C’est Lundi, c’est… gratuit !

Et ouais : toujours. Même après le confinement. Même après l’été caniculaire. Même pendant le reconfinement. Et avant le re-reconfinement (misère !). Le Fix continue chaque lundi à valoriser ces innombrables publications gratuites qui font le dynamisme de notre milieu. En effet, parfois dans un anonymat déprimant, tous les acteurs passionnés de notre loisir, éditeurs, auteurs, simples rôlistes, mettent à votre disposition jour après jour des scénarios, articles, aides de jeu, kits de découverte voire des jeux complets.

Tout cela finit plus souvent qu’à son tour dans le warp du terrible web 2.0. Alors, à la mesure de nos maigres moyens, nous essayons d’attirer votre attention sur ces pépites chaque semaine.

Au programme cette semaine :

  • Une campagne officielle pour Cœurs Vaillants : pour son gratuit mensuel du Patreon Chibi, Le Grümph vous propose Histoires de la Montagne couronnée, une campagne originale prévue pour  Cœurs Vaillants mais aussi pour les Mille-Marches (pas chez Chibi mais l’essentiel du contexte est rappelé en annexe). C’est une campagne d’urban fantasy dans laquelle on joue des ados ici (enfin à Laon mais ça marche si vous nous lisez depuis Laon) tout de suite et maintenant. Évidemment, il leur arrive des trucs légèrement hors normes. Pour le moment, vous pouvez déjà vous estimer heureux avec la cinquantaine de pages de texte de la campagne mais, si vous êtes vraiment très sage, vous pourrez aussi avoir le mois prochain les plans, les cartes et peut-être les portraits de PNJ qui vont bien. En attendant, le tout se récupère là où on peut aussi dire merci en tipant le Patreon : https://www.patreon.com/JohnGrumph

  • Un scénario de dark grotesque fantasy (si, ça existe) : le jeu Fléaux! de Kobayashi (déjà annoncé ici un de ces lundi) a inspiré Maximilien et La Moitié, les auteurs de Star Marx, et ils ont décidé de s’essayer à un scénario reprenant ces codes punk, y compris dans la mise en page à la fois foutraque et drôlement efficace (je sais, ça a l’air contre-intuitif mais essayez rien  qu’une fois…). Cela s’appelle Cimetière et cela tient sur trois pages mais c’est quand même dense en idées et en inspiration. Bon, par contre, c’est… euh… jaune. Lisez sur tablette car sinon votre cartouche couleurs va démissionner d’un coup. On trouve ce scénario sur le site des auteurs ici : https://www.ginungagap.fr/2021/02/06/le-cimetiere-noye/

Bonne semaine à toutes et à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *