[L’été des éditeurs] Interview de Raise Dead

Cette année, avant de partir en vacances, nous avons eu l’idée d’interviewer tous les éditeurs de jeu de rôle en France. Les professionnels, comme les auto-éditeurs. Cette rubrique estivale, intitulée « L’été des éditeurs », proposera 3 interviews par jour.

Cette idée n’aurait jamais pu se concrétiser sans la participation de chacun, c’est pourquoi toute la rédaction du Fix remercie Raise Dead Editions pour avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Bonne lecture, bonnes vacances et surtout : bon jeu !

1. C’est l’heure des vacances ! Estimez-vous qu’elles arrivent à point pour vous au regard de votre actualité des mois passées ?

Elles arrivent toujours à point les vacances. D’autant qu’en fait l’édition de JDR n’est pas ce qui permet de gagner ma vie. En tant que salarié, oui elles arrivent bien. En tant qu’éditeur, c’est différent… C’est une période d’accalmie de l’activité bienvenue.
Bon, ça fait bizarre de la mettre en regard avec ce qu’on produit en JDR, qui n’est qu’une partie émergée de l’iceberg en terme de travail. Paradoxalement Monster of the Week me prend plus de temps que les deux Faits Divins qui vont sortir à la fin de l’été/début de l’automne. Mais le travail d’équipe sur MotW est vraiment plaisant.

2. Du coup, vous mettez la clef sous la porte pendant deux mois ou vous profitez de la torpeur estivale pour mettre un bon coup de collier ?

Le coup de collier doit être mis avant les vacances, car l’été beaucoup de boîtes sont fermées, comme les imprimeurs par exemple. Et les gens sont difficilement contactables durant cette période. Il faut en tenir compte et se dire que les gens ne seront pas dispos. Il faut donc anticiper. En revanche c’est souvent une période où du coup je me pose et je réfléchi ( à l’ombre, hein, je crains les coups de soleil) à d’autres projets à venir.

C’est aussi une période où, l’administratif et la production étant au ralenti, je mets plus ma casquette d’auteur… et j’écris. La torpeur estivale est plutôt créatrice de mon côté.

3. On vous retrouvera à la rentrée de septembre avec quelle actualité ?

Deux Faits Divins pour INS/MV et Monster of the Week.

4. Auriez-vous un jeu à conseiller à nos lecteurs pour jouer pendant les vacances ?

Un seul, c’est dur. Je ne ferai pas d’auto-promo pour mes jeux et ceux de mes camarades des autres studios avec qui je travaille (encore que… Capharnaûm, pour l’été, t’es dans la thématique quand même). Je vais donc conseiller trois JDR qui tiennent dans une valise : The Sprawl pour les fans de cyberpunk, Channel Fear de Yno pour les fans d’horreur et Chroniques Oubliées (le kit d’initiation… laissez la boite à la maison) si vous partez avec vos enfants.

Je vous laisse, j’ai une valise à boucler… Et je me bats toujours avec ma bouée canard !
Bonnes vacances

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *