J’ai Batro de sous…

… alors si vous vouliez bien me tiper, ce serait cool ! Voilà, en substance, le message diffusé en cette rentrée de septembre par Batro’games qui, donc, lance sa propre page Tipeee. Honnêtement, de la part d’un éditeur, même atypique, c’est une démarche qui peut surprendre. Nous avions donc quelques questions à poser à Sire Batronoban.

1. Un Tipeee, hein ? On met le doigt dans l’engrenage du système, on dirait. Il est où le punk du JdR avec ses productions gratuites, hein ?

Ce bouffage en direct de Mantoid Universe, c’est pas punk ?

En fait j’en sorti 3 jeux gratuits ces derniers mois : Étrange Empire (scénario d’horreur dans un film maudit façon David Lynch), Soleil Noir Mort Lente (un module désespéré et atmosphérique pour D&D5), et Les Exorcistes (on y joue avec un vrai pentacle et de vraies bougies!). Tous ont un sens pour moi : le premier car j’adore le cinéma, le deuxième traite de la dépression, maladie terrible qui touche l’un de mes proches ; et le dernier, bon, disons que j’ai pas aimé mon enseignement religieux, où on t’enseignait la haine de tous ceux qui ne croient pas en Dieu et des homos. Du coup, ça ressort via un JdR, on exorcise les démons, mais qui sont les véritables démons ? Est-ce qu’on ne porte pas l’Enfer en nous ? Bref, je suis bien content d’être athée.

http://www.lulu.com/shop/search.ep?keyWords=Batronoban

Pour revenir à la question du financement, là, si je veux pas couler, pour continuer à produire sur la longueur, je dois trouver des financements réguliers pour ce genre de projets tout à fait « punks », justement !

Carcère par exemple est la suite de Mantra. Radical, surréaliste, parties courtes, découpage de livres, méta-jeu assumé, les joueurs s’incarnent eux-mêmes et sont prisonniers de cauchemars à force de s’injecter une puissante drogue. Philip K Dick + William Burroughs  + Throbbing Gristle + Ministry, si tu vois le genre.

Ce jeu est né de mon expérience professionnelle. Je bosse auprès de personnes addicts dont l’esprit et le corps sont prisonniers de diverses saloperies… et ça me marque profondément. Alors j’en fais un jeu pour exorciser ça.

2. J’ai vu que Thomas Munier faisait pareil. Selon toi, le Tipeee, c’est le début ou la fin de l’indépendance en JdR ?

C’est le début de la dépendance de l’indépendance à son propre système.

3. Pourquoi pas plutôt des foulancements réguliers (ou par lots) comme avec la VF de Colonial Gothic ?

Ce genre de gros crowdfunding évènementiel est épuisant, même au sein d’une équipe comme Batrogames et il y a trop de crowdfundings aujourd’hui pour qu’on sorte du lot !

On compte publier d’autres gros jeux « classiques », mais ce seront des collaborations avec d’autres éditeurs.

En 4 ans j’ai publié énormément de jeux- voyez ma bio sur le Grog, et encore tout n’est pas fiché… là avec Trickytophe on se concentre sur la parution et la poursuite de Colonial Gothic avec des projets de nouveaux suppléments et une réimpression du livre de base s’il se vend bien. Vu les retours on ne se fait pas de soucis.

4. J’ai vu que sur le planning il y avait pas mal de collaborations ou de jeux d’auteurs tiers au programme, La Révolte des Singes, par exemple. Du coup, ça se passe comment pour les tips ? Tu arnaques les auteurs ?

Il y aura un partage des tips avec les auteurs pour les épisodes de la Révolte des Singes – un projet que je voulais traduire et publier seul à la base, quand je me suis aperçu que d’autres voulaient le faire aussi.

Je leur ai proposé de leur acheter leur trad (de Apes Victorious) puis on a conclu qu’il valait mieux le faire ensemble, je leur ai dit que je préparais un Tipeee et que ça pouvait rentrer dans ce cadre, par exemple pour habiller leur campagne d’une maquette et d’une jolie couverture !

Le Peuple des Geôles c’est un peu pareil, et pour tous les autres projets les auteurs ont déjà été payés en avance. Perso, je ne me rémunère pas ; tous les bénéfices sont réinvestis dans les projets ou les frais de fonctionnement.

Du coup, en réalité, j’ai pris des risques pour sortir des jeux originaux et cools !

5. Dans ce planning, il y a aussi La Trilogie du Bidonville dont le fameux Dossier Hommes-Porcs que, nous, sur le Fix, on avait annoncé gratuit de chez gratuit. C’est plutôt gênant, non ?

Le Dossier Hommes-porcs sera effectivement gratuit, pour tous – le plan n’a pas changé ! Ce sont les deux autres opus qui seront payants ou réservés aux Tipeurs.

En fait Christophe Siébert et moi avions très envie de sortir une trilogie pour public adulte, quelque chose de plus ambitieux et taré. Un panorama de trois peuples déviants, entre William Burroughs et David Cronenberg. Ce sont trois jeux-récits autonomes mais il y aura des tas de liens à découvrir et ils pourront être joués en crossovers.

Du coup pour financer les deux jeux-romans ajoutés comme un feuilleton, le Tipeee sera idéal !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *