Nains portent quoi ?

Bah, avouons-le : une deuxième boîte d’initiation pour le même jeu, ça a quand même de quoi rendre sceptique, non ? En effet, moins de 3 mois après la sortie de la boîte Elfes – que nous chroniquions avec enthousiasme ici – conçue comme la porte d’entrée de la gamme Les Terres d’Arran, Black Book Editions remet le couvert pour nous proposer en foulancement à partir d’aujourd’hui la même mais consacrée à des gars aux courtes pattes et à la longue barbe. Méfiants, nous avons préféré aller éclaircir tout ça avec l’équipe chargée de la rédaction du contenu de la boîte, à savoir Mikael Poujol (l’auteur principal du jeu de rôle des Terres d’Arran, avec Laurent Bernasconi) et Thomas Berjoan (le responsable éditorial de la création chez BBE). Nos nains vités, en somme.

 

1. Bon, une boîte Nains. Pourquoi pas ? Elle a quoi de différent de la boîte Elfes ? Des pattes plus courtes ?

Mikael Poujol : Ahah ! En fait, il serait plus rapide de faire la liste des points communs entre les deux boites parce qu’il n’y en a pas tant que ça (sourire) ! En vérité les boîtes COF, c’est un concept qui ne se limite pas qu’aux règles d’initiation, qui représentent qu’une petite partie de la boite. C’est plus large que ça : on est sur un produit autonome tout en un. Dans une boîte, il y a toutes les règles nécessaires et suffisantes pour faire jouer mais il y a surtout une campagne complète – et inédite – de quatre scénarios, les jetons liés à la campagne, les aides de jeu, les plans, etc. La partie commune entre les boites Elfes et Nains, c’est la présentation du jeu de rôle, le corpus de règles, soit 15% des textes, et les dés. Tout le reste, c’est nouveau et ça peut intéresser ceux qui ont déjà acheté le reste. J’ajouterais aussi, que pour cette boîte, on a prévu quelques surprises à même de faire plaisir aux détenteurs des autres ouvrages de la gamme. En tout cas on a travaillé fort pour ça !

 

2. Je vois l’idée. Cela veut dire qu’après il va y avoir une boîte Orcs, une boîte Mages, etc., pas vrai ?

MP : Et pourquoi pas ? Après tout, l’univers est si vaste et si riche : il y a matière à proposer énormément de choses ! Nous n’en sommes qu’au début mais on peut s’autoriser toutes les perspectives tant il y a d’histoires qu’on aimerait raconter !

3. Cela dit, l’argument de la boîte Elfes, à l’origine, c’est d’être la porte d’entrée dans le jeu complet Les Terres d’Arran. Là, ça veut dire quoi ? Que c’est tellement compliqué qu’il lui faut plusieurs portes d’entrée à ce jeu ?

MP : Entrer dans un centre commercial n’a rien de compliqué, mais c’est pratique d’avoir plusieurs portes (sourire) ! Les boîtes permettent certes une entrée en douceur, un accompagnement à la découverte du jeu de rôle mais c’est aussi – et surtout – une histoire complète centrée sur un peuple. Avec une culture, une ambiance et des enjeux propres. Et puis on a bien entendu les voix des fans des Nains réclamant une boîte pour leur peuple fétiche ! Pas question de privilégier les Elfes ! Mais il faut en proposer pour tous les goûts aussi, mélanger les couleurs. Ça pourrait être l’objet d’une future campagne d’ailleurs. Pour finir, le monde d’Arran est vaste, il s’y passe plein de choses avec plein de personnages, de factions, de monstres mais il est vraiment super facile d’accès. C’est de la fantasy classique abordée par de très très bonnes histoires dans les séries BD.

Le nain-térieur de la boîte en exclu sur le Fix !

4. Pourquoi ne pas avoir conçu d’emblée le jeu Les Terres d’Arran comme une série de boîtes qui se complètent les unes les autres ?

Thomas Berjoan : Je viens de taper dans la main de Mika, comme au catch, et me voilà ! Le format qu’on a choisi pour le jeu de rôle des Terres d’Arran est tout simplement assez classique. On propose une gamme tout ce qu’il y a de plus conventionnel. Un livre du joueur, avec tout ce dont ont besoin les joueurs pour se lancer et notamment des scénarios d’auto-initiation, seul puis à plusieurs. Puis un livre du maître avec le background, les secrets du monde, le bestiaire, des scénarios. Un écran, des accessoires de jeu, bref tout ce qu’on a proposé au cours de la précommande participative, livrée à l’heure où on se parle. On souhaitait vraiment lancer et développer une belle gamme de jeu de rôle qu’on entend bien développer au format livre, tant que les fans nous suivront.

Après, on a doublé cette première gamme d’une boite d’initiation centrée sur la série Elfes, ses thématiques, ses personnages. Maintenant, comme l’a dit Mikael, une boite d’initiation dans ce format, c’est vraiment avant tout une campagne. Quatre grandes aventures, avec tout ce qu’il faut pour la jouer au niveau matériel, mais aussi au niveau des règles. Donc on s’est rapidement dit qu’on pourrait proposer une nouvelle boite, centrée sur la série Nains, car vraiment, il n’y a pas de doublon. On peut très bien imaginer des joueurs qui souhaiteraient simplement jouer les boites sans forcément se mettre au jeu de rôle complet qui est forcément un peu plus intimidant.

Pour répondre à la question, développer l’ensemble du jeu de rôle des Terres d’Arran uniquement sous un format de boites, n’était pas l’idée de départ. On tenait au bon vieux JdR des familles dans son format classique.

5. Est-ce qu’il est prévu d’autres formes de suivi pour le jeu complet à part ces boîtes d’initiation ? Une grande campagne, par exemple ?

TB : Oui, il va y avoir du suivi pour le jeu complet. Un livre est déjà en préparation. Quelle sera la nature de ce livre ? Je m’expose malheureusement à ce que Damien Coltice, qui préserve ses secrets pour la précommande participative de Nains, envoie à mes trousses des « artistes » de la citadelle de Slurce si j’en dis plus. J’ai peur donc je me tais. Mais oui, on bosse déjà sur la suite.

6. Bon, je vous connais, mes coquins de chez BBE : avec la précommande participative qui se profile, vous allez en profiter pour nous refourguer plein de petits goodies en plus, pas vrai ? J’ai plein d’idées : des sous-bocks ou même, mieux, une boîte collector pour ranger toutes les boîtes de la gamme. Ouais : une boîte de boîtes. J’ai bon ?

TB : Je crois qu’on a fait le plein de goodies lors de la première précommande. Après, chez BBE, on propose toujours du goodies utile en jeu. Même si on doit confesser un amour un peu coupable pour les boîtes, impossible de dire l’inverse. La boite de boite, il ne faudrait pas trop nous pousser… Mais pour la précommande Nains, ce sera plutôt sobre, vous verrez.

7. Cela fait donc encore un produit Chroniques Oubliées. Avec l’abandon forcé de la gamme Héros & Dragons, c’est appelé à être le pilier de chez BBE, non ?

TB : Depuis 2016, Chroniques Oubliées est le jeu de rôle de création française le plus vendu sur le marché. C’est donc notre vaisseau amiral depuis une demi-décennie (ça se dit ça, une demi-décennie ?) On a énormément de projets en cours de développement pour cette gamme dont le succès continue à croître. Là, encore, je parle sous la menace mais si vous suivez les réseaux de BBE, 2021 va faire l’objet de belles annonces.

8. J’ai vu que Joann Sfar a fait ajouter un petit fascicule de découverte du JdR dans sa dernière BD Aspirine. C’est possible de voir une initiative de ce genre dans les prochaines BD chez Soleil ?

TB : T’as vu ? Franchement, on est vraiment super fiers de cette innovation, décidée en partenariat avec l’éditeur Rue de Sèvres, Joann et Laurent Bernasconi, l’auteur principal du jeu Monstres dans l’univers de Joann Sfar, qui est également l’auteur de ce bonus. Aspirine est un véritable succès dans les librairies, on parle de tirages à plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires. Pour reprendre une métaphore avec un sport que j’adore, c’est comme si on offrait à un joueur de Nationale 2 quelques minutes sur un parquet de NBA, quoi ! On va donc toucher plein de gens, un nouveau public, à qui on ne parle pas d’habitude, qui vont mettre le doigt dans l’engrenage. Depuis quinze ans, notre volonté chez BBE, c’est de transmettre la flamme du JdR, replacer le roi des jeux à la place qu’il mérite dans le monde de l’édition, du jeu, du divertissement. C’est une étape de plus sur ce long chemin. Est-ce que nos amis de Soleil vont avoir envie de faire pareil ? Ce serait très très cool.

 

https://www.gameontabletop.com/cf482/nains-la-boite-jeu-de-role-des-terres-d-arran.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *