Boîte à Shaan

Vous pouviez bien transporter partout votre compagnon à poils préféré, pas vrai ? Et bien, si vous êtes fan de Shaan, désormais, vous pourrez aussi vous déplacer avec, sous le bras, votre JdR préféré. Classe, non ?

Comme vous le savez déjà, la gamme Shaan continue son chemin avec, en ce moment même, un foulancement dont le pivot est Le Feu sous la Glace, une grosse campagne en 3 tomes destinée à des personnages-joueurs de haut niveau. Après un an de test, elle prendra donc la forme de pas moins de trois ouvrages de150 à 200 pages chacun, accompagnés de tout un tas d’aides de jeux qui les favorisant l’immersion.

Mais ce CF est aussi l’occasion pour rééditer toutes sortes de petites choses qui étaient devenus introuvables (écran, cartes, etc.) et, tant qu’à faire tout ce qu’il faut pour rendre la gamme accessible : la doter d’une boîte de découverte. Et oui. Celle-ci contiendra tout ce qu’il faut pour créer un personnage de rang 1 à 2, une explication simplifiée du système de jeu, des aventures, des prétirés, etc.

Mieux même. Elle contient déjà. Origames, fort de son expérience dans le jeu de plateau où la communication est nécessaire à la survie en milieu hostile (comprendre : ouatemille jeux sortent chaque mois, argh !), a eu la chouette idée de nous faire parvenir en avant-première un exemplaire de cette boîte qui n’attend plus que votre écot pour se répandre sur les tables de jeu. On a donc pu y jeter un coup d’œil et on vous raconte tout ça.

La boîte est en bon carton bien rigide mais elle s’ouvre façon étui (il n’y a pas de couverte, si vous préférez) : un peu comme les boîtes des jeux Star Wars de chez FFG.

Comme il se doit dans cet exercice, l’ouverture vous donne l’impression d’être déjà à Noël quand vous l’ouvrez : deux livrets tout couleurs, un écran de jeu souple et petit format (franchement, moi, je préfère aux mastodontes en béton armé désormais à la mode…), 10 fiches de prétirés recto-verso en couleurs, d’autres documents sur papier cartonné et glacé en couleurs (des plans, aides de jeu, etc.), une grande carte recto-verso et même, à l’ancienne, un set des fameux dés Shaan (vous enflammez pas : un D10 avec une face spéciale). Le tout pour moins de 30 euros : ces boîtes sont toujours bluffantes en rapport waouh/prix.

Le premier livret fait 40 pages grand format et contient, en quelque sorte, un hyper-résumé de l’impressionnant livre de base de la gamme. Une gageure ! C’est tout de même à noter : un bon connaisseur de la gamme pourrait être déçu car on n’a pas à faire là à autre chose qu’à un digest de ce qui existe déjà : pas de système spécial initiation, pas autre chose que la reprise des pages d’ouverture du livre de base en guise de présentation du jeu et de son univers, etc.

Autre choix fort pour une telle boîte : le système de création de PJ et la fiche vierge sont inclus (il y a aussi des prétirés – voir plus loin). La création de PJ est la même et seule la présentation change : les choix successifs à faire (race, peuple, etc.) sont brillamment compactés sur deux pages pour chaque étape avec une mise en page assez classieuse qui reprend en vignettes les illustrations pleine page du livre de base. Si cela sera sans doute un peu secos pour qu’un débutant puisse choisir en toute connaissance de cause et en profitant pleinement de la richesse de Shaan, c’est malgré tout mille fois plus adapté à la réalité des pratiques de la grande majorité des tables : c’est vite lu, on peut comparer d’un coup d’œil (pas besoin de tourner les pages), le livret peut circuler de main en main, etc. Si vous êtes un MJ déjà installé dans Shaan, vous avez trouvé l’utilité de ce livret : ce sera le livret des joueurs pour la création des PJ (et leur évolution au rang 2, d’ailleurs).

Les pages suivantes présentent sur le même registre un résumé du système de jeu. L’exercice est délicat. Le système – un poil complexe – du jeu, reste-t-il compréhensible à cette lecture ? Difficile pour moi de le dire : je connais déjà le système donc mon avis ne peut qu’être biaisé. A noter, dans tous les cas, que le  livret fera aussi une aide de jeu bien pratique pour un MJ qui aime avoir les références indispensables sous la main sans feuilleter continuellement son gros livre de base. Rappelons d’ailleurs que cela complète bien l’écran fourni dans le set, petit et donc forcément moins complet que l’écran « normal » de la gamme.

Le livret est prolongé par 10 fiches de prétirés pour tous les goûts : des hommes, des femmes, des non-humains, etc. Des fiches bien classieuses en papier très épais et glacé, tout couleurs et recto-verso : l’illu du PJ au recto et les caracs au verso. A noter que, pour aider à faire son choix, une double page du livret présente par le menu ces prétirés avec leurs avantages/défauts : efficace. Encore une fois, si vous êtes un MJ expérimenté et donc peu dans le cœur de cible, vous pouvez tout de même trouver votre bonheur dans cette aide de jeu bien pratique.

L’autre livret ne pèse que 24 pages mais contient tout de même trois scénarios présentés avec le luxe de détails habituels dans la gamme, ici prolongés qui plus est par quelques aides de jeu tirées à part sur le même papier glacé épais que les fiches de prétirés.

La première aventure est, comme cela se fait désormais, un tutoriel destiné à découvrir plus les règles que l’univers. Cela reste une bonne idée même si l’histoire, hélas, n’évite pas la tarte à la crème de la série d’épreuves successives que les PJ vont devoir affronter (misère !). Le deuxième scénario est lié au premier est est plus le « vrai » scénario de découverte des richesses de Shaan que cette mise en bouche un peu trop roborative. Curieusement, le troisième scénario n’est pas spécialement relié aux deux premiers : ‘est dommage, cela aurait fait une mini-campagne bienvenue. Il a quand même le grand mérite d’exister et, avec ces trois aventures plus tout ce que vous pouvez trouver sur internet, vous aurez de quoi jouer pendant déjà un bon moment pour une mise de base plus que raisonnable.

Ah, un petit bémol : j’ai été agacé par la présence trop envahissante des pages de pub pour le reste de la gamme. OK, celle-ci est impressionnante (ils ont même édité un catalogue spécial rien que pour elle !) et en fait un vrai atout pour ceux qui veulent s’y lancer avec passion mais là, ça occupe quand même 5 pleines pages sur 64 : un ratio un peu trop élevé pour être discret.

Allez, si vous êtes convaincu, il est encore temps de vous lancer mais ne perdez pas trop de temps non plus : le CF est en cours depuis un petit moment (il a franchi les 100 %, rassurez-vous…) et il ne vous reste qu’un peu plus de 15 jours pour participer si vous le souhaitez. A noter – ce n’est pas si évident – que vous pouvez très bien souscrire uniquement à la boîte d’initiation et pas à la campagne. De même, vous pourrez aussi compléter votre panier par d’autres productions, y compris un pack de découverte contenant tout le nécessaire pour prolonger le plaisir bien au-delà de la boîte d’initiation.

https://fr.ulule.com/shaan-campagne-1/

Une pensée sur “Boîte à Shaan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *