Starfinder : entrez dans les Xeno-archive

Il est toujours difficile de présenter un bestiaire.

Heureusement pour moi, Xeno-archive – le premier bestiaire pour Starfinder, ne se contente pas d’une simple liste de monstres à engendrer de l’XP.

Bien évidemment, la majorité de l’ouvrage (120 pages sur les 160) est dédié à la présentation détaillée de formes de vie extra-terrestre au sens large : animaux, vermines, robots, humanoïdes, fées, morts-vivants et même des anges.

Chaque créature bénéficie d’une double page, toutes illustrées. Ce n’est pas surprenant pour un bestiaire, mais il est à souligner que l’ouvrage est abondamment et magnifiquement illustré. Parfois, certaines créatures ont même droit à deux visuels.

L’ouvrage est richement illustré.

Plus concrètement, en moyenne, une page est dédiée aux caractéristiques techniques du Xeno : ses statistiques, son habitat naturel et le détail de ses pouvoirs spéciaux. Vient ensuite un texte descriptif de la race, son histoire et sa place dans le monde de Starfinder.

Vous trouverez également pour la majorité de ces extra-terrestres, des objets que vos PJ pourront utiliser ou récupérer au cours de leur aventure. Cela va de l’armement aux potions faites à base du sang de la créature ou encore des améliorations d’équipements technologiques. Là encore, tous ces équipements bénéficient d’une illustration. Petit point noir : l’ouvrage ne propose pas d’index listant tous ces équipements. Seule votre bonne mémoire vous servira à vous souvenir que tel objet correspond à telle créature.

Même les objets bénéficient de leur illustration.

La suite du supplément propose quatre aides de jeux regroupées sous forme d’annexe :

  • Créer des monstres et autres PNJ : l’idée ici est de proposer un système de création de PNJ plus simple qu’une création de PJ classique.
  • Convoquer des créatures : comme son nom l’indique, ce chapitre vous explique tout sur le sort « convocation de créature » et liste les créatures que vous pouvez invoquer (par magie ou en utilisant un objet magique).
  • Greffes d’archétypes simples : ce chapitre liste, d’un point de vue technique, les archétypes simples que le MJ peut appliquer aux bestiaires. Par exemple, si un savant fou, inspiré du Dr Moreau, souhaite greffer des ailes à une araignée, le MJ devra traduire ça d’un point de vue carac en greffant l’archétype « rien » au profil de l’araignée.
  • Règles universelles de créatures : vous trouverez ici une liste de pouvoirs spéciaux que le MJ pourra appliquer aux créatures qu’il souhaite créer.

Au final, Xeno-archive propose un bestiaire varié et richement illustré. Le tout accompagné d’aides de jeu offrant les clés au meneur pour mettre en caractéristiques chiffrées son imaginaire scienfictionesque. Seul regret : l’absence de synopsis. Même si la liste des équipements, et le descriptif qui l’accompagne, peut faire office de quête.

La majorité des visuels sont magnifiques. Mais j’ai un peu de mal avec certains…
Vous pourrez imaginer des scénarios prenant place dans une ambiance cyber….
…jusqu’à des concepts de planète inspirée de Borderlands

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *