MJ Solar

A se demander s’ils n’ont pas publié cette boîte juste pour la vanne, non ? ^^

En tout cas, la tendance se confirme : il en sort de partout ! Bientôt plus un éditeur généraliste sans sa boîte de découverte de cette saine activité qu’est le JdR. Avec plein de petits bouts de carton en couleurs. En librairies. A vil prix. Bref : que du bonheur.

Cette fois-ci, c’est donc Solar qui se lance.

Aux manettes, des rôlistes confirmées : Simon Gabillaud et Coline Pignat (Knight, Teocali…).

La formule ne diffère pas énormément de celle des concurrents Larousse et 404 : des règles simplistes, des prétirés, des scénarios téléguidés, des aides de jeu qui coûteraient un rein si elles étaient incluses dans un foulancement habituel.

Sur la question du contenant, Solar louche fortement du côté du pionnier, Larousse. C’est donc l’option de la boîte toute moche en carton léger qui se déboîte (le comble pour une boîte) dès qu’on la manipule qui a été retenue. Mouaif. Son seul atout, c’est vraiment de pouvoir inclure un dé. Or, ici, c’est un bête D6 noir. Donc, bof. L’option du livre + enveloppe de 404 est franchement plus élégante pour un prix a priori similaire.

Dans le contenu, pour se démarquer, Solar a choisi de miser sur le bi-goût. Un scénario pirates et un scénario zombies qui n’ont rien à voir entre eux mais qui se partagent la boîte et une partie du matos. C’est la technique du deux salles, deux ambiances qui réussit si bien aux clubs de province. Cela peut sans doute accrocher plus aisément le chaland (difficile de vendre l’ambiance zombies à la table familiale quand même…). Cela dit, si seule une des deux ambiances plaît, cela fait un seul scénario – assez court qui plus est – et basta, on range la boîte.

Du coup, première mondiale à ma connaissance : on a le droit à un (bel) écran du MJ bi-face. Une illustration ambiance pirates (des Caraïbes) d’un côté et… une autre illustration (ambiance zombies cette fois-ci), de l’autre. Exit les tables écrites tout petit. En même temps, vu le système de jeu proposé…

Pour moi, cela reste la faiblesse récurrente de ces duiverses boîtes d’initiation. Certes, personne ne miserait un radis sur un système de jeu complexe ou fumé dans ce genre de projet mais est-ce une raison pour que les systèmes de jeu soient… euh… fadasses. On jette un D6 sous une carac sur 6. Et basta. Tel que.

Le pire, c’est que la résolution des scénarios mise beaucoup sur les jets de dé et que, faute d’alternative, on se retrouve à jeter des dizaines de fois le même dé sous le même score. Ennuyeux.

Pour le reste, les scénarios, écrits dans un style nerveux ne s’embarrassant pas de réalisme ou de temps morts introspectifs (^^), semblent efficaces. A noter que le scénario pirates louche fortement du côté des escape games. Cela peut plaire. Ou non. Heureusement, ceux qui préfèrent résoudre les problèmes avec un bon vieux shotgun peuvent toujours se tourner vers le scénario zombies. Et leur unique D6 noir, du coup.

Clairement, le gros point fort de ces boîtes d’initiation, et de celle de Solar en particulier, ce sont les aides de jeu. Ne nous y trompons pas : en plus de demander de l’investissement personnel et du temps, le JdR traditionnel a ceci de pénible qu’il est particulièrement peu plug & play et nécessite souvent d’imprimer des feuilles, parfois de découper des cartes voire de créer ses propres aides de jeu.

Ici, tout est prêt.

Vous aurez d’un côté 5 très jolies fiches – pliables façon chevalet d’écolier – de PJ et 5 fiches de PNJ principaux. Par scénario. Donc 20 en tout dans la boîte.

En outre, chaque scénario est soutenu par de nombreuses aides de jeu sur feuilles volantes : fausses lettres, plans, indices divers, énigmes visuelles, matos à tenir en main et à se transmettre de PJ en PJ, etc. Luxueux.

Au bilan, toutes nos conclusions se ressemblent. Ces sets d’initiation possèdent des défauts comme leur très faible rejouabilité ou l’intérêt très relatif de la pratique de leurs règles. Mais, outre la disponibilité en librairies, leur atout est indiscutablement le rapport qualité/prix du matériel. Avec cette boîte Solar, vous pouvez faire jouer deux scénarios de JdR dans des conditions très confortables (fiches couleurs, écran dédié, aides de jeu imprimées, etc.) pour moins de 15 euros. Imbattable.

https://www.lisez.com/livre/jeux-de-role-pirates-et-zombies/9782263157103

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *