Les dits de la boucle

Ah bah, non, finalement, on vient de me dire à l’oreillette que Arkhane Asylum n’a pas souhaité traduire le titre dans le cadre de la VF de Tales of the loop.

Ah et on vient aussi de me dire d’arrêter de faire des blagues sur les titres des VF de JdR. Ahem.

Bon, et bien, donnons dans le factuel : AAP vient de lancer son crowdfunding pour la VF de Tales of the loop : https://fr.ulule.com/talesfromtheloop/

En gros, le foulancement est conforme à ce que le Fix vous en avait déjà dit au milieu du mois de septembre : http://lefix.di6dent.fr/archives/3041

On notera – avec une évidente satisfaction – une offre assez resserrée, à peu près claire malgré l’emploi de noms chelous, soit-disant tirés du background du jeu (que, donc, on ne connaît pas encore rapport au fait qu’on veut y souscrire…), pour désigner les différents pledges. En très gros, il s’agit donc de financer le livre de base d’environ 200 pages ainsi que son écran du MJ.

Le foulancement se donne aussi pour but de financer quelques gadgets dispensables : une édition collector, des plans, une bande son « années 80 » (moi, perso, j’en ai déjà une, ça s’appelle « la radio FM », m’enfin…), etc.

Beaucoup plus passionnant, comme nous vous l’annoncions dans l’article suscité, le jeu originel se déroulant en Suède, l’éditeur francophone propose la possibilité de financer l’écriture d’un contexte franco-français confié à Jean-Luc Carradines Cano, scénariste multiprimé du jeu vidéo Life is Strange. Allez, un pitch (ça existait, ça, dans les années 80 ??) :

Ce supplément vous permettra d’explorer la région du complexe d’accélerateurs du CERN pendant les travaux d’extension du SPS (le Supersynchroton à Protons), le plus grand accélerateur de particules au monde à cette époque. Pendant la décennie, des travaux pharaoniques vont être entrepris pour générer et contrôler des énergies phénoménales. Qui sait ce qu’il se passe dans les villages isolés du Jura alors que de terribles énergies sont générées sous leurs pieds?

Si les foulanceurs se montrent généreux, ce modeste supplément de 32 pages pourrait s’enrichir d’une grande carte et même d’un scénario de 16 pages signé Mahyar Shakeri. Ce supplément devrait ensuite devenir le fameux livret qui accompagne toujours, en toutes circonstances, l’édition d’un écran du MJ en boutiques.

Par contre, contrairement à ce que nous pensions, le CF ne semble pas prévoir (pour le moment) d’inclure la VF du début de gamme VO, notamment le compendium du matos débloqué dans leur foulancement à eux. Dommage. Mais qui sait ? L’éditeur a peut-être des paliers en réserve…

Une pensée sur “Les dits de la boucle

  • 19 octobre 2017 à 08:49
    Permalink

    >une offre assez resserrée, à peu près claire malgré l’emploi de noms chelous, soit-disant tirés du background du jeu (que, donc, on ne connaît pas encore rapport au fait qu’on veut y souscrire…)

    Oui enfin, « chelou », ça prend quand même moins de trois secondes de réflexion pour voir que ça sonne comme des bêtes archétypes de personnages, clichés des films de ce genre…

    Après, que ça n’ai aucun rapport avec le palier lui-même, ok. Mais c’est pas le seul crowdfunding avec ce « défaut » !

    Le jeu lui-même a l’air cool, y’a des bons retours et ce que j’en ai lu en anglais est vraiment dans l’esprit. Y’en a juste qui disent que le système rend les succès difficiles 🙂

     
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *