Esteren de beauté

Même pas peur.

Alors que le labyrinthique Dearg, foulancé en… mars 2013 (si !), n’est toujours pas achevé, Agate remonte au front du crowdfunding.

Bon, cela dit, pour Dearg, il semble que les courageux souscripteurs commencent à voir le bout du tunnel. La livraison physique de ‘l’ensemble est prévu pour janvier ou février 2019.

Du coup, l’éditeur anticipe un peu la bonne nouvelle pour financer cette fois-ci un supplément de contexte nommé Melwan (une description de la région avec ses habitants, sa faune, sa flore, etc.) et… et… oui : une flopée d’autres trucs avec.

https://fr.ulule.com/esteren-melwan/

Alors, récapitulons. A terme, ce foulancement devrait permettre de financer un artbook (le livre Melwan est bi-classé mi-artbook, mi-background et re-mi-artbook derrière), une BD, un recueil d’aventures dont vous êtes le héros, un album de musique, une nouvelle au format livre de poche, une carte au format A2, des dés spéciaux et sans doute quelques autres goodies à venir.

Alors, OK, on a bien compris l’idée du transmedia.

OK, les illustrations d’Esteren, encore renforcées par la collaboration avec Manu Roudier pour la BD, sont somptueuses, sans doute les plus belles jamais produites pour un JdR francophone. Un simple coup d’œil à la page de souscription suffit pour vous enflammer la rétine.

Mais : et le JdR dans tout ça ?

En termes de matériel prêt-à-jouer, le contenu représente clairement la portion congrue, soit une partie du livre Melwan.

Le reste : des goodies. Ces derniers peuvent sans doute renforcer l’expérience Esteren mais ils ne peuvent donner que ce qu’ils sont : des accessoires.

Un choix éditorial tout de même bien surprenant pour un jeu qui (sans aller jusqu’à déterrer cette sombre histoire de supplément Secrets…) ne présente pas tant que cela de matériel prêt-à-jouer, notamment de scénarios accessibles (plus accessible qu’une campagne au long-cours comme Dearg, par exemple).

Cela dit, à l’heure où nous écrivons, le foulancement a déjà atteint près de 500 % de son objectif et la science consommée du crowdfunding de l’éditeur devrait faire gonfler encore la cagnotte dans les jours à venir.

Comme on dit : le client est roi.

https://fr.ulule.com/esteren-melwan/

4 pensées sur “Esteren de beauté

  • 29 novembre 2018 à 10:51
    Permalink

    Petite précision à propos du retard de Dearg, seule une partie sera livrée en février.
    Manque encore le tarot et le tome 2 de la campagne…

     
    Répondre
    • 30 novembre 2018 à 15:43
      Permalink

      Merci pour ces précisions. On finit nous-même par s’y perdre :-/

       
      Répondre
  • 30 novembre 2018 à 15:27
    Permalink

    Je suis de plus en plus dubitatif sur cette gamme. En 8 ans on ne peut pas dire que la production est énorme surtout en supplément purement rolistique. Certes la gamme est d’une grande qualité sur la forme et le fonds mais est-ce encore vraiment un jeu de rôle ? Faire du transmédia c’est bien mais à la base on parle d’un jeu de rôle qui demande un minimum de suivi pour vivre et pas seulement des produits qui à force font plus goodies que suppléments utiles pour jouer.
    Les ombres d’Esteren ne devient-il pas plus un objet de collection qu’un jeu de rôle jouable et joué ?

     
    Répondre
  • 3 décembre 2018 à 13:20
    Permalink

    Après, le CF va se terminer à 50 000€ tranquillement donc ça doit bien correspondre à un public… C’est un mystère pour moi cette gamme

     
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *