The kids are alright !

On a déjà eu l’occasion de le dire il y a quelques temps : les jeux de rôle pour enfants ont le vent en poupe.

En VO, toutefois.

Parce qu’en VF, on attend toujours la VF de No thank you, evil !, engorgée dans les pipelines des rois du pétrole – BBE, et celle de Adventure time RPG, annoncée par Arkhane Asylum depuis… 2016 (mais, aux dernières nouvelles, ce serait pour la rentrée des classes).

Et bien, tous ces patrons se sont faits griller sur la ligne par un gamin déjà grand puisque sa première édition remonte à 2012 : Hero Kids. Et oui, sans passer par la case éditeur, pas même par un foulancement, le jeu est disponible en VF directement auprès de son créateur, Justin Halliday, pourtant australien.

Le jeu de base est disponible sous le format d’un PDF de 50 pages. Il comprend toutes les règles et instructions de jeu, ainsi que 10 héros pour les enfants, un ensemble de 16 monstres de base. Tous les héros et les monstres sont également livrés avec des miniatures imprimables à utiliser lors des combats. Enfin, ce set de base comprend également l’aventure d’introduction de 19 pages La Cave des Rats, qui comprend un monstre supplémentaire et cinq cartes de rencontre imprimables illustrées. Je sens d’ici le coup du rat géant indésirable pour aventuriers de niveau 0.1…

Vendue sur Drivethrurpg sous forme de plein de petits bouts de machin, la gamme n’est pas vraiment un modèle d’ergonomie intuitive mais vous trouverez aussi des packs de cartes pour aider vos chères têtes blondes à matérialiser les héros, leurs animaux domestiques, les monstres, etc.

Enfin, il existe déjà en VF deux scénarios complémentaires : À la poursuite des pirates fantômes et La malédiction des marcheurs de l’ombre, chacun livré avec leurs propres cartes de monstres.

Pour se faire une idée, on peut même télécharger gratuitement les cartes de 10 PJ : on y voit que les seuls D6 et tout un système d’icônes ont été utilisés pour rendre le jeu accessible aux gamins. On voit aussi que le jeu prend place dans un dungeonverse des plus convenus. On remarque que le jeu est tout à fait paritaire (5 gars, 5 filles… loin d’être confinées aux rôles de prêtresse-soigneuse ou barde-poètesse !). On note enfin, un peu à regret, que tout cela est quand même essentiellement axé baston et lattage de monstres.

La traduction des autres aventures et suppléments suit son cours. On peut s’attendre à beaucoup d’autres contributions de la communauté (cartes, aventures) à travers un portail nommé « Hero Kids Creator Guild ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *