Les écureuils attaquent (et sont de sortie !)

NOTE : Cet article est basé sur une version PDF non-définitive de l’édition française. Il peut y avoir quelques différences avec la version sortie en boutique.

Annoncé depuis plusieurs années, la version française de Squirrel Attack! (sorti en 2005) pointe le bout de son museau depuis quelques jours dans le catalogue du Studio Deadcrows. Ovni ludique avec une approche très humoristique, cette version propose bien plus qu’une simple traduction puisque le studio a su garder la saveur de l’univers tout en proposant un système de jeu inédit.

De plus, cette édition française regroupera différent settings (qui étaient proposés en supplément dans la version originale), de nouvelles illustrations et quelques améliorations mineures sur les scénarios pour les rendre plus accessibles.

Bref, c’est une véritable version plus-plus que nous propose là le studio Deadcrows.

Loin d’être un simple « jeu-délire », comme peut l’être un Ninja Burger, Les écureuils attaquent! se présente sous la forme d’un livre de base dépassant les 208 pages, détaillant l’univers, les différentes factions, le système de règle et de création de personnage, ainsi que plusieurs scénarios avec pré-tirés. Car oui, le jeu préconise de jouer avec des pré-tirés (mais nous y reviendrons).

La caisse des pagnes

Il y a fort fort longtemps, quand l’homme commençait à fouler cette terre, il était accompagné d’un écureuil appelé noisette. Ensemble, il veinerait la vie et les bienfaits que la terre leur offrait. Mais Noisette était aussi là pour protéger les enfants de l’Homme de la première chatte : Miauleuse. Jalouse, cette dernière mit à exécution un plan machiavélique pour destitué noisette et prendre la place de favorite au côté des humains. Obligeant la majorité des écureuils à fuir dans l’Outre-monde. Les écureuils qui ont fui ont su construire une nouvelle civilisation, le royaume de Noixtopia, basée sur des idées de noblesses et de religion. Tandis que ceux restés « à la surface » ont perdu en intelligence et sont devenus peureux. Mais là encore, tout n’est pas rose dans le royaume de Noixtopia. Un désaccord profond a eu lieu entre les écureuils gris et les écureuils noirs. Le point de non-retour fut franchi quand ces derniers exécutèrent le roi pécan, dernier suzerain en date. Mère nature punit tous les écureuils Noir impliqués directement en les changeant en écureuils blancs aux yeux roses, sensibles à la lumière. Le peuple des Nosfécureuils est né.

Au fil du temps, les écureuils se réorganisèrent et se partagèrent l’arbre de vie (le cœur de Noixtopia) en plusieurs « famille » :
– Le clan des Noix, raisonnable et loyal, réclama le Temple.
– La maison Noisette revendiqua la Grand-salle et les salles attenantes comme terres personnelles.
– La maison Pistache, fougueuse et prompte à se battre, a fondé la Lande.
– La vaniteuse maison Amandine et ses intrigants avaient la mainmise sur l’essentiel de la production de noix de la Comté
– La maison Hortus garde les passages vers l’En-dessous depuis des siècles
– Les maisons Rouge et Noir se séparèrent de la royauté parce qu’elles ne partageaient pas les mêmes idéaux.

Mais en plus des éventuelles conflits interne qui peux émerger de ces différents clans, d’autres menaces plane sur Noixtopia : les rats de la horde noir, le reich du faucon ou les chats – héritier de Miauleuse, la première chatte.

Les écureuils attaquent! propose donc un univers fun, qui ne se prend pas au sérieux, tout en ayant un fond cohérent et assez riche pour proposer bien plus que de simple « délires ».

Casse-noisette

A la création de votre alter ego rongeur, en plus de la maison de rattachement, vous devez également choisir sa tribu. Entendez par là qu’il existe différents types d’écureuils tels que :

  • Les écureuils gris : tribu en déclin. Mégalomane et fier, ils sont les descendant direct de Noisette.
  • Les écureuils noirs : Banni dans les basfonds de l’outremonde, mais épargné par la transformation en Nosfécureuils, les écureuils noirs gardent la porte permettant de se rendre dans le monde des humains (ce qu’ils font de temps en temps).
  • Les écureuils rouges : les plus nombreux. Leurs valeurs et leurs actions tirent Noixtopia vers le haut. Ils veulent abroger la gouvernance des écureuils gris et mettre en place la révolution sociale et instaurer la gouvernance du peuple par le peuple
  • Les volants : Comme le nom l’indique, ces écureuils sont dotés de membranes leur permettant de planer. Ce pouvoir, dont ils sont très fiers, leurs permettent d’explorer le royaume.
  • Les tamias : cousin des écureuils, Les Tamias aspirent à une vie paisible et riche en occupations intellectuelles. Ils sont aussi appréciés pour leur commerce de beurre de noix.
  • Les nosfécureuils : des écureuils noirs maudit par dame nature.
  • Les écureuils-garou : des écureuils qui ont été mordu et qui ont développés une folie leur permettant de communiquer avec des ami invisibles (mais s’ils existent, est-ce vraiment de la folie ?)

Une fois votre tribu sélectionnée, vous devez répartir 5 valeurs pré-définies (allant de 4 à 1) dans les 5 caractéristiques qui composent votre personnage, en plus des points de Karma et des points de fatigue (sert à jeter des sorts). Enfin, vous devez choisir – librement – un « noixdjectif » qui pourra être pris en compte dans la résolution de vos actions.

Tient, justement, comme on aborde le sujet de la résolution des actions, sachez que cette édition française propose un tout nouveau système de résolution. Sur le principe, l’idée est fun, mais elle nécessite un peu de matériel de la part des joueurs. Jugez plutôt.

Avant la partie, vous devrez insérer des petits dés de différents types (D20, D12, D8, …) dans des coquilles de noix fermées par des élastiques. A raison d’un dé par coquille. Malheureusement, ces accessoires ne sont pas fournis dans le jeu. Le Studio Deadcrows, pourtant adepte des souscriptions, aurait pour l’occasion pu financer des accessoires en plastiques avec des dés de petites tailles via un foulancement. Ou est-ce que les petites boites jaunes des Kinder Surprise, plus facilement trouvables et plus pratiques à fermer qu’avec élastique, peuvent faire l’affaire ? (Nos experts sont sur le coup)

Bref, revenons-en à la résolution des actions. Pour connaitre la réussite de votre action, vous devez choisir au hasard une noix, lancé le dé présent à l’intérieur et y ajouter la caractéristique correspondante. De plus, si votre Noixdjobjectif s’applique, vous pouvez bénéficier d’un +1. A titre d’exemple, une action moyenne doit être supérieure à 4-6 (au choix du meneur). Si le joueur tombe sur une noix vide, c’est un échec critique. S’il tombe sur une vraie noix, c’est une réussite critique.

Mais on joue quoi au fait ?

Attention : Comme toute section consacrée au meneur, ce paragraphe révèle une partie de l’intrigue des scénarios. Si vous ne voulez pas vous faire divulgacher les scénarios, sautez ce paragraphe.

Dans Les écureuils attaquent! vous pouvez jouer pleins d’aventures dans des ambiances bien distinctes. Et les six scénarios inclus dans le livre de base comptent bien vous le démontrer. Chacun de ses six contextes est décrit selon la même structure : une description du synopsis, une présentation des PNJ principaux et des antagonistes, et une longue description des lieux dans lesquels se dérouleront l’aventure.

– Crise à Noixtopia : Le royaume est en danger et il a besoin d’aide. Pour ce faire, il recrute des écureuils issue des différentes tribu pour une mission périlleuse qui les emmènera dans le monde des humains. Infiltration est le maître mot de cette aventure.

– Ecureuils du nouveau monde : L’Aventure (avec un grand A), piraterie et chasse au trésor correspondent à l’ambiance de ce scénario. La princesse Cajou a disparu et les personnages devront braver tous les dangers pour la retrouver. Dont le plus terrible : prendre la mer !

– L’affaire de la tarte : Une malédiction à lever. Une tarte volée par des chatsassins. Une aventure qui se déroule – là encore – dans le monde des humains.

– Les noix de la fureur : comme son titre le laisse présager, ce scénario propose une ambiance pétrie de tradition chinoise et de sagesse zen. Là encore, les PJ devront retrouver un objet volé.

– Le roi lézard : Attention, avec ce scénario, on monte encore d’un cran sur l’échelle du grand délire. En effet, l’homme utilise une technologie extra-terrestre – trouvée sur le site du crash de Roswell – pour développer une drogue qui ouvre les chakras et qui permet de voir l’avenir. Mais pour extraire cette substance hallucinogène, les scientifique ont besoins de cobaye écureuils. Un scandale ! Vous devez faire quelque chose !

– Starnoix : Si votre fantasme rôliste secret est de jouer un scénario fortement inspiré de Star Trek, avec des clin-d’œils à Dr Who, tout en jouant des écureuils. Soyez heureux, votre rêve se réalise.

Clairement, l’intérêt de ces settings, loin de proposer des intrigues profondes aux nombreux twists, est surtout le prétexte à faire jouer des moments funs aux références qui plairont à la majorité des joueurs (Pirates, Indiana Jones, Star Treck, etc.). On regrette juste que l’univers du jeu (les tensions entre les tribus, les faucons du Reich, etc.) ne soit pas plus mis en avant dans les scénarios.

Fin du spoil

Les écureuils attaquent! n’est pas un grand jeu, et ça tombe bien, il n’a pas la prétention d’en être un. Par contre, si vous aimez les jeux fun et que les jeux de mots « à la noix » vous font marrer, n’hésitez pas à vous rendre en boutique feuilleter le jeu, il pourrait vous faire passer quelques séances de jeu riches en délire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *