On garde un oeil sur l’oeil noir. Et même les deux.

Suite de nos aventures (cf. précédent article) dans le suivi des sorties VO et VF du jeu de rôle n°1 en Allemagne : l’Œil Noir.

Cette fois-ci et pour faire patienter jusque la rentrée, nous allons aussi nous pencher sur les annonces de Ulisses Spiele et quelques sorties du Collectors Club. Pour celles et ceux qui ne sont pas familiers de ce programme, il permet aux fans purs et durs de se jeter sur les nouveaux ouvrages en PDF avant même qu’ils ne soient disponibles en papier et de pouvoir aussi le cas échéant remonter certains problèmes rencontrés. Chaque achat vous donne des points qui permettent d’avoir accès à certains goodies ou événements particuliers comme la Collectors Convention dont nous vous parlerons aussi un peu plus bas. Nous verrons aussi si cela bouge un peu côté VF et pourquoi pas élargir nos horizons… mais ne tardons pas, que se passe-t-il…

…Côté VO ?

Die neunfingrige Klaue (Theaterritter-Kampagne)

Une nouveauté sans en être une. Ulisses Spiele poursuit sur sa lancée de recyclage réorganisation de sa gamme en sortant ses Kodex (Le Fix a parlé du Kodex des Götterwirkens ici : Toujours un œil sur l’Œil Noir ) qui visent à centraliser dans des ouvrages les différents éléments de règles liées à un sujet particulier parfois dispersés. Les différents suppléments régionaux y ont aussi droit, avec un redécoupage des contenus qui permet d’avoir un livre dédié au meneur, un autre au joueur et enfin tout ce qui concerne les règles à part. Chacun son (ou ses) bouquins, même ceux qui jouent avec un autre système (ou une ancienne version de l’ON) ont alors accès à du fluff en Aventurie. L’éditeur allemand attaque maintenant ses campagnes.

Et donc c’est la première qui a le droit de subir un petit relooking : la Theaterritter-Kampagne, les fameux chevaliers du Théâtre dont Dany nous avait parlé ici : L’Oeil Noir part en campagne avec Theater Knights (en anglais) qu’il convenait donc de refondre un peu plus de 8 ans après sa sortie en VO. Comme l’avait souligné Dany, cette campagne épique nécessitait beaucoup de travail de la part du meneur ou de la meneuse à cause des trous et autres éléments manquant pour articuler le tout. Les fans et les critiques ont été entendus par Ulisses Spiele et celles et ceux qui ne se sont pas encore penchés sur cette campagne majeure de l’ON peuvent être rassurés, cette nouvelle version a été retravaillée pour faciliter sa prise en main. Vous pourrez donc plus sereinement enquêter sur l’ordre disparu des chevaliers du théâtre et ses secrets, vous frotter à l’histoire mouvementée des gobelins et faire face à un culte qui a décidé de mettre la main sur la Sourcelande. Nous n’allons pas ici développer ce que propose chacun des volets de la campagne et le supplément qui accompagnait alors l’écran du meneur dédié lors des financements en allemand et en anglais : Das Erbe der Theaterritter (l’héritage des chevaliers du théâtre), vous aurez un aperçu plus global avec l’article de Dany ci-dessus et pour éviter de divulgâcher, nous allons nous pencher un peu plus sur ce qui a changé sans donner de détails compromettant bien sûr pour ne pas gâcher le plaisir de celles et ceux qui sont en train d’arpenter la Sourcelande autour d’une table.

Die neunfingrige Klaue propose donc, en deux volumes, de se replonger dans cette campagne en y mettant un peu d’ordre. Regrouper les différentes aventures en deux bouquins n’a pas seulement permis d’intégrer les nombreux errata, mais aussi de supprimer les éléments qui ne faisaient pas vraiment sens dans la continuité entre les différentes parties de la campagne ainsi que les synthèses entre les différents volets. Les statblocks, profils et autres éléments de règles ont aussi été regroupés. Mais attention cela ne fait pas de cette refonte une version light de la campagne. Cette réorganisation libère donc de la place pour boucher les trous dans les intrigues et le contexte. Tout ceci permet d’avoir quelques scènes nouvelles, d’autres plus étoffées et/ou plus cohérentes, avec des PNJ dont les descriptions sont plus détaillées ainsi que quelques nouveaux protagonistes.

Le premier supplément contient les aventures de la Voie des héros Die Thorwalertrommel (le tambour du thorvalois) et Ein Goblin mehr oder weniger (un gobelin de plus ou de moins, toute deux disponibles en VF). Il est ici tout à fait cohérent de greffer ces deux aventures puisque l’une permet de vivre un épisode qui aura des répercussions sur la campagne elle-même et l’autre permet de se familiariser avec la région et l’ambiance générale et chronologiquement cela se goupille bien aussi.

Le premier « chapitre » proprement dit de la campagne, Der Weiße See (le lac blanc), reçoit quelques scènes d’introduction pour les PJ selon leur « camp » et un PNJ apparaît tout de suite pour éviter le cheveu sur la souple plus tard dans la campagne.

Illustration : Nikolai_Ostertag

 

Le deuxième chapitre, Das blaue Buch (le livre bleu), est agrémenté d’une intro sous forme de mini-scénario optionnel, avec quelques nouveaux PNJ ainsi que de scènes supplémentaires pour mieux rendre l’atmosphère au château de Korswandt.

Illustration : Djamila Knopf

 

L’espace libéré par cette refonte de la campagne n’est pas seulement occupé par des scènes optionnelles, mais il y a aussi deux nouveaux scénarios. Le premier est Der Irdene Turm qui permet de croiser certains PNJ et une fois de plus de planter le décor pour que certains éléments s’assemblent de façon plus cohérente par la suite. Bien sûr cette aventure ne sert pas que de bouche trou mais apporte une vraie intrigue tout en plantant le décor.

Enfin le 3e volet de la campagne, Der Schwarze Forst (la forêt noire) a subi un lifting assez conséquent. Le PNJ principal a été sérieusement retravaillé, avec plus matière pour mieux le mettre en scène. L’intrigue est un peu plus serrée, cohérente et moins scriptée avec de nombreux dénouements et l’environnement porte un peu mieux son nom (il faut s’attendre à une forêt moins amicale) et n’est plus un vague arrière plan. Enfin pour les amoureux des chiffres, certains calculs ont été refaits ce qui peut avoir une certaine incidence pour ceux qui aiment la précision.

La deuxième partie de cette campagne débute donc avec Der Grüne Zug (le cortège vert). Ici aussi gros remaniement avec un tiers de l’aventure qui a été retravaillé. Certaines scènes sont plus détaillées ce qui permet de mieux ou plus facilement en profiter et offre plus de liberté d’action pour les PJ. Enfin pour les amateurs de crunch quelques règles optionnelles sont rajoutées.

Ensuite vient Die Silberne Wehr (la garde d’argent), peut être la partie qui a le moins été modifiée à l’exception d’un épilogue à Nortmark et de quelques scènes.

Illustration : Tristan Deneke

Après, on a le droit à de la nouveauté avec Der Hölzerne Thron (le trône de bois), la 2e aventure inédite de cette campagne qui vous plonge dans sa première partie à l’époque des Chevaliers du Théâtre et se focalise sur les gobelins.

Illustration : Tia Rambaran

 

 

Sa suite, Eine Lebende Heilige (Une Sainte vivante) vous plonge dans un nouveau culte qui s’oppose à la noblesse et l’Église de Ronda. Cette aventure permettra à ceux qui veulent croiser le fer de pouvoir se lâcher un peu mais aussi d’avoir beaucoup plus d’infos sur le dernier chapitre de la campagne.

Enfin Der Rote Chor (le chœur rouge), garde son format bac à sable, mais son accessibilité et son entrée en matière ont été retravaillés afin de mieux s’intégrer à la campagne et à ce que les PJ ont traversé jusqu’ici. Des événements et passages narratifs ont aussi été rajoutés et les choix des joueuses et joueurs pourront être un peu plus tranchés, et comme le souligne Daniel Heßler, un des auteurs de la campagne, le 1D6 sera votre ami ici.

La campagne inclue aussi La récolte des navets, une autre aventure de la voie des Héros (aussi disponible en VF). Si vous voulez une séance de rattrapage sur cette campagne des chevaliers du Théatre, l’article de Dany cité plus haut vous permettra de tout savoir et de mieux comprendre l’importance de ces aventures dans le metaplot de cette V5 de l’Oeil Noir. Pour les amateurs de papier en VO il faudra attendre la rentrée pour avoir la totale.

Auf ins Abenteuer – Basaltschmelze

En route pour l’aventure ! Celles et ceux qui ont suivi (voire soutenu) le dernier (dans tous les sens du terme ?) financement du supplément régional Les Royaumes ennemis ont pu voir passer Bois de Dryade qui fait partie de cette série Auf ins Abenteuer. D’ailleurs un AP de cette aventure menée par Marc, le responsable de la gamme ON chez BBE est toujours disponible ici.

Ces aventures Auf ins Abenteuer permettent donc d’avoir une aventure clef en main de 32 pages avec un peu de setting, des prétirés et quelques règles adaptées au contexte pour jouer rapidement. La tendance chez Ulisses Spiele est désormais d’essayer de rendre chaque supplément régional immédiatement accessible aux débutants avec une aventure Auf ins Abenteuer, et l’éditeur allemand procède aussi à un rattrapage au fur et à mesure de la réorganisation de sa gamme. Après Havena (est-il vraiment utile de présenter cette ville mythique?), Die Gestade des Gottwals pour se familiariser avec la région de Thorval et une histoire de serment, faire un peu de tourisme magique du côté des îles des Cyclopes avec Die Sonnenküste, dénouer des intrigues autour de deux écoles de magie à Lowangen dans Rohals Erben, et enfin aller chercher du bois (bon ok de dryade) dans la Forêt sauvage à la frontière d’Andergast et de Nostria dans Bois de Dryade, c’est donc au tour des nains d’entrer en action avec ce Auf ins Abenteuer – Basaltschmelze (basalte en fusion).

Tout le monde le sait, les nains sont des grands fêtards et se retournent le crâne à coup de chopes de Ferdock ou de Bock naine d’Angbar. Et donc, alors que tout le monde, quelle que soit sa croyance, s’apprête à célébrer l’arrivée du printemps avec une fête locale au sommet du cratère d’un volcan (les nains sont joueurs) et que les pèlerins sont sur le chemin, une menace que l’on croyait vaincue depuis longtemps s’invite à la fête qui tourne alors à la lutte pour la survie.

Verborgen in der Tiefe

Si le cratère du volcan ne vous a pas suffi, direction les entrailles de l’Aventurie avec ce Verborgen in der Tiefe (Caché dans les profondeurs) qui arrive en PDF (le papier est prévu fin août aussi) et qui nous emmène dans des lieux pas très rassurants. Que cela soit les tombeaux des muguls magiciens des pays tulamides, les cités ensevelies de Bosparan et les forges abandonnées par les nains, ce supplément décrit quelques lieux, régions, personnages et créatures souterraines et lancent quelques accroches pour aller à la rencontre des profondeurs de l’Aventurie.

Du PDF c’est bien, mais on veut du concret

Allez, pour changer un peu du papier qu’il soit numérique ou pas, un topo sur les sorties ON côté VO ne peut pas se finir sans parler goodies alors hop :

merci à Hinter dem Schwarzen Auge ( https://hinter-dem-schwarzen-auge.de) pour le visuel

 

Des dés en bois pour vos parties… Mais inutile de vous enflammer, ils ne sont trouvables qu’en convention en Allemagne. Sinon vous pouvez vous rabattre sur ceux plus classiques sortis l’année dernière et disponibles sur la boutique Ulisses :

Dans le produit ci-dessus il n’y a pas que des dés, mais aussi une compil des règles de tous les jeux de dés aventuriens pour agrémenter vos soirées à la taverne, qu’elles soient réelles ou autour de la table de jeu.

De convention en convention

Oh comme les choses sont bien faites, puisque l’on parle de convention voici aussi quelque chose qui était disponible lors de la Collectors Club Convention 2024 qui s’est tenue en mai dernier à Waldems (oui chez l’éditeur allemand) :

File source: https://de.wiki-aventurica.de/wiki/Datei:Der_schlafende_K%C3%B6nig.jpg

 

Oui cela date donc de mai et aurait dû figurer dans notre précédent article sur la gamme, mais bon il était déjà un peu fourni (et surtout ce scénario était passée sous les radars du Fix). Cette aventure qui se déroule du côté de Windhag, porte la jolie référence HWKRK008 : HW pour la Voie des héros et KRK pour les aventures qui sont destinées aux conventions. Ceux qui avaient fait le déplacement pouvaient repartir avec un exemplaire dans leur besace, pour les autres il faudra attendre une version HW-Archiv pour pouvoir en profiter. Ainsi les fans de la VF de l’ON ont pu voir passer une telle aventure avec Les huit du Seelander disponible en PDF-Only récemment.

Lors de cette convention Markus Plötz, le patron de Ulisses Spiele, a déclaré que deux partenariats étaient encore à venir (Saltatio Mortis – Finsterwacht étant le premier), vous découvrirez le second un peu plus bas, et par contre aucun indice pour le moment pour le 3e. Il a aussi indiqué que la version anglaise du jeu était en pause. La tentative pour exploiter en propre The Dark Eye par le biais de Ulisse North America étant un échec, il leur faut donc trouver désormais un plan B. Et Ulisses Spiele qui n’a pas réussi à percer sur ce marché cherche désormais un partenaire aux US qui saura développer le jeu outre-Atlantique. L’éditeur allemand semble ainsi opter pour une licence d’exploitation plus classique comme celle que peut avoir BBE pour la VF. Encore faut-il trouver du partenaire qui soit partant. Markus Plötz a aussi indiqué qu’il n’y avait pas d’autre plan de localisation supplémentaire pour le moment.

Myranor passe la 5E

Nous vous avions parlé dans notre dernier article sur l’ON de ce continent à l’ouest de l’Aventurie et du potentiel renouveau qui se profilait à l’horizon. Alors que l’excitation sur le discord de Uhrwerk Verlag autour de cette nouvelle était plutôt calme, l’éditeur allemand vient de balancer une bombe le weekend dernier avec l’annonce sur ses réseaux du financement de Rückkehr nach Myranor (retour à Myranor). Un lancement qui tombe bien, car nous fêterons l’année prochaine les 25 ans de ce setting. Attention si pour vous Myranor est l’enfant de Pablo Mira et Gloria Gaynor, alors une petite séance de rattrapage est nécessaire. Vous pouvez aussi jeter un œil au trailer :

Rückkehr nach Myranor – Trailer (youtube.com)

Donc ce financement qui a démarré le 1e juillet ( Rückkehr nach Myranor (Uhrwerk Verlag 2020) • Game On Table Top ) propose une réédition du setting Myranor. Cette souscription propose un nouveau livre des règles pour Myranor… en 5E. Attention, pas la V5 de l’Œil Noir, mais bien la 5E, à la fois pour cibler un public plus large et aussi pour coller au cadre high fantasy de Myranor. Rien de nouveau me direz-vous, car grâce à un module fan-made de Stefan Urabl, il était déjà possible d’y jouer en 5E. Désormais une version officielle est à venir, avec son auteur qui fait partie de l’équipe qui travaillera sur ce livre de règles et qui va donc étoffer et enrichir ce qui était jusqu’ici proposé pour en faire un livre de règles 5E autonome dans l’univers de Myranor. Pour tous ceux qui auraient des questions sur cette adaptation, il a d’ailleurs indiqué qu’il passerait tous les jours sur le discord d’Uhrwerk Verlag pour répondre aux questions des fans (il a déjà répondu à pas mal d’entre elles jusqu’ici) et qu’il leur demanderait par moment si les choix de créatures du livre des monstres est pertinent. L’éditeur allemand, à l’instar d’Ulisses Spiele, proposera régulièrement des points d’avancement pour montrer le travail en cours sur ce nouveau livre de règles. À noter que cela sera le premier setting 5E avec règles de base, livre des monstres et suppléments proposé directement en allemand sans être une traduction. Uhrwerk Verlag, afin d’attirer le plus de monde possible, précise bien que ses ouvrages proposent donc du contenu 5E pour tous ceux qui apprécient cette déclinaison et que les meneuses et meneurs pourront aussi aller piocher dans la bibliographie 5E assez conséquente pour enrichir leurs parties.

Cette adoption d’une motorisation 5E fait couler un peu d’encre et les fans allemands sont partagés entre ceux qui ont déjà tous les suppléments publiés à l’époque et que cela n’intéresse pas, ceux qui espèrent ou attendent un peu de dépoussiérage, ceux qui trouvent normal de passer en 5E pour toucher plus de monde, et ceux qui ne comprennent pas pourquoi ce n’est pas en ON V5. D’autres soulignent que l’ON serait trop usine à gaz et complexe pour la meneuse et le meneur pour gérer des personnages avec des niveaux de puissance suffisamment élevés pour survivre. Dans le live de lancement de la souscription, Thomas Römer lui-même souligne que la V5 de l’ON aurait dû être entièrement repensée pour être compatible avec Myranor. En tout cas, la licence ELF mise en place par Ulisses Spiele permet à quiconque, dont Uhrwerk Verlag, d’exploiter le lore de l’ON, même avec une autre motorisation. Le bémol étant que ce contenu n’est donc pas canon, en effet la licence Myranor est toujours entre les mains d’Ulisses Spiele. Carsten, un des membres de l’équipe de l’éditeur allemand, a d’ailleurs réagi aux discussions qui ont suivi l’annonce du financement en indiquant que le projet Myranor (chez Ulisses donc) n’était pas mort, mais qu’ils n’avaient pas de ressources à y consacrer actuellement. Il y a de fortes chances que l’on regardera les chiffres de Myranor avec attention côté Ulisses Spiele. Mais avec ce reboot par Uhrwerk Verlag qui va sans doute poursuivre le développement de ce setting là où il s’était arrêté à l’époque si la souscription est un succès, les chances de voir une autre version, officielle cette fois, de Myranor semble désormais encore plus hypothétique. Pour de nombreux fans de toute façon la question ne se pose pas, le Myranor officiel reste celui historiquement développé par Uhrwerk Verlag et pour lequel certains auteurs ont annoncé vouloir rempiler.

C’est ce Myranor historique qui va compléter le livre des règles. En effet ce dernier sera donc accompagné d’une réimpression des suppléments sur ce continent qui étaient sortis à l’époque où Uhrwerk Verlag exploitait cette licence en propre. L’éditeur allemand bénéficie ici d’un accord spécifique avec Ulisses Spiele pour réimprimer ces suppléments à l’identique. Les deux ouvrages prévus ne présentent donc pas d’éléments de règles et permettent de se plonger plus facilement dans Myranor. De plus n’étant pas spécifiquement liés à une motorisation particulière ils sont ainsi facilement exploitables quel que soit le système. Même les fans de l’ON V5 qui n’auraient pas ces suppléments pourront ainsi en profiter. Par contre ils ne doivent pas s’attendre ici à une quantité de détails aussi importante que dans les suppléments de la gamme ON de Ulisses Spiele qui viennent à la loupe scruter chaque région, mais chaque ouvrage reste une véritable mine d’informations et d’accroches pour faire vivre Myranor.

Sont prévus :

Unter dem Sternenpfeiler (Sous le pilier des étoiles)

Cette réédition décrit le nord de Myranor et permet de se familiariser avec ce continent. Tout y est : histoire, l’Empire (sa société, ses armées…), la religion, la magie, la science et la technologie. Avec un petit générateur de ville. Pour peupler ces villes plus de 20 cultures sont décrites en détail et pour les relier on y trouve aussi les différents véhicules et routes, qu’elles soient terrestres, maritimes, fluviales et aériennes. Bien sûr il faudra aussi traverser alors des zones un peu plus sauvages et donc vous trouverez de quoi agrémenter en faune et en flore les différentes jungles, déserts glacés, montagnes, savanes, steppes, marais, et autres forêt ou déserts. Au final ce sont plus de 25 régions qui sont présentées. Pour celles et ceux qui sont friands de cosmologie, sociétés secrètes ou autres intrigues politiques ou historiques tout est aussi prévu. Pour les habitués de la gamme ON V5, dites-vous que c’est une sorte de d’Almanach aventurien I en mode Impérial pour Myranor.

Jenseits des Nebelwald (Au-delà de la forêt des brumes)

Ces mêmes fidèles de l’ON V5 qui connaissent la classification des ouvrages de la gamme d’Ulisses Spiele nous ont vu venir, qui dit sorte d’Almanach I, appelle automatiquement un Almanach II. Et donc en effet Uhrwerk Verlag a ressorti de son chapeau un classique qui prend cette fois la direction du sud du continent avec une description de la région des Bansumites. Ici nous rentrons un peu plus dans un immense désert hostile parsemé de cités-États autarciques et de groupes humains qui se sont adaptés à ces espaces désertiques. Celles et ceux qui se sentiraient allergiques au sable peuvent pousser plus loin sur les côtés pour aller à la rencontre du royaume des peuples de marins et commerçants. Si vous préférez la verdure luxuriante, direction la jungle du Pardir, et si vous préférez les mystères de cultures disparus il vous faudra alors aller du côté de Te’Sumurru. D’autres lieux vous attendent encore et attention, vous n’êtes pas en Aventurie ici, les peuples humanoïdes (ou pas) y sont nombreux.

Si cela vous fait trop de nouveauté à gérer en même temps, si vous préférez du personnage bien emblématique et être un peu en terrain connu, alors direction un autre classique, en mode solo cette fois :

Legatin des Bösen (la légataire du mal)

Il est à nouveau possible aujourd’hui de jouer un solo dans la peau d’un personnage mythique, en fait de la plus puissante antagoniste de l’histoire de l’ON : Pardona. Oui vous n’avez pas rêvé. Pour celles et ceux qui ont la flemme de se replonger dans leur Almanach aventurien, cette haute-elfe de plus de 5000 ans est la plus puissante servante du Sans-Nom sur Dère. Sans doutes la plus grande démonologue et chimèrologue depuis la disparition de Borbarad. Il aura fallu l’alliance de quelques dragons pour la combattre et qu’elle se retrouve en exil sur Myranor. Legatin des Bösen vous propose donc d’incarner Pardona après cette défaite, brisée, délaissée par son dieu et sans pouvoirs. Cela sera votre rôle que de lui permettre de retrouver sa stature.

Mais ce solo de 2014, écrit par Mháire Stritter (OrkenspalterTV) et Nico Mendrek, reste une réédition et donc pour faire un peu plus rêver les fans :

Verderberin der Leiber (celle qui pervertit les corps)

Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, une autre aventure solo vient poursuivre et développer les aventures de Pardona en Myranor. De fortes chances que l’on retrouve dans Verderberin der Leiber des éléments tirés du troisième roman de la trilogie sur Pardona écrit par… ces mêmes auteurs. Cette trilogie, qui relate quelques faits marquants ayant jalonné les 5000 ans de méfaits de la haute-elfe maléfique, voit son troisième opus Herz der tausend Welten se focaliser sur le présent Aventurien et donc en partie sur les agissements de Pardona en Myranor. Le second solo proposé par Uhrwerk Verlag devrait donc s’insérer naturellement dans cette continuité, boucher quelques trous ou trouver un certain écho. À voir lorsque cet ouvrage sera disponible.

Globalement cette souscription est plutôt bien accueillie, certains optant pour les bouquins 5E, d’autres préférant compléter leur bibliothèque avec les packs de suppléments regelfrei afin d’y jouer avec leur système préféré. À noter que Mháire, l’autrice du solo sur Pardona, a déclaré dans la vidéo de lancement du financement qu’une campagne pour les débutants était prévue dans un avenir proche. Ceci est tout à fait révélateur du principal point négatif de cette souscription : il n’y a pas de scénario. Un livre de règles, un livre des monstres, deux suppléments géographiques mais pas de campagne ni aventure de groupe. Certes les fans de Myranor ont de la matière sur leurs étagères mais pour une ouverture de la gamme à la 5E avec un public qui n’a pas cette matière, une aventure plus développée que les 8 pages proposées en palier aurait été bienvenue. Uhrwerk Verlag a annoncé que pour le moment ils se concentraient déjà sur ce financement afin de lui garantir le plus grand succès possible (et cela a l’air de bien partir), mais la volonté de fournir encore plus de contenu par la suite est grande. Il faudra patienter jusqu’à l’automne pour la livraison des rééditions, ce qui donnera une occasion au Fix de vous présenter ce setting un peu plus en détail, et probablement mi-2025 pour les ouvrages 5E.

Pour consoler celles et ceux qui n’ont pas fait allemand LVB, jetons un coup d’œil à ce qui nous attend…

…Côté VF

Ceux qui attendent avec impatience leur pledge des Royaumes ennemis vont bientôt pouvoir mettre la main sur leur précieux dont les expéditions devraient démarrer cet été. Et sinon… hum, bon pas grand-chose ce mois-ci. Ah si… enfin… roulement de tambour :

Financement Scriptarium

Et oui nous vous en avions parlé dans notre précédent article faisant le point sur les sorties ON, et donc Scriptarium a enfin décidé de lancer sa souscription afin de proposer non pas 1, ni 2, mais, euh non, pas 3 non plus, mais 4 suppléments ON en VF : La Conjuration des Magiciens, La Nuit du Baptême du Feu et Les Murmures du Cœur, donc 3 aventures solo, ainsi qu’une BD… Et oui la fameuse BD Der Andergaster qui est aussi sortie en anglais sous le titre The Andergastan. Votre patience va être plus que récompensée par Scriptarium. Décidément, c’est noël avant l’heure puisque le tout est censé être livré pour décembre 2024. Censé car Scriptarium et les délais… Euh puisque l’on parle de dates, il faudra faire bien attention puisque selon les informations du financement le premier solo, La Conjuration des Magiciens, sera disponible « même plusieurs mois avant la publication des ouvrages de cette souscription ». Ce qui est plutôt très positif, mais cela veut aussi dire que cet ouvrage sera disponible en boutique avant que les souscripteurs ayant opté pour l’intégrale ne reçoivent leur pledge, puisqu’il leur faudra attendre que les autres solos soient bouclés pour que le tout soit expédié. Donc selon votre degré d’empressement à vous lancer dans de nouveaux solos de Sebastian Thurau en VF, il vous faudra garder ce paramètre à l’esprit lors du choix de votre pack.

Afin de préserver une certaine uniformité dans la collection de livres à jouer Scriptarium, puisque divers ouvrages d’autres collections sont aussi proposés lors de cette souscription, les solos de l’ON ne respecteront pas le format de la VO, mais seront adaptés en format poche. Les fans de LDVELH apprécieront, les fans du jeu de rôle moins. En tout cas, le principal est que ces ouvrages soient désormais bientôt disponibles pour venir grossir votre étagère d’ouvrages ON VF. Le Fix reste à l’affût pour vous reparler de ces solos lorsqu’ils seront disponibles alors que le financement court jusque fin juillet.

Et en Jeu de société ?

Le pas de côté pour aller vers les aventures solo de l’ Œil Noir grâce à Scriptarium nous permet aussi de continuer hors des sentiers battus du JdR pour aller voir ce qui se fait aussi avec un logo ON en jeu de société. Que les rôlistes aguerris se rassurent, nous n’allons pas remonter aux années 80 pour jouer à cela :

 

Nous n’allons pas non plus faire un détour par le plus récent Schatten der Macht (l’ombre du pouvoir), qui propose une sorte de Risk en Aventurie, un peu plus stratégique, avec moins de ressources militaires mais plus de paramètres à prendre en compte avec des organisations qui viennent brouiller les cartes, mais qui n’est disponible qu’en VO avec 2 extensions permettant de jouer d’autres intrigues et qui a une certaine courbe d’apprentissage à ne pas négliger.

Et nous ne parlerons pas non plus de Abenteuer in Aventurien, qui lui propose des règles en allemand et en anglais et qui vous permet d’arpenter l’Aventurie en recrutant vos héros pour accomplir certaines quêtes dans un format plus court et plus rapidement accessible.

Nous ne nous pencherons pas non plus sur le jeu Aventuria qui commence à prendre de la place sur les étagères des fans inconditionnels de ce jeu de carte dans le monde de l’ Œil Noir disponible en allemand et en anglais. Non pas parce que ce jeu n’est pas intéressant bien sûr mais simplement car Ulisses Spiele devrait bientôt faire une grosse annonce sur ce jeu ce qui nous donnera peut-être l’occasion de revenir dessus.

Bon on fait quoi alors ? Et bien nous allons plutôt nous pencher sur le deuxième partenariat annoncé en mai par Markus Plötz. Il s’agit ici d’un jeu plus léger et que vous avez peut-être déjà pratiqué : Wizard. Donc pas vraiment une nouveauté que ce classique du jeu de carte familial mais la différence est ici le partenariat entre Amigo, l’éditeur de Wizard et Ulisses Spiele pour proposer une version Wizard – 40e anniversaire de l’ON bien évidemment.

légende photo Wizard – Das Schwarze Auge-Edition

 

Amusant donc de voir ce 40e anniversaire proposer une édition spéciale d’un jeu qui souffle ses 28 bougies lui-même cette année. Ironie de l’histoire, ce partenariat rappellera aussi à Amigo le bon vieux temps où l’éditeur allemand derrière Halli Galli, 6 qui prend ! et Bohnanza distribuait… Donjons & Dragons entre 1990 et 2000. Cette version anniversaire du jeu de pli dans lequel vous devez prédire en début de manche combien de plis vous ferez, proposera des illustrations issues de l’univers de l’ON, mais ne sera cependant disponible qu’à l’automne 2024. En attendant de voir ce que donnera ce partenariat, il y a de fortes chances que cette version spéciale soit assez proche de ce qui avait été proposé par Amigo pour les 25 ans de Wizard : une version mini coffret avec des pièces en métal et quelques cartes spéciales. L’avenir nous dira si les pronostics du Fix sont bons ou pas. En attendant cette initiative permet à Ulisses Spiele de toucher un public différent, plus large et plus familial.

Le grand absent ?

Si vous avez lu notre précédent article sur la gamme allemande et ses différents settings, et arrivé à ce point des nouveautés de juillet, les plus pointus d’entre vous sur l’univers ON doivent se dire : mais il manque quelque chose. Et oui il y a un grand (enfin c’est relatif) absent, que se passe-t-il du côté de DSA Mythos ?

Qu’en est-il donc de cette adaptation du Mythe de Cthulhu à l’univers de l’ON ? Pour ne pas vous faire languir plus longtemps autant vous le dire tout de suite : rien (désolé pour la fausse joie Dany). Le patron de Ulisses Spiele a confirmé ne pas prévoir de nouveau matériel pour cette adaptation du Mythe en Aventurie qui n’était pas destinée à être développée plus que cela lors de son lancement, et cela n’a pas changé.

Rendez-vous bientôt pour découvrir ce que nous réserve la prochaine livraison d’ouvrages de la gamme de l’Œil Noir outre-Rhin (la période estivale devrait être plus calme) et peut-être des nouvelles de BBE ou des Ateliers d’Alrik.

Que les Douze soient avec vous.

Une pensée sur “On garde un oeil sur l’oeil noir. Et même les deux.

  • 11 juillet 2024 à 10:06
    Permalink

    Je suis en effet très triste que le DSA Mythos (le Cthulhu Mythos de Sandy Petersen adapté à l’Oeil noir V5) ne soit pas développé .
    Grand fan de Lovecraft, j’ai trouvé que les créatures du mythe avaient une vrai saveur grâce aux mécaniques de l’Oeil noir … mais bon je pourrais me satisfaire d’une VF du livre existant déjà !!! 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *