Darkrunes est disponible en boutique

Darkrunes sort cette semaine en boutique.

Sauf si votre boutique s’appelle Philibert (Strasbourg), Le bazar du Bizarre (Caen, Lille, Rouen), Librairie Megara (Cannes) ou encore Jeux du monde (Toulouse) car dans ce cas, ces dernières ayant souscrit au financement participatif, ont reçu leur commande au même titre que les contributeurs. A savoir il y a une ou deux semaines (selon délai de livraison).

Donc Darkrunes sort cette semaine en boutique. Soit cinq mois après la fin du financement participatif. C’est un peu fou-fou. Faudrait pas trop nous habituer à ces délais trop courts quand même. On risque de devenir exigeants.

D’autant plus que Darkrunes, édité par la toute jeune maison d’édition Yggdrasil, est le projet type pour lequel ces plateformes de souscription existent : offrir un tremplin à de jeunes maisons d’édition pour des projets un peu casse-gueule ou ambitieux. On a tendance à l’oublier, mais c’est bon de constater qu’elles servent encore à ça.

OK, mais Darkrunes, c’est quoi ?

Le jeu prend place à une période celtique fantasmée, sur notre bon vieux continent européen appelé Midgard. Dans se dernier cohabitent les Scands (viking), les Celtes (Gaulois) et les Minoens (les Romains et les Grecs). On se doute à l’évocation de ces peuples que la diplomatie se négociera le plus souvent à coups de hache.

Le livre de base vous propose de jouer les deux premiers peuples. Les Minoens feront l’objet d’une supplément dédié qui paraîtra plus tard.

Cette sortie est également accompagnée de son écran. Ce supplément comprend en outre :
– Une carte de Midgard
– Un fascicule, intitulé Viriathe, de 54 pages tout couleurs, comprenant un scénario et de 10 pages d’aides de jeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *