L’aventure, c’est Aventures

Mahyar Shakeri, à la Rédac6on, on le connaissait pour son travail sur Pendragon, sa campagne Dead like Me pour Cyberpunk et son adaptation des Lames du Cardinal. C’était un homme respectable, en somme. Et puis un jour, il y a deux ans de cela, on a appris qu’il était parti s’accoquiner avec des petits gars de Youtube jouant, paraît-il, à de vieux jeux et à Skyrim dans un grenier. Il en est revenu avec des vidéos pleines de couleurs pratiquées sur un Roll20 habillé pour l’occasion, jouées avec un univers et des règles maison, sobrement appelés Aventures.

Mahyar et ses joueurs en ont tourné trois saisons, soit 94 vidéos, vues en moyenne plus de quatre cents mille fois chacune. La diffusion est inouïe, sans équivalent en termes d’audience, même aux États-Unis. En s’adressant à un public majoritairement issu du jeu vidéo, il est d’ores et déjà certain que la petite équipe a contribué à faire connaître et démocratiser notre loisir préféré.

Depuis, on a vu arriver, timidement, sur Roll20, de nouveaux joueurs qui demandaient à jouer « comme sur Aventures ». Il leur manquait toutefois quelque chose pour sauter le pas, le jeu qu’ils avaient vu tourner à l’écran. C’est pour eux que Sans Détour lance une souscription, le 2 octobre, avec la promesse de « jouer comme Mahyar et ses complices ».

Forcément, au Fix, on est curieux des conséquences pour le loisir et du game design de l’objet.

Quatre cents mille vues de moyenne, cela annonce une arrivée massive de nouveaux joueurs. J’entends déjà les pinailleurs. Bien sûr, tous les spectateurs ne deviendront pas joueurs, et tous les acheteurs de la boîte ne monteront pas une table, mais nous sommes tout de même très probablement sur le point d’assister à l’arrivée d’une génération complète. Vont-ils rester, devenir des pratiquants assidus, diversifier leur pratique, modifier le paradigme actuel, s’abonner tous à Di6dent ?

En plus de cette transformation de la communauté, nous, « jouer comme Mahyar et ses complices« , on est curieux de savoir ce que ça signifie. En effet, la série de vidéos proposait une sorte d’hybride, avec un plateau très présent dans les interactions et un intéressant système de répartition de la parole à base de fanions de couleurs pour bien identifier les tours de jeu. Le passage au papier marquera-t-il le retour à une vision plus classique, auquel cas on sera devant une boîte d’initiation med-fan traditionnelle, ou bien la conception ira-t-elle jusqu’à intégrer cette dématérialisation et cette hybridation dans les outils fournis au meneur ? La forme du loisir pourrait s’en trouver changée.

Réponse (partielle) le 2 octobre.

Une pensée sur “L’aventure, c’est Aventures

  • 25 septembre 2017 à 18:50
    Permalink

    C’est une super nouvelle de voir la boucle bouclée pour ce jeu. Vivement le début de cette nouvelle aventure!

     
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *