Chibi on my mind

Il fut un temps où on pouvait penser que la collection Chibi servirait surtout à permettre à un auteur unique, Le Grümph, de sortir à flux tendu le fruit de ses propres envies et expérimentations en JdR. Et, de ce fait, on était assez parti sur un planning un peu routinier : un jeu LG, un autre jeu LG, encore un jeu LG, etc.

Mais ça, c’était avant. Depuis quelques temps, le petit label égo-centré est devenu un véritable éditeur 2.0 foisonnant d’idées neuves pour tenter de résoudre le seul vrai dilemme qui tracasse les auteurs francophones de JdR : comment réussir à vivre (presque) décemment de cette activité de niche ?

C’est sans exclusive ni tabou que LG s’emploie à y répondre ces deniers temps.

Ainsi, comme on le sait, LG ne répugne plus à inscrire à son catalogue des jeux VO, y compris des dans lesquels il n’a presque pas rajouté de tables aléatoires. La VF de La Frontière, par exemple, sortie en début d’été. Ce sera aussi le cas de la gamme Hârn, dont on attend des nouvelles prochainement.

Mais, Chibi, c’est aussi de plus en plus un catalogue de petits opuscules de para-JdR : ça peut servir dans du JdR, ça a un rapport avec du JdR mais ce n’est pas vraiment du JdR. Ainsi, De Urbium Graphidibus, vient rejoindre Des plans sur la tomette et De Chorographia avec l’accent mis, cette fois-ci, sur les villes et villages.

Au programme : trente pages de cartes de petites villes et villages qui conviennent pour tout univers med-fan (comme on disait dans les années 1980 ^^). Les cartes sont neutres : on peut les colorier, mettre des numéros, des noms, comme on le souhaite pour coller à son setting préféré.

Plus surprenant, LG a accepté de rendre hommage à son talent d’illustrateur en proposant… un cahier de coloriages. Oui, tel quel.

Cet opuscule s’appuie sur les nombreux dessins au trait qui illustrent le volume 1 des Cahiers du Vastemonde. La mise en page valorise les seuls dessins et le papier, plus épais, doit faciliter le coloriage, même avec vos gros doigts boudinés et vos stabilos fluos.

Dans la même lignée de recherche d’optimisation du temps passé à écrire des statblocks et à dessiner des petits miquets, LG a aussi décidé de lancer un Patreon dédié à Chibi. Oui, je résume : une quête de dons pour soutenir un éditeur. On en revient à une problématique que l’on a souvent ici à l’esprit quand on rédige notre news du lundi : comment faire pour que le temps investi par un auteur et/ou éditeur dans du matos gratuit pour soutenir un jeu (un kit de découverte, un scénario, etc.) soit un minimum rentable ? Il y a des éons des éditeurs (Multisim, en particulier) avaient tenté des formules de prozines ou même d’abonnements à des sites web privés mais avouons-le : ça n’a jamais marché (même qu’on en parlait à dans le FIx : https://lefix.di6dent.fr/archives/2169)

LG tente autre chose : vous lui filez de la thune et, à proportion, il se met à sa planche de travail pour fournir du suivi pour les jeux Chibi. Et ce suivi sera gratuit pour tous. Voilà : du mécénat pur et simple. A voir si cela va prendre mais, en attendant, LG initie la pompe avec le scénario dont on vous parlait ce lundi. Pour mécéner (bah quoi ?), c’est par là : https://www.patreon.com/JohnGrumph Et c’est vraiment pas cher, hein.

Mais, bon, évidemment, Chibi n’oublie pas les projets classiques : des jeux, des jeux et encore des jeux. Au programme Hârn, donc, mais aussi une nouvelle collection de jeux appelée Chibi-San (cool, on va pouvoir renouveler les jeux de mots ^^)

Cette nouvelle collection utilisera un système commun mais adapté à chaque fois, le système Yatta! basé sur les principes de Mordiou (le jeu de cape et d’épée de Chibi) mais en plus simples. Surtout, truc marrant, Chibi-San proposera des jeux dont les univers seront des licences de manga ou d’anime… imaginaires. Ouaip. Vous y trouverez donc des interviews de la scénariste, des articles de décryptage des images, des résumés des épisodes, des produits dérivés, etc. Mais tous pour de faux. Une mise en abyme assez vertigineuse : on verra si ça passe ou si ça casse.

LG avoue lui-même que cela ne sera « pas pour tout de suite » mais il faut savoir que le temps de LG diffère pas mal du vôtre et donc, si ça se trouve, ça veut dire : « pas avant deux-trois mois ». Allez savoir ! La preuve : la base du système est déjà disponible (non, on est même pas lundi, en plus…) : http://legrumph.org/VP/Yatta.docx

Allez, pour commander tout ça (et même le reste), rendez-vous sur la page Lulu du label. Là, comme d’habitude, vous aurez le choix entre les versions PDF ou papier : http://www.lulu.com/spotlight/ChibiLG

2 pensées sur “Chibi on my mind

  • 19 septembre 2019 à 17:50
    Permalink

    Chibi, c’est du jdr pour ceusses qui n’en peuvent plus des livres de règles de 380 pages.
    Et cela est bon.
    Achetez-en !

    Répondre
  • 20 septembre 2019 à 23:15
    Permalink

    C’est vrai !!! The Frontier, c’est seulement 350 pages ! 😀

    Répondre

Répondre à john Grumph Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *