Achtung! Cthulhu : Les monstruosités de Trellborg et autres aventures

Ce conseil de lecture a été réalisé a partir de la version papier du livre.

Sans Détour édition poursuit à son rythme habituel les sorties pour Achtung! Cthulhu de l’éditeur anglais Modiphiüs. Après les guides du maitre et du joueur et le guide du front pacifique c’est maintenant le tour pour un premier recueil de scénarii, « les monstruosités de Trellborg et autres aventures » vendu 30€ dans toutes les bonnes crémeries.

les-monstruosites-de-trellborg-et-autres-aventures_couv

Ce volume de 128 pages seulement se présente sous la forme habituelle des suppléments de la gamme. Chose rare chez moi, qui suis plutôt un aficionados du travail de Sans Détour, je ne suis pas fan de la maquette des produits Achtung! Cthulhu. Les illustrations oscillent entre le pas mal et le très moche et on a le sentiment d’une tentative de remplissage à marche forcée (en reprenant dans une annexe spécifique les caractéristiques des PNJ alors qu’elle sont déjà dans le corps du volume par exemple) pour arriver à un volume commercial suffisant. Surtout quand on sait que ce recueil ne contient au final que deux scénarii et une nouvelle de vingt deux pages illustrant le scénario éponymes. Autant dire que l’on est à des années lumières de la qualité de travail d’édition auquel Sans Détour nous a habitué sur la sixième édition de l’Appel de Cthulhu. A noter aussi que pour la première fois (pour moi) l’ouvrage s’est décollé en le lisant ce qui laisse suspecter une reliure de moindre qualité, ou un petit problème de fabrication.

Concernant les deux aventures:

Le premier scénario « Kontamination » est scénario one-shot original, proposant d’incarner des PJ allemands travaillant pour les services de renseignements de leur pays cherchant à en savoir plus sur les opérations de Nacthwolfe durant la bataille des Ardennes. L’aventure un peu linéaire et ne tenant pas vraiment compte de l’environnement stratégique de la période ou se situe l’action, propose cependant un chalenge intéressant à la fois par les missions à mener mais aussi par les choix qui s’offriront aux joueurs. Pour le coup les thèmes abordés et les dénouements possibles sont moins « pulp » que ceux auxquels le jeu nous a habitué.

Dans « les monstruosités de Tellborg » (qui se veut le début d’une campagne basé sur un important PNJ récurant), un groupe de commandos anglais devra s’infiltrer en Norvège, rejoindre un groupe de résistants et atteindre un ancien temple viking afin d’enquêter sur les agissements des SS dans la région. Cette aventure situé en 1943 (mais facilement modifiable), relativement linéaire et classique permettra cependant aux MJ de pouvoir faire facilement rejouer les personnages utilisés lors des deux aventures fournis dans le guide du maitre, et ainsi donner à ses joueurs un sentiment de poursuivre leur « guerre » même si les histoires n’ont pas de liens entre elles si ce n’est la présence récurrentes de méchants SS occultistes. Le seul véritable écueil réside donc dans la présence du PNJ surpuissant qui si on n’y prend pas garde, risque de renvoyer les joueurs et leurs personnages aux rôles de spectateurs.

Au final ces deux aventures peuvent paraitre plus linéaires et moins historiquement aboutis que celles proposées dans la guide du maitre mais elles restent cependant intéressantes à lire et à jouer.
Le principal défaut est donc à chercher dans le rapport qualité prix du volume.

En conclusion, MJ qui maitrisaient déjà à Achtung! Cthulhu n’hésitait pas, même si lisant l’anglais, vous pouvez surement vous contenter d’une version PDF sur RapidJDR.fr plutôt que de l’ouvrage papier. Pour les autres passer votre chemin et garder votre argent pour acheter une des fantastiques quêtes ou recueil de scénarii que Sans Détour à déjà produit pour la sixième édition de l’Appel de Cthulhu.

Notre avis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *