Octogônes – Le compte rendu en images

Ça y est, Octogônes, c’est déjà fini. Si vous n’avez pas eu l’occasion de vous y rendre cette année, voici un petit résumé en photos du pôle JdR. Et pour les autres, ça vous rappellera assurément de bons souvenirs. À l’année prochaine !

 

Gros gros succès pour 2DSF avec la sortie de Freak’s Squeele – le jeu d’aventure, appuyé par la présence de Florent Maudoux en dédicace. Photo: Stéphane Gallay, sous licence Creative Commons (CC-BY)
Venu de ses lointaines terres houblonneuses, Acritarche a porté fièrement l’étendard Dungeon World durant tout le weekend. En plus des nombreuses parties de démos, le Guide du joueur V2 était également disponible sur son stand.
Un nouveau jeu qui se lance. Et autant dire qu’il semble être bien parti puisque, là encore, les parties de démo se remplissaient toutes seules. Au point d’avoir 4 tables de démo en simultané, laissant le stand vide. Bonne continuation pour ce nouveau jeu.
Obliger le joueur a sortir de sa zone de confort et le pervertir. Tel est le crédo des jeux Batro’Games. On a beau vouloir prendre ses distances, une fois qu’on est assis à la table, c’est trop tard. Là aussi, Batronoban était tout le temps en démo. Nous n’avons même pas eu le temps de faire du papotage et de lui dire a quel point on aime ce qu’il fait. À l’année prochaine Batro !
Jouant à domicile, Black Book Éditions vient – comme chaque année – en force. Et le catalogue présent et à venir de l’éditeur a alimenté de nombreuses tables de jeu durant le week-end. Côté ventes, la grosse nouveauté était la sortie de la boite d’initiation Chronique Oubliées Fantasy.
Comme l’année dernière, Axelle, la créatrice des Chants de Loss, est présente pour montrer l’avancement de ce JdR qui paraitra bientôt chez le Matagot.
Attention : photo collector ! Il y avait tellement de monde sur le stand de Courants Alternatifs qu’il m’était difficile de prendre une photo du stand sans écarter la foule tel Moïse. Bref, un beau succès pour cette première.
Grosse actualité pour le studio Deadcrows : les sorties à venir de Mindjammer et de l’édition anniversaire de Capharnaüm, Venzia qui continue sont suivi régulier et de qualité et l’annonce de la souscription à venir de Monster of the week. Bref, chaque année, le studio est de plus en plus présent sur le salon.
Ça, c’est nous. À peine sorti de chez l’imprimeur, le dernier numéro de Di6dent (le #15) se vendait tout seul. La preuve, il n’y avait personne sur le stand. En tout cas, merci à tous pour votre accueil et vos retours positifs.
GameOn TableTop était le seul stand avec de la moquette. Espace cosy et détendu pour cette platefome de financement participatif qui monte, qui monte.
Le Grog teste la prochaine interface du site en immersion totale. On ne les remerciera jamais assez de leur investissement, mais on le fait quand même : Merci les gars !
Les peuples d’Insectopia ont repris taille humaine le temps du salon pour présenter ce très bon jeu. Et si vous ne connaissez pas encore cette pépite rôliste, je vous invite à relire l’avis de Rom1 ici.
Le rythme de parution de JdR Éditions les obligera bientôt à prendre une 2ème table. Et pourtant, ils gardent le sourire. C’est beau.
Comme chaque année, Kerlaft le rôliste mettait de la bonne humeur dans les allées du salon. Un Octogones sans lui ne serait plus le même.
En fait, sous leur armures de combat, les p’tits gars de chez Knight sont hyper sympas et souriants. N’ayez pas peur, vous pouvez vous intéresser à ce qu’ils font.
Ambiance à la cool chez Lapin Marteau. Tout le monde avait son exemplaire de Jouer des parties de jeux de rôle sous le bras. Assurément, la tendance mode de cette saison automne-hiver.
Beaucoup d’éditeurs se sont fait remarquer par leur absence, mais il faut aussi noter les nouveaux éditeurs : Léha éditions était présent pour la première fois. Combinant beau monde et contenu de qualité, il y avait le dernier roman de Philippe Tessier, la précommande de Mega5 avec des parties de démo assuré par Mr Didier Guiserix himself, des démos de Star Marx en présence des auteurs, le dernier roman d’Alexis Flamant et le premier roman d’Eric Amon. Pfiuu, si ça c’est une première, que va donner l’année prochaine ?
Octogones, c’est épuisant, et il ne faut pas oublier de reprendre des forces. La plume de Cyrano l’a bien compris et n’oublie pas de se sustenter entre deux parties de démo. Un exemple pour tous.
Raise Dead n’avait pas de stand dédié, mais de nombreuses parties de Monster of the Week, leur prochain jeu, étaient organisées durant tout le week-end. Et ça, c’est bien.
RôlisteTV se la joue TricTrac avec l’installation d’un canapé sur le salon pour leurs interviews et la présence du sosie de Mr Phal (private joke) sur leur stand. Nos investigations n’ont pas su dire si, le soir, le convertible passait en canapé-lit pour avoir des confidences intimes sur le monde rôliste.
On sait maintenant comment les XII Singes assurent un tel rythme de parution : ils écrivent tout le temps. LA grosse sortie pour l’éditeur était évidement Into the Odd, le petit bijou OSR maintenant disponible en VF.
Le pôle JDR qui a, encore une fois, assuré cette année. 330 (330!!!) parties de JDR se sont déroulées durant tout le salon. Encore un GROS BRAVO aux orgas.

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *