Role n’ play dans la cour des grands

Role’n Play est un « actual play », une campagne de jeu de rôle filmée en même temps qu’elle est jouée. Il en existe beaucoup sur Youtube depuis le succès d’Aventures, mais Role’n Play s’est rapidement hissé parmi les plus grands grâce à de nombreux points forts : qualité de la réalisation, jeu autour d’une table, un très bon meneur et des joueurs impliqués. Bref, Role’n Play, c’est bon pour notre jeu de rôle et ça nous aurait fait du bien d’avoir ce genre de contenu à l’époque « Mireille Dumas »…

Aujourd’hui l’émission a besoin de vous pour pouvoir continuer et c’est pourquoi elle a lancé cette semaine un financement participatif. C’est à cette occasion que nous avons été poser quelques questions à Julien Dutel, le meneur et chef d’orchestre du show.

Le fix : Lancé en septembre 2018; déjà plus de 20 épisodes, plus de 30 000 € récolté en quelques heures. Role’n Play est une réussite. Alors, heureux ?

Julien Dutel (JD) : Très. Encore un peu sonné parce que je ne m’attendais pas du tout à un tel succès. En fait je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. C’est toujours difficile, je trouve, de jauger ce genre de demande : on propose du contenu gratuit sur YouTube et le saut vers la participation financière n’est pas évident. On savait déjà qu’on avait une super communauté, super bienveillante, exempte de trolls et de polémiques. Mais voir que la mobilisation marche à ce point ? Quand on voit que certains ne prennent que le soutien, voire que le soutien maximum, juste pour nous soutenir sans prendre autre chose… On se dit qu’on a fédéré une sacré belle communauté et on espère être à leur hauteur !

Le fix : En peu de temps, vous avez réussi à rassembler une belle communauté allant des très jeunes aux rôlistes confirmés. Vous attendez-vous à un tel succès d’estime ?

JD : Du coup je rebondis sur la question précédente. On ne s’attendait pas à grand-chose. Au départ, on a fait l’émission qu’on avait envie de voir, le truc qui, pour nous, manquait dans le paysage audiovisuel rôliste français. Et comme aucun d’entre nous n’est un pro du « YouTube game », on ne savait pas vraiment si on allait proposer quelque chose qui allait fédérer ou si on allait être vus comme une sorte d’ovni. Du coup le succès a été un bonheur et une surprise dans le même temps. Mais pour revenir ce que je disais au dessus, le vrai bonheur c’est la bienveillance de notre communauté. On a eu un bout de troll qui a pointé son nez à un moment, mais rien de sérieux et au final, critiques et compliments sont toujours d’une immense bienveillance. C’est vraiment agréable. Et puis on a réussi à toucher au but : plusieurs personnes se sont mises au JdR avec nous, ou remises au JdR… Pour une émission qui désire démocratiser le JdR, c’est quand même pas mal.

Le fix : Les 4 saisons annoncées dans la souscription seront elles consacrées exclusivement à la campagne Oblivion ?

JD : Les 4 saisons mèneront les joueurs et leurs personnages au travers des quatre tomes de la campagne. Donc tout sera consacré à Oblivion.

Le fix : Et après Oblivion ?

JD : Et après… comme je le disais dans le live de lancement du financement, on verra ce qu’on a envie de faire, et ce que les viewers veulent aussi.

La couverture des tomes 1 et 2 paru en 2001.

Le fix : Vue la somme actuellement récoltée, peut-on envisager d’autres « hors-série » (comme les Croc n’ Play) ?

JD : On ne sait pas encore. Il faut qu’on voit où on en est, ce qu’on peut mettre en branle… Mais pourquoi pas. Et puis Croc’n Play va continuer. Je pense que Croc a quelques jeux à faire jouer dans sa manche.

Le fix : Les paliers débloqués proposent des vidéos-tuto, des master-class, sur la découverte du jeu de rôle et des techniques de meneur. Peux-tu nous en dire plus ?

JD : On a envie de proposer du contenu en plus, didactique, pour tous ceux qui ont envie de se lancer, mais aussi pour les MJ qui veulent sortir de leur zone de confort ou qui se demandent comment gérer certains aspects du jeu. On s’est donc dit que ces vidéos feraient un joli complément à nos parties. Et puis je n’ai pas l’intention de gérer ça seul. Je ne sais pas dans quelle mesure on pourra le faire mais j’aimerais que l’on puisse, notamment pour les « masterclass », inviter des gens pour qu’ils viennent avec moi parler de ces sujets.

Du coup on va diviser en deux types de vidéo : chaque thématique aussi une vidéo normale de 20 minutes, un peu resserrée, et un live (les « masterclass ») où les viewers pourront venir poser les questions qu’ils veulent par rapport au sujet.

Le fix : Peut-on envisager d’y voir intervenir des rôlistes, auteurs ou éditeurs dans ces vidéos ?

JD : Du coup, oui, on peut. Ça dépendra des possibilités qu’on a, de leur disponibilité, etc…

Le fix : Durant le live de la souscription, l’une des grosses annonces était la réédition de la campagne Oblivion. Peux-tu nous en dire plus ?

JD : On a eu l’autorisation des auteurs originels de la campagne de la rééditer, oui. C’est arrivé pendant le live. Au moment où je réponds à ces questions, la news n’a pas été mise en ligne donc je ne sais pas vraiment ce que je peux dire ou non. Mais on réserve plein de surprises. On va motoriser tout ça en Chroniques Oubliées et en Héros&Dragons, et surtout, on proposera quelques bonus de notre cru évidemment (que je me ferai un plaisir d’écrire).

La campagne sera ensuite vendue en boutique, mais… on a quand même une petite exclusivité.

La couverture des tomes 3 et 4 paru en 2001 et 2002

Le fix : En dehors de cette réédition, et avec le succès de Role’n Play, peut-on dire que la gamme Héros & Dragons va se développer ?

JD : Je pense que ça a toujours été un projet pour BBE autant que les auteurs. On a tous plein de trucs dans les tiroirs, on attendait qu’elle soit sortie en boutique et que l’on puisse jauger du succès. C’est d’ailleurs plus dépendant de ça que du succès de Rôle’n Play et de son financement qui est un peu à part. Mais c’est un indicateur positif pour aller dans ce sens j’imagine. Pour ça, cependant, les clés sont dans les mains de BBE et je ne suis pas dans leurs secrets.

                      La boite d’initiation collector d’Héros & Dragons proposée à l’occasion de la souscription

Le fix : Toute l’équipe de Role’n Play sera présente au festival des jeux à Cannes. Vous pensez faire d’autres salon aussi ? Comme Octogones par exemple qui se déroule à Lyon ?

JD : Oui je pense qu’on viendra sur d’autres salons. Pas tous, pas tout le temps. Mais on va essayer d’avoir une présence régulière. D’ailleurs je serai à « Au-delà du Dragon » cette année, pour une conférence, justement, sur le thème des Actual Plays, au côté d’autres invités.

Le fix : Que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

JD : Que cela continue comme ça, qu’on puisse faire perdurer l’émission et qu’on arrive à montrer à de plus en plus de gens que le JdR, c’est un jeu de société comme un autre. Parce que c’est ça le but. Et parce qu’on a tous envie que le JdR sorte un peu de sa niche pour toucher plus de monde.

—————————————————————————————————————————

Liens :

La page de la souscription
la page youtube de l’émission

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *