[l’été des éditeurs] Interview de Khelren

Cette année, avant de partir en vacances, nous avons eu l’idée d’interviewer tous les éditeurs de jeu de rôle en France. Les professionnels, comme les auto-éditeurs. Cette rubrique estivale, intitulée « L’été des éditeurs », proposera 3 interviews par jour.

Cette idée n’aurait jamais pu se concrétiser sans la participation de chacun, c’est pourquoi toute la rédaction du Fix remercie Khelren pour avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Bonne lecture, bonnes vacances et surtout : bon jeu !

1. C’est l’heure des vacances ! Estimez-vous qu’elles arrivent à point pour vous au regard de votre actualité des mois passées ?

Plus ou moins, je suis en train de finir Métapole, le supplément pour The Sprawl, et j’aurais préféré le sortir hors période creuse. Mais d’un autre côté, ça me permettra de me lancer sereinement à la rentrée sur de nouveaux projets.

2. Du coup, vous mettez la clef sous la porte pendant deux mois ou vous profitez de la torpeur estivale pour mettre un bon coup de collier ?

Allons, tout le monde sait bien qu’on n’a pas de vacances quand on est indépendant!
Berlin XVIII débarque dans sa quatrième édition le 25 juillet sur Game On Tabletop et va me permettre de retoucher la version alpha. On m’a récemment écrit qu’il s’agissait de la meilleure adaptation de série de procédure policière mais depuis les deux ans de sa sortie, j’ai eu pas mal d’idée pour faire encore mieux!

Je vais également sortir quelques « petits » jeux sur mon Tipeee pour combler mes trous de planning. Mon Tipeee commence à réunir suffisamment de soutiens pour que réaliser des jeux par ce biais devienne, peut-être pas « rentable » soyons sérieux, mais au moins « pas inintéressant ». J’invite tout le monde à aller un coup d’oeil à ce Tipeee d’ailleurs: rien que 4€ par jeu m’aide grandement à pouvoir consacrer davantage de temps à la conception de ces jeux qui ne trouveraient pas vraiment leur place dans un autre système de financement. Le dernier en date n’était rien moins que le Document de Référence du Système Forged in the Dark, un magnifique bestiau de 84 pages A4 illustré et maquetté.


Enfin, je travaille en ce moment avec Jason Pitre pour proposer un hack de Blades in the Dark situé dans l’univers de Sig, fortement inspiré de Planescape. Blades est un bon jeu mais il y a sans doute des modifications à faire pour que les mécaniques soient plus dépendantes de la fiction et que l’impression de jouer par moments à un jeu de plateau disparaisse. Et si l’univers de Blades est très sympa, une cité qui se trouve en plein centre du multivers, c’est, personnellement, quand même quelque chose qui m’émerveille davantage.

3. On vous retrouvera à la rentrée de septembre avec quelle actualité ?

Le financement participatif de Dominion : jeux de pouvoir et maisons nobles, le jeu « Propulsé par l’Apocalypse » le plus inspiré par Dune, Albator et Game of Thrones qui soit. J’en avais proposé une édition ashcan sur mon Tipeee et il est temps d’en faire une édition refondue, augmentée, illustrée, complète.

Je commence à réunir les différents auteurs et illustrateurs pour ce projet et à réfléchir au budget d’un tel projet. The Sprawl m’a appris énormément de choses au sujet des financements participatifs et je compte garder les mêmes principes dans les grandes lignes. Son succès tient en partie à ces choix éditoriaux, je pense, et je suis particulièrement satisfait que ça ait été remarqué et loué par certains.

4. Auriez-vous un jeu à conseiller à nos lecteurs pour jouer pendant les vacances ?

Je sais pas vous mais moi, pendant la pause estivale, avec les gens qui vont qui viennent, je préfère ne pas me lancer dans de grandes campagnes mais plutôt faire des one shots. Ca élimine plus ou moins Night Witches, Masks et Monsterhearts que j’aurais autrement conseillés.

Mais ça laisse la place à des jeux comme Fiasco, Lady Blackbird, The Quiet year, Swords without Master ou Psi*Run. Des valeurs sûres!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *