Pendant ce temps, 500NDG (a)Vance

Oui, c’est un fait, l’éditeur, ancien Narrativiste Editions, aime faire régulièrement évoluer sa structure, ses formats, ses projets. C’est certainement louable même si ça en devient parfois cryptique (oui, c’est ça : comme le titre de cet article). Ainsi, si on sait que des choses sont en préparation pour faire (encore) évoluer la structure de 500 NDG/La Caravelle/ExoGlyphes/whatever… bah, on n’a pas réussi à comprendre quoi.

Ce n’est pas grave : concentrons-nous sur le concret.

Ainsi, en ce moment même, 500 NDG repart au fight sur son terrain préféré, Ulule, pour lancer un financement massif comme l’éditeur les affectionne. Cette fois-ci, cela tourne autour d’un de ses jeux phares, Dungeon World.

https://fr.ulule.com/tschai/

Bon, comme 500 NDG en a pris l’habitude depuis quelques foulancements, accrochez-vous, c’est un peu tout fou… euh… touffu.

Le gros morceau, annoncé de longue date, est une ambitieuse collaboration avec l’éditeur de littératures de l’imaginaire, Mnémos. Ce dernier va publier dans les prochaines semaines un livre-univers (dans leur prestigieuse collection Ourobores) consacré à Tschaï, le planet opera développé par le grand Jack Vance dans un cycle de quatre romans incontournables, répondant aux doux noms de Le Chasch, Le Wankh, Le Dirdir, Le Pnume. Cherchez pas et allez plutôt lire ces chefs d’œuvre si jamais ils avaient échappé à vos radars.

Quatre auteurs confirmés, Raphaël Albert, Étienne Barillier, Jeanne-A Debats et Adrien Tomas,  explorent et nous exposent tout ce qu’il y a à savoir sur cet univers à travers  des récits d’aventures, des articles encyclopédiques et quelques anecdotes croustillantes, Ils sont accompagnés à l’illustration de Dogan Oztel, un jeune dessinateur qui donne à voir les mots de Vance.

Le livre est prévu pour la fin 2017 mais, vous autres rôlistes, vous pourrez déjà poser une petite option dessus à travers le foulancement 500 NDG. En effet, l’empêcheur d’éditer en rond a réussi à nouer un partenariat avec Mnémos pour proposer en parallèle un livre de règles adaptant (c’est un certain Khelren qui s’en charge : en toute objectivité, ça va donc être très bien) les règles de Dungeon World à l’univers Vancien. Les participants à cette campagne de CF pourront acquérir en avance et à un prix préférentiel le beau-livre Mnémos. En gros : le livre de règles chez 500 NDG et le livre de background chez Mnémos. Et hop.

On aurait pu penser que fort de cette opération de prestige (avé une couverture de Caza, siouplait), 500 NDG mette le paquet pour communiquer de façon simple et claire autour de celui-ci afin d’attirer vers eux un grand nombre d’amateurs de l’œuvre, rôlistes habituels, occasionnels voire (soyons fous) wanna be rôlistes.

Et là, patatras, non. 500 NDG est resté calé sur ses modèles précédents : le livre de règles Tschaï ne sera donc qu’un parmi les nombreux livres Dungeon World proposés. Pire, même : les livres proposés sont assez obscurs, même pour les rôlistes chevronnés.

Ainsi, le CF propose d’acquérir, au minimum (d’autres titres seront dévoilés plus tard) :

  • Sundered World : un supplément adaptant, en gros, l’ambiance de Planescape à DW
  • Inverse World : un manuel donnant tout le nécessaire pour explorer des mondes souterrains avec DW
  • No country for old kobolds : un titre qui vous propose d’incarner une communauté kobold aux prises avec des aventuriers pénibles qui veulent les massacrer… Un sujet étroit, des kobolds : un titre de niche, donc.

  • Adventure on a Dungeon Planet : un manuel DW pour émuler la « science fantasy »

Bon, rassurez-vous. Si vous êtes madré et avez du paracetamol à proximité, vous pourrez quand même vous en sortir et, par exemple, juste souscrire à l’offre Tschaï (règles + beau livre) puis partir en hurlant.

C’était déjà un pari bien couillu de vouloir amener des béotiens au JdR via le système Apocalypse (qui n’a rien de compliqué mais qui est, euh, différent de L’Oeil Noir). On espère que cette profusion de livres et d’offres ne les fera pas fuir et se contenter d’acheter leur beau livre à la Fnac pour Noël…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *