Eh, c’est qui que tu traites de Minos ?

Initialement prévu comme « stretch goal » à débloquer lors de la souscription du livre de base Darkrunes, le supplément sur la civilisation minoenne n’avait alors pas pu voir le jour pour cause de palier non atteint.

Mais plutôt que d’aller se faire voir chez les grecs, les éditions Ygggdrasil reviennent avec une nouvelle souscription consacrée, à part entière, à ce supplément. Car, dès le livre de base, il est annoncé que les joueurs pourront accéder à cette région « plus tard », à l’occasion de la sortie d’un supplément dédié. Et nous y voilà, l’empire semble être favorable à nous dévoiler ses nombreux secrets…

Plus tard, je compris que Minos et certains de ses proches, ainsi qu’une grande partie de la Garde Impériale, appartenaient à une lignée plus ancienne que celle des hommes. Des êtres disparus depuis bien longtemps si ce n’était là-bas en Crète, lieu d’où ils règnent sans partage sur le monde civilisé.

Dans ce supplément de 128 pages est décrite la civilisation minoenne et des différentes cultures qui la composent : la Krète, l’Akhaioi, l’Anatolia, la Mékédonia, la Kurenaia, l’Illyria, la Thrake, l’Étruria et l’Atlantide. Le panthéon olympien et les autres divinités liées sont également présentés ainsi que son histoire et les grandes guerres qui l’ont modelé.

La souscription est en cours sur la plateforme Game on tableTop jusqu’au 6 décembre et la livraison est annoncée pour mi-2022.

En attendant, si vous n’avez pas entendu parler du jeu, nous vous invitons à lire notre avis du livre de base et de son supplément de campagne Ragnarök.

LIENS :

Notre critique de Darkrunes
Notre critique de sa campagne Ragnarock
La page de la souscription (jusqu’au 6 Décembre)

2 pensées sur “Eh, c’est qui que tu traites de Minos ?

  • 19 novembre 2021 à 10:38
    Permalink

    « ils règnes sans partage sur le monde civilisé »… aïe aïe, un s au lieu d’un « -ent » à la troisième personne du singulier ! Est-ce que la faute est dans le supplément, ou est-ce une bévue du Fix ? Pardon pour vous, mais j’espère que ça vient du Fix, sinon ça ne donne pas une belle idée de la qualité de la relecture ortho-typographique du supplément…

    Sur le fond, en tout cas, l’univers de « Darkrunes » est bien attrayant : de la fantasy historico-mythologique bien épique, qui distord l’histoire ancienne de manière très maligne pour proposer un cadre d’aventures grandioses.

    Répondre
    • 19 novembre 2021 à 10:49
      Permalink

      Bonjour,
      Vue mon état de fatigue actuel, je dirais que c’est une bévue du fix. Je vais tout de même vérifier ce soir.
      Merci pour ton commentaire. C’est corrigé.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *