrain nouveau pour le distributeur.
Et là, on dit… vigilance ! Nous, chez le Fix, on est très ouverts sur le fait que les gens aient le droit à l’erreur, que quand ils tombent, ils puissent se relever et progresser et tout ça. C’est même tout à fait nos valeurs.
Mais nous devons aussi à nos lecteurs de les informer que Légion Distribution est dirigé par les mêmes personnes qui étaient jadis à la tête des Ludopathes, éditeur de JdR tristement célèbre pour avoir découragé nombre de rôlistes après des foulancements inaboutis et des retards dantesques. Ludopathes s’était d’ailleurs essayé au jeu de ‘gurines en 2014 avec une tentative vaine de foulancement de la traduction du livre de règles de Bushido… finalement distribué par Légion. Comme quoi, le foulancement, on peut aussi faire sans…
Alors, clairement, on se réjouit toujours de voir de nouveaux acteurs se présenter dans le game. Et on aime que les gens apprennent de leurs erreurs (Légion a annoncé qu’en cas de CF, je cite : « il se fera une fois la traduction achevée »). Bref, on souhaite le meilleur à Infinity RPG en VF.
Mais, comme on dit « un homme averti en vaut deux ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *