Les JdR des JdP des JdR

Oulah, accrochez-vous, il va y avoir du sport.

D’abord, niveau big business. Au départ, il y avait un éditeur de jeux de société en tout genre, Le Matagot, faisant un peu tout, des jeux de plateau mais aussi des jeux de rôle de qualitey (Te Deum pour un Massacre, Metal Adventures, Ecryme, etc.). Puis, sans que l’on sache tout bien pourquoi, la section JdR a été délaissée progressivement pour être finalement refilée intégralement à un nouvel éditeur Open Sesame Games. C’est par exemple sous ce nouveau pavillon que s’apprête à sortir là tout de suite ou presque la deuxième édition de MA. Du coup, on a supprimé Le Matagot des entrées de notre planning et on y a fait de la place pour Open Sesame Games. Pif pouf.

Et puis, comme le Fix vous le révélait depuis longtemps (cet été), Le Matagot est revenu dans le game (le seul, le vrai : celui du JdR) en mettant la main sur la licence du JdR Root, tiré du jeu de plateau à succès du même nom. Qu’à cela ne tienne : refaisons une entrée Matagot dans notre planning. Re-pif pouf.

Pendant ce temps, à Veracruz, un éditeur jusqu’ici spécialisé dans la BD, Akiléos, se lançait résolument dans le JdR (joie !) avec Dungeon Crawl Classics puis, prochainement, la VF de Zweihänder. Allez, qu’à cela ne tienne, la petite entrée qui va bien dans le planning, hop.

Or, voilà-t-y pas qu’on apprend que, finalement, Matagot et Akiléos ont signé un accord pour éditer en commun non pas un mais au moins deux jeux. Mais, pinaise, on va mettre ça sous quelle entrée dans le planning, nous ?! Vous êtes des ma-la-des, vous autres les éditeurs.

Alors, donc, tout d’abord, il y aura bel et bien cette VF de Root, le JdR.

Il faut bien avouer : elle est bien appétissante cette adaptation. Les furries sont hyper à la mode en JdR et les p’tits miquets qui illustrent le JdP ne demandent qu’à s’animer sous la forme de PJ et de PNJ.

Le jeu a fait l’objet d’un foulancement, ce qui lui permet de bénéficier d’emblée d’une gamme composée non seulement du livre de base mais aussi d’un supplément avec des playbooks additionnels et d’autres règles pour approfondir le jeu, de deux decks de 54 cartes illustrées (équipement et PNJ) et, faut-il le préciser, de dés spéciaux (imaginez à quoi ressemblera la collection de dés d’un rôliste en 2050…).

Côté règles, on est sur du Propulsé par l’Apocalypse très adapté et dont les premiers retours semblent positifs. A voir.

Mais, tant qu’à vouloir ainsi accoupler JdR et JdP, autant y aller à fond et donc le binôme infernal Akiléos/Matagot va aussi se lancer dans le courant de l’année dans la VF d’un jeu passé totalement sous nos radars : l’adaptation en JdR du jeu de plateau Talisman.

Si, ça existe. Ouais, moi aussi, ça me fait bizarre. Talisman étant un jeu dérivé du JdR, ça fait un peu un truc façon l’œuf et la poule, tout ça. Il y a aussi un petit côté fin-de-siècle qui me dérange un peu mais, bon, c’est peut-être très bien fait après tout.

Le jeu utilise un système dédié nommé 3D6 Adventures qui nécessite des dés spéciaux de couleurs différentes et se veut très accessible mais on doit avouer que l’on n’a pas beaucoup plus d’infos sur ce qui fait l’intérêt de cette transposition. L’éditeur allemand, Pegasus Spiele, ne semble pas pour le moment proposer autre chose qu’un solide livre de base et, donc, des dés et jetons spéciaux.

On a toutefois le temps de voir venir et cette production devrait plutôt voir le jour en VF dans la seconde moitié de l’année.

Bon, et la suite ?

Vivement l’adaptation en JdR du jeu Risk.

4 pensées sur “Les JdR des JdP des JdR

  • 27 janvier 2021 à 10:24
    Permalink

    « Le game, le seul, le vrai : celui du JdR!  »
    Ca, ça me parle!

    Mais juste une petite question: ROOT, ça parle de quoi?
    Sous ses dehors mignonesques et PbtA, est-ce adapté aux chtis nenfants?

    Parce que faut ABSOLUMENT et URGEMMENT que je fasse de mes filles des geeks de jdrs avant que ma femme en fasse de girlies…!

    Répondre
    • 27 janvier 2021 à 12:38
      Permalink

      Root est un jeu de société asymétrique ou chaque faction a sa méthode pour gagner des points. Les différents animaux se battent pour le contrôle de la forêt. Les rapaces, anciens seigneurs des lieux souhaitent reprendre le pouvoir à la Marquise du Chat qui industrialise la forêt. Mais le petit peuple en a marre et mène des actions de guérilla. Voilà la joyeuse ambiance des jolis animaux qui dressent des embuscades

      Répondre
    • 27 janvier 2021 à 12:43
      Permalink

      Il y a le JdR et le JdP. Le JdR est un vrai PbtA, donc avec mine de rien pas mal de texte sur la fiche de perso. Pas aussi simple qu’un petit détective de monstre ou même un My Little Pony, mais équivalent à une Chroniques Oubliées Mini. Donc disons à partir de 8/9 ans.

      Répondre
  • 27 janvier 2021 à 11:26
    Permalink

    Talisman RPG est assez sexy avec des mécaniques sympas, mais un gros défaut : le MJ ne lance pas les dés. Bon et puis le système de combat semble assez lourd sur le papier (pour chaque move, il y a des références à consulter). Mais en lecture rapide seule, ça a l’air sympa.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *