Dominion tout plein

On ne dirait pas comme ça mais le Fix a quand même son éthique. Quand on parle de quelqu’un comme Thomas Munier, Macbesse, Romain D’Huissier, Eric Nieudan, etc., vous devez vous douter que nous ne sommes pas insensibles au fait que tous ces braves gens ont apporté en leur temps leur indispensable touche personnelle à l’aventure Di6dent. Alors, ne nous demandez pas de les éreinter alors qu’on a envie de leur faire des bisous, hein ?

Heureusement, pour les baffes, on a notre homérique intervieweur qui, lui, l’éthique en bandoulière, fait le job coûte que coûte. De toute façon, il n’a pas d’amis alors…

Alors, deal ? Là, je vais en toute amitié vous présenter le dernier projet porté par Khelren et, dans la foulée, je lui lâche notre intervieweur pour lui mordiller les chevilles.

Donc, le Studio Absinthe se lance dans un nouveau foulancement après avoir brillamment essuyé les plâtres avec la VF de The Sprawl. Tout est livré, presque pas en retard, à la satisfaction apparente du client. Le dépucelage CF s’est bien passé.

Cette fois-ci, fort de sa précédente expérience, Khelren propose de financer une nouvelle version, largement augmentée, d’un de ses précédents jeux : Dominion.

Un pitch ?

Dominion : Jeux de pouvoir et Maisons nobles est un jeu de rôle de space fantasy et d’intrigue politique inspiré de Dune, de Birthright et de Game of Thrones. Vous y prenez la tête d’une maison noble et intriguez pour asseoir votre pouvoir au sein d’un empire féodal galactique.

Maître espion ou stratège commandant les armées, amant ou conseiller au seigneur, que vous soyez roturier ou bien noble de haut rang, vos actions conduiront votre Maison à la gloire éternelle ou la feront sombrer à tout jamais dans l’oubli.

Mais sur cet étroit chemin, comment savoir en qui faire confiance ?

Bon, vous connaissez le bonhomme (la VF de The Sprawl mais aussi la nouvelle édition de Berlin XVIII ou le jeu Tschaï chez 500 NDG) ? C’est donc inévitablement du « powered by the Apocalypse ».

L’objectif principal du CF actuellement en cours est de financer le livre de base d’environ 200 pages au format roman, couverture rigide couleur, intérieur N&B. Toutefois, comme pour The Sprawl, il devrait y avoir moyen, le succès du CF aidant, de voir tout cela augmenté de plusieurs compléments qui, à l’image de Métapole pour The Sprawl, pourraient bien faire enfler l’offre façon bœuf et grenouille. A l’heure actuelle, on part sur des livrets de personnage supplémentaires et sur une « Maison » décrite par un certain Benjamin « Macbesse » Kouppi.

La livraison estimée du livre de base est juin 2019. Ce sera du PDF ou de l’impression à la demande à prix coûtant.

https://fr.ulule.com/dominion/

Une pensée sur “Dominion tout plein

  • 26 novembre 2018 à 15:36
    Permalink

    Moi, tu sais, je viens surtout pour les jeux de mots dans le titre 🙂

     
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *