10 ans plus tard, le souk ré-ouvre !

Capharnaüm est un bon jeu. Il vous suffit de relire notre « à froid » du Di6dent numéro #9 pour savoir tout le bien qu’on en pense.

Capharnaüm est un bon jeu. Avec de nombreuses qualités (univers riche, illustrations magnifiques, une campagne énorme) et quelques défauts (une mise en page trop dense, une organisation pas forcément optimisée qui rend le tout un peu confus).

Capharnaüm est un bon jeu. Qui bénéficie d’auteurs passionnés et d’une communauté très active.

Capharnaüm est un bon jeu. Et bientôt, vous pourrez vous en rendre compte.

caph

Car, pour ses 10 ans, Capharnaüm sera réédité en 2017 dans une édition prestigieuse. Cette dernière ne reviendra pas sur le fond (déjà très bon) mais corrigera les maladresses de l’édition initiale :

– Relectures et corrections de l’intégralité des textes
– Intégration des erratas
– Intégration des principales règles supplémentaires apparues dans les suppléments
– Nouvelle maquette plus claire avec plus de place pour les textes et les illustrations
– Nouvelles illustrations

Pour avoir les moyens de leurs ambitions, le studio Deadcrows, en partenariat avec les XII singes, lancera une campagne participative le 5 décembre 2016 sur la plateforme Casus Belli.

Et une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, sachez que cette souscription permettra aussi d’éditer l’Atlas du monde connu, un supplément très attendu et qui n’avait pas eu l’occasion d’être édité à l’époque (sa rédaction était pourtant quasiment finalisée au moment où nous bouclions notre #9 – en septembre 2013).

button_grog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *