[L’été des éditeurs] Interview de BatroGames

Cette année, avant de partir en vacances, nous avons eu l’idée d’interviewer tous les éditeurs de jeu de rôle en France. Les professionnels, comme les auto-éditeurs. Cette rubrique estivale, intitulée « L’été des éditeurs », proposera 3 interviews par jour.

Cette idée n’aurait jamais pu se concrétiser sans la participation de chacun, c’est pourquoi toute la rédaction du Fix remercie BatroGames pour avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Bonne lecture, bonnes vacances et surtout : bon jeu !

1. C’est l’heure des vacances ! Estimez-vous qu’elles arrivent à point pour vous au regard de votre actualité des mois passées ?

Même au fin fond de la cambrousse paradisiaque où je suis, j’initie les amis des amis au JdR, après la grillade ! Avant ça, j’ai raté un concert de Marylin Manson à Nimes à cause de la fatigue, écrit une parodie porno de Shadowrun à cause d’un lyonnais qui écoute les bandes originales des films de boules vintage, j’ai failli crever dans les chiottes de Carcassonne à cause de mon foie, un Corse a tenté de me tuer en me faisant boire du rhum au piment, mais tu vois j’ai survécu et là je vais voir un chamane à Toulon.
Rock’n roll.

2. Du coup, vous mettez la clef sous la porte pendant deux mois ou vous profitez de la torpeur estivale pour mettre un bon coup de collier ?

Non, on continue de créer, d’écrire, de tester… et de préparer la GenCon 2018 pour négocier de futures traductions.

3. On vous retrouvera à la rentrée de septembre avec quelle actualité ?

L’équipe travaille sur Mantra deuxième édition en ce moment, avec une précommande participative en fin d’année.

Petit extrait :

Mantra est un jeu de rôle “oniropunk”, sans dés. Entre onirisme et rébellion contre les lois du monde logique. On y découpe des textes pour imaginer toujours plus. On participe à la guerre entre deux métaphysiques. On y parle réincarnation, Karma, on y parle d’addiction à la drogue et de poésie. On y parle d’amour à travers les vies antérieures et parallèles, et de notre inconscient en feu.

Mais surtout, on raconte l’histoire d’hommes et de femmes liés à travers les univers, frappés par des visions, et qui découvrent un passage entre la vie et la mort… et bien plus que ça. Ces héros cosmiques peuvent échanger leurs corps, voyager dans le temps et communiquer par la pensée. Les Réminiscences de leurs autres vies façonnent la réalité… Alors, perturbés par leur quête vertigineuse, ils se perdent dans le labyrinthe surréaliste du multivers. Et ils adorent ça.

Ces héros, c’est VOUS.

Mantra : Oniropunk réunit tous les éléments et thèmes disséminés dans mes jeux depuis le début. C’est vraiment la deuxième étape de ce multivers inter-jeux, et un nouveau départ.
Et ça va plus loin.
Mantra, depuis sa sortie, des gens se l’approprient, le réinterprêtent, le vivent, font des rêves, des rencontres intenses. Je reçois régulièrement des emails ou je rencontre des joueurs touchés par ce livre. Et il évolue petit à petit grâce à une équipe enthousiaste.

On veut le diffuser en boutiques en 2019 grâce à la préco, avec un vrai tirage papier (la v1 était en print on demand), des accessoires utiles et une campagne à la clé.
Du coup le livre de base a été complètement repensé, le background détaillé et les règles améliorées avec les retours de ces dernières années. La maquette et les illustrations sont aussi refaites.

Nous publierons aussi Rotting Christ Roleplaying Game, inspiré par le groupe de métal du même nom, avec sa collaboration. Quelque part entre les jeux vidéos Brutal Legend et Guitar Hero, les PJs, des musiciens, plongeront dans une dimension infernale, une Jérusalem labyrinthique et cauchemardesque pour sauver le groupe et combattre les hordes d’un Christ mort-vivant!
Nous bossons en ce moment sur le système musical (qui sera aussi publié en « générique » pour d’autres genres musicaux comme le jazz ou le classique). Ce sont des règles créatives, tactiques et assez uniques.

Autre actu de rentrée : on aura la livraison de la Trilogie de la Crasse, un gros tome bien crado, un coup de poing ludique, du fist fucking avec des dés.

4. Auriez-vous un jeu à conseiller à nos lecteurs pour jouer pendant les vacances ?

Le poneyplay.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *