Le Rêve de Jidus

Si Denis Gerfaud reste le créateur omnipotent de Rêve de Dragon, si le Scriptarium, instigateur de se renaissance récente, est un collectif, on ne peut nier pour autant que Jidus est la cheville ouvrière de cete nouvelle édition. Un peu éditeur, un peu directeur artistique, un peu auteur (la campagne inédite, A la Claire Fontaine, est de sa main), beaucoup illustrateur, cartographe émérite… bref, si la nouvelle édition de RDD est une réussite, elle doit en bonne partie à ce garçon. Il étai donc logique que le Fix aille lui chercher quelques poux dans la tête, non ? ^^

 

1. Mon carton RDD était presque aussi rempli à ras-bord que celui de Pavillon Noir 2. Mais il a mis beaucoup, beaucoup moins longtemps à arriver jusqu’à chez moi. Conclusion : un dragon, c’est plus rapide qu’un fier trois-mâts, c’est ça ?

En fait, on a loué les services de chimères pour transporter les colis. C’est pratique, parce que ça peut même traverser les Limbes. Rapidité et efficacité… Bah, disons que grâce aux sous collectés lors de la souscription, on a pu s’offrir les services des pros de Meeple/Philibert pour les expéditions; s’il avait fallu faire nous mêmes les cartons et les envoyer, ça nous aurait pris des mois et des mois; bref, on est content d’avoir pu prendre ce prestataire, et les souscripteurs aussi, du coup.

Si ta question concerne de manière plus générale les délais de fabrication et de livraison du jeu, je crois qu’on s’est plutôt bien débrouillés par rapport à ce qu’on avait annoncé en juin 2017, lors de la souscription. En fait, on a livré Rêve de Dragon avec environ 4-5 mois de retard, ce qui est plutôt correct pour la moyenne des crowdfundings; et en même temps, on a tenu à communiquer régulièrement sur l’état d’avancement du projet, ce qui a été, il me semble, apprécié par les souscripteurs.

2. Je comprends assez bien le délire de ne pas toucher aux règles mais par contre pourquoi on se retrouve avec exactement les mêmes scénarios qu’auparavant dans le livre de base ? Pour dégoûter les anciens ou bien ?

La première chose, c’était de savoir si on laissait des scénarios dans le livre des règles. A un moment, nous nous sommes posé la question : les trois scénarios d’introduction du livre de règles de la version précédente doivent-ils rejoindre le recueil intitulé « Invitation au Voyage » regroupant les autres scénars de Denis parus dans les magazines? Après en avoir discuté avec Denis, qui voit le livre des règles comme un tout à part entière – et donc, qui comprend ces trois scénarios, nous avons décidé de les y laisser. Je pense que c’est un bon choix; les gens qui ont pris, ou ne prendront que le seul livre des règles auront de la matière pour jouer.

La deuxième chose, concernant la « nouveauté » : bien entendu les anciens peuvent trouver étrange qu’on ressorte les mêmes scénarios que la précédente édition. Mais il était impensable pour nous de proposer dans ce livre des scénarios non écrits par Denis; or, il ne joue plus, et n’écrit plus de scénario… Et vu qu’il considère que le livre de base Rêve de Dragon forme un tout avec ces scénarios-là, pensés pour l’initiation, nous les avons gardés.

3. Scénarios d’introduction toujours. J’ai trouvé les trois premiers scénarios du recueil Invitation au Voyage assez… euh… anecdotiques. C’était vraiment nécessaire de TOUT rééditer ? Pourquoi ne pas avoir effectué un tri raisonné ?

« La Tour dans la forêt », « Le Foulard d’Estaballa » et « Le Trône d’Odalis » sont de bons scénars d’introduction, à mon sens. Ils peuvent fournir un excellent cadre d’aventures pour les néophytes qui ne connaissent pas l’univers, pour y aller en douceur. Et oui, pour ce qui concerne la trentaine d’autres scénarios du recueil, on voulait tout rééditer, c’était un choix du départ. Regrouper l’intégralité des écrits de Denis parus anciennement dans plusieurs supports, pour tout avoir sous la main, et adaptée à la version des règles de la version Scriptarium. S’est ensuite posée la question de l’organisation des scénarios: ordre chronologique par date de création? Difficulté? Ambiance? Nous avons finalement opté pour un classement en fonction du niveau d’expérience des voyageurs. Et gardé pour la fin la mini-campagne « Les Yeux de Justice ».

4. A propos des splendides illustrations signées Rolland Barthélémy, vous avez mis de l’eau dans votre vin en les proposant en noir et blanc dans une version PDF des livres. Alors, au final, ce sont lesquelles les mieux ?

Je vote pour celles en couleurs, et pas seulement parce que je fais partie de ceux qui ont colorisé les dessins… Non, sérieusement, le traitement des illustrations a fait l’objet d’une attention toute particulière. Outre Rolland et moi pour la colorisation, nous avons fait appel à deux professionnelles de talent (Anne-Laure et Sylvie)… que Rolland connaissait déjà, et avec qui il bossait en confiance. Chaque traitement d’images a fait l’objet d’un gros échange entre tous les intervenants, Rolland avait des avis très précis sur chaque dessin, concernant l’ambiance, la luminosité, etc. Le choix de la couleur partout s’était imposé de toute manière assez naturellement, on voulait certes faire plaisir aux connaisseurs mais aussi attirer le regard d’une nouvelle génération de rôlistes et je pense que la couleur amène un plus.

Mais comme tu dis, étant moi-même un grand fan du trait de Rolland en noir et blanc, et devant l’inquiétude légitime de certains quand on a annoncé vouloir faire du tout-couleurs, on a décidé de proposer une version en noir et blanc aussi en PDF.

5. Revenons aux règles. J’ai noté que les Livres dont vous êtes le héros de la souscription sont motorisés par une version très allégée du système qui, personnellement, me plaît bien. Et là alors, il n’a pas dit non, Denis ?

Ça fait partie du deal. Denis nous laisse beaucoup de liberté sur ce qui ne concerne pas son travail à proprement parler. Toutes les modifications de règles et les ajouts qui ont été faits sur le jeu de rôle l’ont été avec son aval; voire, il a même réécrit certains passages. Pour le reste, nous avons quartier libre. Cela concerne les livres-jeux estampillés Rêve de Dragon… Nous voulions un système de règles simplifié pour permettre aux néophytes de le prendre en main rapidement, car nous considérons cette série comme une porte d’entrée sur l’univers de RdD. Et en même temps, ce système devait aussi avoir une résonance avec les règles du JdR.

Pour Scriptarium, c’était aussi important, ce lien entre le jeu de rôle et les livres interactifs. C’est même l’ADN de l’asso, on peut se targuer d’une expertise certaine dans ce milieu : nous travaillons en partenariat avec Gallimard sur la réédition des Livres dont vous êtes le héros, nous sommes en lien avec Steve Jackson et Ian Livingstone, traduisons et éditons du matériel pour le jeu de rôle Défis Fantastiques. Autre série emblématique, Loup Solitaire. Un des membres de Scriptarium, Vincent Lazzari, a même la lourde charge de poursuivre l’oeuvre de Joe Dever qui s’est éteint il y a deux ans, en collaboration avec le fils de l’auteur.

6. Tu as déjà écrit une campagne pour RdD, A la Claire Fontaine. Je crois que tu aimerais bien t’y recoller mais que la réédition du matos existant t’a pris tout ton temps. Quand on y pense, c’est pas un peu du gâchis ?

Bah non, clairement, quand on voit le résultat. Je ne me lasse pas de regarder mon coffret, chez moi, je l’astique tous les jours et j’en ai les larmes aux yeux tellement il est beau. Cela valait bien quelques sacrifices, non? Allez, on va l’avouer, la team RdD chez Scriptarium c’est moins de 5 personnes, du moins le noyau dur, autant dire qu’on n’a pas chômé depuis trois ans, date du début du chantier. C’était strictement impossible pour moi de me lancer dans l’écriture d’une campagne, surtout que je ne suis pas du genre très rapide pour ça…

Mais je ne désespère pas m’y remettre un jour sérieusement. Et puis on commence à collecter, ici et là, d’autres textes dont certains sont prometteurs. Je pense que La Claire Fontaine deviendra, de fait, le premier tome d’une nouvelle série de campagnes « signées d’autres auteurs que Denis ». Faudrait d’ailleurs qu’on lui trouve un nom, à cette gamme, pour la différencier de l' »Invitation au Voyage », les « Miroirs des Terres Médianes » ou encore les « Voyages ». « Horizons lointains », par exemple, tiens, qu’en penses-tu?

7. Euh… bof. Mais ne fais pas attention, j’ai notoirement mauvais goût ^^. Bon, allez, justement, c’est un faux mystère, la suite du programme, c’est la réédition de ces fameux Miroirs des Terres Médianes, pas vrai ?

Oui. On commence à collecter les textes, qui vont devoir repasser à la moulinette des règles, puisque ces premiers gros scénarios avaient été écrits pour la v1 du jeu. Il y en a pour quelques longs mois de travail, là. Reste à savoir comment on va présenter tout ça… Un livre, deux livres, un coffret? Il y a encore plein de questions encore en suspens. Ce qui est quasi-certain à ce stade, c’est qu’on va rembaucher Rolland pour qu’il ré-illustre ces premiers scénars mythiques de Denis, pour que ça corresponde à la nouvelle charte graphique du jeu. Et nous allons aussi passer commande de nouvelles couvertures à Florence Magnin.

8. Allez, fini de rire. Tu peux nous dire un petit mot sur Pierre Lejoyeux, s’il te plaît ?

Sa disparition il y a quelques jours nous a choqués. Pierre était quelqu’un d’extrêmement bien organisé, un travailleur acharné, rapide et d’une redoutable efficacité. Il alliait sa connaissance du jeu et des logiciels de maquette à un sens esthétique remarquable. Je ne l’ai pas côtoyé au temps où il jouait à la table de Denis son personnage de Nitouche, ni à celui où il officiait à Casus Belli

En fait, j’avais fait sa connaissance bien après, lorsqu’il cherchait un illustrateur pour sa campagne « Le Dernier Matin du Monde », il y a une dizaine d’années. Je suis revenu vers lui en 2014 pour lui demander s’il acceptait de maquetter « A la Claire Fontaine », ce qu’il a fait avec brio. Tout naturellement je me suis tourné vers lui quand on a décidé de rééditer Rêve de Dragon. Il s’est jeté dans l’aventure avec tellement d’enthousiasme que nous avons partagé la coordination du chantier. Et là, notre projet à peine abouti, le voilà parti dans un autre Rêve.

Il va cruellement nous manquer.

https://scriptarium.fr/fr/

3 pensées sur “Le Rêve de Jidus

  • 5 décembre 2018 à 17:27
    Permalink

    Bonjour. J’ai reçu mon livre d’invitation au voyage et effectivement les trois premiers scénarios sont assez simples. Je suis en train de parcourir les autres mais c’est vrai qu’il y en a pas mal et je ne sais pas trop sur quel scénario jeter mon dévolu pour ma partie de la semaine prochaine. Sans te demander une critique de chaque scénario du livre (quoique? 😉 ), pourrais tu me dires lesquels tu as apprécié, cela m’aiderait pour orienter ma lecture.

    Merci d’avance!

     
    Répondre
    • 5 décembre 2018 à 20:26
      Permalink

      Sans hésiter « Pour qui sonne le glas ? », un de mes scénarios préférés tous jeux confondus. Simple mais riche. Du mystère, du voyage, de la baston et un beau cas de conscience qui laisse (pour une fois…) les PJ décider de leur destin.

       
      Répondre
  • 6 décembre 2018 à 11:16
    Permalink

    Merci beaucoup je le lis de ce pas!

     
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *