Itsy Bitsy Teeny COF Mini

C’est l’histoire d’un stretch goal qui devient un petit livret de 24 pages vendu en boutique au prix mini (moins de 10 euros). Il est tout mignon (forcément, le petit dernier est toujours le chouchou), mais quelle place peut-il avoir entre ses deux aînés : le hors série Casus, qui a mûri pour devenir une véritable gamme, et la petite sœur : la boite d’initiation ?

Encore plus simple que simple

Le système COF, dédié à l’initiation, est déjà très accessible et pourtant, les auteurs ont encore réduit ce dernier à son plus simple appareil.

Votre personnage est défini par une race (à choisir parmi cinq) vous octroyant quelques bonus, trois caractéristiques (Adresse, Esprit et Puissance) et un profil. On peut regretter que ce dernier ne propose pas de noms plus évocateurs pour le jeune public. Dit autrement, je ne pense pas que les profils « Mystique » et « Savant » aient beaucoup de succès par rapport à guerrier, mage ou aventurier.

Ceci étant, pour les connaisseurs de Chroniques Oubliées Fantasy, chacun de ces profils rassemble trois voies. Par exemple : le savant reprend les voies de l’arquebusier, du forgesort et du psionique. Tandis que l’aventurier regroupe les voies barde, rôdeur et voleur. Il faudra donc se baser sur ces capacités spéciales pour pouvoir décrire chaque profil comme il se doit, à défaut de mieux.

Une fois votre personnage créé, vous pourrez le faire monter de niveau, là encore de manière très simple (mais avec quand même un petit calcul (pour les points de vie) à base d’addition et de division arrondie à l’entier supérieur. Bref, le passage de niveau se fait accompagné d’un adulte rôliste et responsable).

Un extrait de la feuille de personnage dédiée à l’aventurier dans laquelle on retrouve bien les voies de Chronique Oubliées Fantasy.

Au niveau du système, là aussi c’est très simplifié puisque la volonté est de limiter le plus possible les calculs (dû à des bonus, malus, effet de sort, etc.). Par conséquent, pour résoudre une action, il vous suffit de lancer un D20 et d’y ajouter votre modificateur de caractéristique. Pour les attaques, c’est la même chose avec pour seuil de difficulté le niveau de défense de l’adversaire.

Quelques options sont proposées pour enrichir un peu le système, mais ça reste très « basique » dans son ensemble (dans le bon sens du terme).

Transmettre la bougie

Malgré le peu de pages, le livret propose une mini aventure (jouable en une demi-heure). Cette dernière propose d’accompagner un PNJ à une cueillette de champignons pas comme les autres. L’occasion de faire quelques jets d’orientation, un peu d’interaction sociale et, cerise sur le gâteau : un combat ! Cette mini-intrigue laisse quelques point « scénaristiques » (toute proportion gardée) en suspens. L’occasion de prolonger l’aventure (et de goûter au joie de la monté de niveau). Malheureusement, à part poser les questions qui nécessiteraient des éléments de réponses, aucune autre piste n’est donnée. En soit, rien de dramatique pour les rôlistes et ça tombe bien puisqu’au final, c’est à eux que s’adresse l’ouvrage : au papa-rôliste qui souhaite jouer avec ses jeunes enfants (8-10 ans).

Par contre, si vous souhaitez initier des adolescents, dans ce cas, nous vous conseillerons plus d’investir dans la boite d’initiation Chroniques Oubliées (pour rester dans la même gamme).

Il est à souligner que malgré sa petite taille, le livret est tout en couleur et magnifiquement illustré.

Une pensée sur “Itsy Bitsy Teeny COF Mini

  • 8 juin 2018 à 16:54
    Permalink

    Mouais, 24 pages pour 10 €, le prix n’est pas si mini lui…

     

Commentaires fermés.