[L’été des éditeurs] Interview d’Acritarche

Cette année, avant de partir en vacances, nous avons eu l’idée d’interviewer tous les éditeurs de jeu de rôle en France. Les professionnels, comme les auto-éditeurs. Cette rubrique estivale, intitulée « L’été des éditeurs », proposera 3 interviews par jour.

Cette idée n’aurait jamais pu se concrétiser sans la participation de chacun, c’est pourquoi toute la rédaction du Fix remercie Acritarche pour avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Bonne lecture, bonnes vacances et surtout : bon jeu !

1. C’est l’heure des vacances ! Estimez-vous qu’elles arrivent à point pour vous au regard de votre actualité des mois passées ?

Aaaah les vacances! Vu que je suis désormais un jeune entrepreneur qui se lance, je vais oublier ce que ça veut dire pendant au moins un an ou deux. Ceci dit, je vais profiter que d’autres ont des vacances, eux, pour coordonner l’envoi de En terres sauvages vu que les cartes du Jeu du Destin et du Booster du Destin vont m’être prochainement livrées. En terres sauvages a été un super projet qui m’a permis de collaborer avec plein de gens extraordinaires. Il a aussi eu son lot d’embûches. Je croyais avoir une bonne idée du travail d'(auto-)éditeur après Serviteurs de le Reine des Cendres, mais En terres sauvages a été d’un tout autre acabit. Comme on n’apprend jamais mieux qu’en se trompant, je peux t’assurer que j’ai vraiment beaucoup appris!

2. Du coup, vous mettez la clef sous la porte pendant deux mois ou vous profitez de la torpeur estivale pour mettre un bon coup de collier ?

Pas question de diminuer la quantité de travail que je réserve au jeu de rôle malgré les chaleurs tropicales typiquement belges qui flirtent avec les 25°C! D’autant que j’ai du travail de correction sur La Laverie PBTA et d’écriture sur l’Encyclopédie de La Laverie pour 500 NDG. Côté Designed by Acritarche, je m’attèle à la traduction de Grim World. Et je travaille en parallèle sur un nouveau système de jeu s’appuyant sur mes délires… euh, réflexions en jdrologie. Je déborde d’idées et d’envies, mais je dois me contraindre à canaliser tout ça.

Illustration issue de Grimworld

3. On vous retrouvera à la rentrée de septembre avec quelle actualité ?

Pour la rentrée, En terres sauvages et les Jeux du Destin seront normalement disponibles à la vente en dur et en pdf, sauf si je fais 1 sur le dé des Parques. Comme je n’ai pas beaucoup d’exemplaires des Jeux du Destin en sus de ceux réservés aux souscripteurs, auteurs et illustrateurs, ils devraient vite être épuisés. Sinon je compte bien sur la convention Octogônes pour tuer mes réserves. Donc oui, je serai bien à Octogônes avec Quentin Forestier, Philippe Marichal et l’inénarrable Guillaume Jentey (le local de l’étape qui passera d’ailleurs son examen pratique en Belgitude avancée). J’y animerai des parties démos de Dungeon World et de La Laverie PBTA, et Phil devrait mener du FATE. Je vous conseille d’ailleurs d’inonder sa boîte mail, son Facebook et son Google+ pour qu’il nous mène Atomic Robo, le jeu qu’il est encore mieux que Spirit of the Century

4. Auriez-vous un jeu à conseiller à nos lecteurs pour jouer pendant les vacances ?

Pas un jeu, des jeux! Les vacances sont souvent synonymes de groupes habituels dispersés. C’est donc le moment de tester tous ces « petits » jeux qui trainent dans votre ludothèque, genre Psi*Run, Macchiato Monsters, Mantoïd UniverseAux Marches du Pouvoir, Striscia, Donjon sans façonAu Seuil d’Abysses Très Anciennes ou encore Omniscience. Et si tout le monde a disparu autour de vous, c’est le moment de trouver le chemin de l’Auberge virtuelle et de son annexe sur Discord. Sinon, vous pouvez toujours jouer en solo, un plaisir que j’ai découvert récemment en utilisant Freebooters on the Frontier.
Le plus important étant de lancer une campagne de type West Marches en septembre avec Dungeon World ou Freebooters on the Frontier et en s’appuyant sur En terres sauvages et les Jeux du Destin. Sans oublier de lancer la sauce avec Sanctuaire, bien sûr! Pardon, c’était pas ici l’espace de placement de produits ?
Tchut Tchut, pas de placement de produits on a dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *