2103, c’est la date de livraison du CF ?

Aha. Lustig.

Chez nous, vous le savez, le petit monde des foulancements est une source sans cesse renouvelée d’émerveillement et de fantaisie alors finalement pourquoi pas ?

Cela dit, renseignements pris, il semble que cela soit plutôt le titre d’un nouveau jeu d’anticipation, terreau décidément fertile pour les auteurs francophones de projets amateur tentant directement leur chance via le crowdfunding alors qu’il s’agit de leur premier projet publié et qu’ils ne bénéficient pas du soutien d’un éditeur installé. Rock’n roll.

Ici, 2103 est donc un jeu que l’on peut qualifier de post-cyberpunk. Le type d’univers qui garde les bons vieux fondamentaux cyber (les gros flingues, en somme) et qui y intègre des préoccupations contemporaines (Johnny Silverhand, lui, ça lui en touche une sans faire bouger l’autre) : le réchauffement climatique, la montée des eaux, la disparition massive des espèces, etc.

Bon, un simple coup d’œil à la fiche de PJ permet de voir que, au niveau du système, on reste plutôt sur le côté cyberpunk à papa.

Le système se base sur des tests de d100 à effectuer sous le pourcentage issu de la combinaison des capacités (caractéristiques) et formation (compétences) des personnages. La qualité du test est évaluée suivant le résultat pouvant être une réussite extrême, majeure, normale ou bien un échec normal, critique ou catastrophique.

Contrairement aux classiques cyber (Cyberpunk 2020, Shadowrun, etc.), pas de classes de PJ mais une création libre par répartition de points selon les priorités du joueur.

D’après les auteurs, le livre de base est déjà terminé et maquetté : il devrait faire environ 300 pages. Le financement est destiné à améliorer les illustrations puis à permettre l’impression et l’expédition aux contributeurs.

Well, well, well, quand on jette un coup d’œil à la double-page précédente, on comprend l’argument : c’est soit vous contribuez, soit vous avez un jeu illustré par le célèbre illustrateur Shutterstock.

Non, on plaisante, il y aussi pas mal de dessins originaux comme en témoigne la couverture ou encore cette double-page de la Vraie VieTM débordant de gros guns en tous genres. L’honneur est sauf.

Pour tout dire, quand on voit le sommaire, le livre déjà maquetté, la masse d’illustrations (photos ou dessins), le projet inspire confiance sur au moins un point essentiel : le livre existe et si le financement réussi (on n’est pas quand même parti sur des bases très élevées…), il devrait être bel et bien livré dans des délais bien plus raisonnables que notre (excellente) blagounette du titre le laissait supposer. Et ça, c’est le Bien.

Pour autant, et tant pis si on radote, on s’étonne de ne pas voir ce projet soutenu par un kit de découverte qui, visiblement, ne coûterait pas cher aux auteurs puisqu’ils semblent déjà avoir suffisamment de pages maquettées et d’illustrations pour l’alimenter sans peine. Encore une fois, c’est une saine habitude qui est en train de se perdre et c’est dommage car cela nous semble être le seul moyen pour des projets comme celui-ci de convaincre le chaland.

Alors, rendez-vous un de ces prochains lundi ?

https://fr.ulule.com/2103-fin-dun-monde/

4 pensées sur “2103, c’est la date de livraison du CF ?

  • 26 mars 2019 à 16:13
    Permalink

    Ca fait longtemps que j’ai joué à Shadowrun (genre premier jeu mastérisé en 1996 … hum hum :p ) mais depuis quand y a t-il dees classes dans ce jeu. Oui il y a des archétypes dans les bouquins de base mais sinon la création est entièrement libre, enfin sauf erreur de ma part.

     
    Répondre
    • 26 mars 2019 à 16:43
      Permalink

      Oui, c’est sûr. Cela dit, la gamme elle-même est fortement marquée par ces archétypes (samouraï des rues, decker, rigger, technomancien, etc.). D’ailleurs, notez bien que dans mon esprit, c’est un point positif, pas une critique : les archétypes, c’est le Bien. 😉

       
      Répondre
  • 29 mars 2019 à 19:19
    Permalink

    « Hé, je sais ! On va coller une nana sur-armée et sur-roulée en couv’… Et pour qu’on nous accuse pas, on va la mettre de dos !!! »

    « Heu … Quentin… les reflets là ? c’est obligé ? … A c’est pour l’effet latex … »

     
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *