Un Chibig limite limite

Déjà limite en retard. Vous imaginez ? 3 mois pour avoir un nouveau Chibig depuis Cerbère ! En temps de Le Grümph, ça équivaut à quoi, hein ? 2/3 ans de silence éditorial assourdissant. Au moins.

Bon, du coup, on est soulagé. Voici la VF augmentée du jeu The Frontier que LG nous propose au format Chibig sous le titre La Frontière.

(…)

C’est tout ? Juste. La. Frontière.

Ah non, j’avais mal lu ! En fait, si j’en crois la couvrante, c’est plutôt : Brûler, trancher, incinérer, buter, vaporiser, exécuter, massacrer, écraser, mutiler, griller, éventrer, exploser, dézinguer, désintégrer et se tailler un chemin à travers la Frontière – Un jeu de rôle de latte et de loot. Aaaah, voilà qui fait plus Chibi tout de suite ! Record battu. Fin du game. Balles neuves.

Et croyez-moi, des balles neuves, vous allez en avoir besoin pour jouer à BTIBVEMEMGEED-DESTUCATLF ! Les illustrations tirées du bouquin (label Chibi oblige : elles sont justes innombrables – en plus d’être magnifiques AMHA) suffisent à cerner le projet : des guns, des guns, des guns.

Pour être sûr, voici le pitch :

Inspiré par des jeux d’action comme Borderlands ou Destiny, La Frontière est un jeu de rôle et d’aventure, mâtiné de science-fiction et de western, plein de bruit et de fureur, qui s’attache aux simples choses de la vie : explorer des ruines xénos sur un monde lointain, se bastonner avec bestioles et sales types et collectionner un paquet de matos en récompense !

On en revient donc au titre complet du livre qui contient, à lui tout seul, la proposition de jeu. On est bien d’accord : se battre et piller, c’est bien ce que font 99 % des joueur de JdR le vendredi soir, non ? Bon, après, à titre tout à fait personnel, si j’avais pu avoir plutôt un cappuccino parce que le latte je trouve ça trop dilué mais, à ce petit bémol près : j’adhère.

Le prétexte pour faire budda-budda-budda est situé dans un contexte de jeu western/post-apo/futuriste. Le tout a l’air bien sympa, en tout cas suffisamment décrit pour être plus qu’un décor à cramer et à cribler de balles. 

Le jeu propose d’ailleurs un gros scénario d’initiation mais aussi une centaine d’idées de scénarios en un gros paragraphe (six par région ou par communauté) à développer. On eut même envisager de jouer en campagne grâce à un fil rouge offrant la possibilité de jouer les deux factions concurrentes du setting.

Côté règles, on n’est plutôt dans du classique (tu lances un D20…) mais avec pas mal de petites idées intéressantes qui viennent exploiter cette base simplissime : bref, traduit ou pas, on est chez Chibi, quoi. Évidemment, on ne néglige pas le fait que environ 130 pages du bouquin sont occupées par le matos. Surtout le matos à viander, en fait. Des tonnes d’armes avec leurs stats velues et, le plus souvent, une illu. Presque le retour du Compendium of Modern Firearms de nos vertes années, quoi.

Comme d’hab’, c’est du PDF ou du POD chez Lulu : http://www.lulu.com/shop/john-gr%C3%BCmph/la-fronti%C3%A8re/ebook/product-24153102.html

7 pensées sur “Un Chibig limite limite

  • 30 juin 2019 à 18:38
    Permalink

    Perso je lui préfère le « Compendium of contemporary weapons » de Palladium : des illustrations moches mais beaucoup plus de détails sur de nombreux aspects des armes à feux : notamment les blessures. Bref beaucoup plus intéressant que des tables de précisons au kilomètre.

     
    Répondre
  • 1 juillet 2019 à 12:53
    Permalink

    Il manque la référence au jeu d’origine, si je ne me trompe c’est :
    https://onedwarfarmy.com/the-frontier/ de one Dward Army

    Il y a l’air d’avoir pas mal d’extensions (surtout des catalogue de flingues j’ai l’impression), est-ce que c’est repris dans la VF ?

    Ah et pas d’annonce sur le site du grumph : http://legrumph.org

     
    Répondre
  • 4 juillet 2019 à 18:08
    Permalink

    Yop. Tous les suppléments gratuits à date d’édition sont dans la VF, plus un bonus spécial écrit par l’auteur et qui n’existe que pour la VF. Donc, on a fait plus que doubler la taille du jeu.
    Et attention : les armes de the Frontier et leurs stats n’ont ABSOLUMENT rien à voir avec le compendium Palladium en terme de format ou d’utilité. C’est pas un catalogue générique plus ou moins réaliste avec calibre, muzzle velocity et plein de trucs chiants. Là c’est des flingues avec des capacités ludiques et une application en jeu – un peu comme un catalogue d’objets magiques pour donj.

     
    Répondre
    • 8 juillet 2019 à 13:23
      Permalink

      Merci pour les précisions (à mettre sur la page du jeu ?).
      Pour le compendium, c’était pour répondre à l’article, je me doute bien que le bouquin de Talsorian n’apporte rien à ton jeu…
      Mais la lecture de celui de Palladium permet d’en tirer pas mal de d’idées pour enrichir ses descriptions de gunfights (quelque soit l’époque) et y ajouter du « role play », c’est un peu le Unforgiven du Jdr 🙂

      PS : On me fait signe que le GURPS Tactical Shooting est pas mal aussi

       
      Répondre
  • 4 juillet 2019 à 19:04
    Permalink

    J’aimerai trop l’acheter mais il n’y a que la version PDF…

     
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *