Venez engraisser le mammouth !

On vous avait déjà appris précédemment à distinguer Würm, le jeu préhistorique sérieux de Manu Roudier de Zore, le futur jeu préhistorique déjanté à paraître chez JDR Editions. On peut donc supposer que vous aviez déjà tout ce qu’il vous faut pour savoir si vous deviez souscrire ou non au foulancement en cours de second.

On en sait toutefois un petit plus désormais. Déjà, avec plus de 150 % de l’objectif initial atteint à environ trois semaines du terme du CF, on sait que le jeu sortira bel et bien. Pour un jeu à base de dinosaures ET d’hommes de Cro-Magnon, ce n’était déjà pas gagné d’avance, hein.

Outre le livre de base, l’objectif du CF est de financer l’écran du MJ, des kits de PJ (façon 7ème Cercle), une carte du monde mais aussi des sacs de billes (hein ? ‘tendez : lisez plus loin).

Pour le contexte, pas grand chose de nouveau : c’est du bien déjanté entre la famille Pierrafeu, Rahan et, euh, Cadillacs & Dinosaurs, quoi.

Niveau système, JDR Editions, en revanche, jette une pierre dans le jardin des jeux à Papa en prenant l’initiative de remplacer les dés par un petit sac dont il faut tirer des billes (oui, un peu comme dans Insectopia). Ainsi, à chaque action, le joueur doit tirer de 1 à 10 billes pour l’aider à dépasser une difficulté secrète. Tout l’intérêt du système réside dans le fait que les billes ne reviennent dans le sac qu’à la scène suivante. Si vous êtes en plein combat (mettons, contre un T-Rex affamé, par exemple), prendre 10 billes d’un coup risque de vous laisser en short… euh… en pagne lorsque le dino se sera curé les dents avec votre javelot. De plus, des billes spéciales viennent corser le tirage comme l’Ultragrigri qui permet des réussites critiques, ou le Kryptogrigri et son échec automatique. A tester.

Tiens, on profite de cet article sur l’actu de JDR Editions pour rappeler que cet éditeur, petit mais teigneux (un peu comme un velociraptor) a récemment sorti le jeu Doudous & Dentiers, un format court sorti sans foulancement (kwaaaa ?!) qui se propose de mêler PJ grabataires et PJ morveux pour les envoyer de conserve enquêter sur ce qui hante leur institut.

http://www.jdreditions.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *