Hârn, ma sœur Hârn, ne vois tu rien venir ?

Voilà le questionnement bien légitime du fan du label Chibi familier des rythmes de fou-fou du tenancier des lieux, Le Grümph. De quoi ? La VF du mythique cadre low fantasy Hârn avait été annoncé de puis des mois et toujours rien !? Ce scandale.

Voilà, ça vient. Le premier livre est disponible depuis peu selon les canaux historiques pour le label Chibi : en PDF ou en POD sur Lulu.

Et là, on comprend mieux l’inhabituelle attente.

D’une part, LG s’est, comme à son habitude, fendu d’un travail de gros gueudin sur les illustrations originales. C’est bien simple : ça m’a fait un choc équivalent à celui que j’avais eu en découvrant la couv’ de Florence Magnin pour Rêve de Dragon 2. Et encore, depuis ce temps là, ma vue a baissé…

Voici donc la couverture de la première pierre (angulaire, du coup) de la gamme VF de Hârn : la traduction du Hârnworld (celui de la troisième édition pour les deux puristes dans l’assistance). Il s’agit d’un ouvrage de taille modeste (76 pages, couverture souple) vraiment conçu pour présenter le monde et ses spécificités sans vous assommer de détails inutiles. Rappelons toutefois que si Hârn est bel et bien un univers fait pour le JdR, ce livre ne contient aucune référence à un quelconque système de règles. La VO du jeu venait bien avec son Hârnmaster mais on supposera que LG l’a trouvé… euh… daté (déjà, s’il y a « master » dans le nom, on est mal, en général).

Bien sûr, on s’en doutait mais là on en est sûr, ce premier livre de taille modeste n’est que l’avant-garde de forces d’invasion bien plus impressionnantes. Par la suite, il y aura le dictionnaire hârnique (VF du Hârndex de la v3) d’ici deux ou trois mois, puis la description d’une région (Kaldor), plus directement utilisable en jeu, accompagnée d’un scénario de type sandbox (la VF de Trobridge Inn). Le Grümph compte aussi sur deux sourcebooks dont l’un sera consacré aux dieux et à la magie et à ses spécificités (ce n’est pas parce qu’il n’y a pas des agences de raise dead au coin des rues qu’il n’y a pas une magie puissante dans cet univers). L’autre sera la VF de Barbarians, en fait la description des nombreuses tribus primitives, souvent animistes (et parfois cannibales, chouette !), qui sont un des éléments qui font le feeling « historisant » de cet univers de fantasy loin du dungeonverse.

Contrairement à la VO, le livre de base ne comporte pas la carte du monde mais vous pouvez la trouver en téléchargement libre. C’est peut-être dommage, d’ailleurs. Pour une fois qu’un foulancement prenait tout son sens : en rassemblant les 10D20 fans francophones de Hârn isolés il y avait peut-être moyen de financer son impression et d’assurer un départ plus rapide de la gamme (là, il faudra attendre un bon moment avant d’avoir du jouable).

http://www.lulu.com/spotlight/ChibiLG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *