Les XII Singes vous filent les Clés

Cela faisait un petit moment qu’on n’avait rien vu venir dans la gamme Clé en Mains des XII Singes, un concept qui fait la part belle au jeu plug & play et à l’achat raisonnable : vous avez tout ce qu’il faut pour jouer quasiment tout de suite une mini-campagne dans un univers dédié et… basta cosi. Ce qui correspond à la pratique ludique d’une très grande partie des tables de jeu d’aujourd’hui, semble-t-il.

Le dernier jeu en date de cette gamme était, si nos décomptes sont à jour, Immortalis et cela date quand même de… 2014 ! Il semblait en effet que la pratique du foulancement, résolument investie par les XII Singes après un assez long round d’observation, signait l’arrêt de mort de ces jeux courts : il devenait plus « vendeur » de proposer des gammes étoffées dans une campagne de financement au long cours.

Pour résoudre ce problème, les XII singes semblent avoir emprunté les idées de 500 Nuances de Geek en nous proposant… un blot. Cela nous fait toujours drôle de voir les œuvres de l’esprit que sont nos chers JdR vendus à l’encan comme des rouleaux de papier hygiéniques mais, bon, supposons qu’il faut bien vivre avec son temps, quoi.

Du coup, les XII Singes ne reviennent pas avec un Clé en Mains mais avec deux de ces jeux au format prêt-à-jouer. Pire… euh… mieux même : vous pourrez acheter encore plus de Clés en Mains du back catalogue de l’éditeur et plus vous en achèterez, moins cher ce sera. Un blot, qu’on vous dit.

On les voit là, ils trônent au milieu de leurs petits frères : les deux nouveaux opus sont intitulés Limbes et Héritages.

Limbes est un jeu d’horreur contemporaine au pitch étonnamment convenu puisque, sur ce coup là, les XII Singes vous font le plan de l’héritage de maison hantée. Tel que. Si on y ajoute le fait que les PJ sont des prétirés ado/jeunes adultes qui vont, à n’en pas douter, se séparer et faire mille autres conneries imprudentes, on voit le tableau d’ici.

En fait, très fidèle à l’idée des Clés en Main, ce jeu est vraiment là pour relever le défi de faire jouer une histoire classique avec le maximum de confort. Ici, la campagne, composée de cinq scénarios, est déjà écrite et parfaitement taillée pour les prétirés fournis. Tout est prévu pour que les décisions des personnages, leurs réussites et leurs échecs, ainsi que leur choix de réaliser leurs accomplissements personnels (des sortes d’objectifs secrets pour chaque prétiré) déterminent le final de la campagne, sans arbitraire de la part du MJ ni improvisation excessive.

Alors, oui, sinon, tu prends Cthulhu et tu adaptes, c’est possible mais cela te fera carrément plus de boulot. Et plus de thunes. Pour peut-être ensuite ne jamais rejouer avec ces PJ et ces règles là, alors…

Héritages, lui, donne dans le post-apo. Mais pas que. Piiiitch !

Alors que le monde traversait une crise des énergies fossiles, une météorite tomba, constituée d’une matière inconnue – nommée l’Infinium – , capable de générer une énergie quasiment illimitée. Des voix s’élevèrent contre les risques de l’exploitation d’une matière inconnue, mais face au besoin énergétique du monde, ces voix furent rapidement étouffées. Le 15 novembre 2066, des éco-terroristes se faisant appeler le Soleil Obscur entrèrent dans plusieurs centrales. Les générateurs explosèrent, vaporisant les alentours. L’Infinium se mit à irradier et à produire une fumée noire et mortelle, qui recouvrit le monde. Trois siècles après la catastrophe, l’Infinium continue à produire une fumée radioactive. L’humanité s’est réfugiée dans des Tourvilles, de grandes tours construites par les différents États du monde dans l’urgence, accueillant désormais le peu d’humanité qui subsiste.

L’originalité du jeu réside plutôt dans son gameplay très particulier que dans ce setting post-apo plutôt classique : on y joue en effet systématiquement (à chaque scénario de la campagne) deux personnages différents ayant vécu à deux périodes différentes : avant et après la catastrophe.

A noter que le foulancement prévoit également la production d’un écran du MJ (souple voire rigide en cas de succès… et là, on parle de l’écran, pas du MJ, coquinous !)… commun à l’ensemble des univers des Clés en Main ! On souhaite donc bon courage à l’artiste.

Toujours au titre du patrimoine commun à la gamme, signalons la possibilité d’acquérir lors de ce foulancement un livret de règles avancées. Les règles de base, elles, ne sont pas un souci pour vous : elles se trouvent dans chaque opus et, au pire, sans même attendre lundi prochain, vous pouvez aller les télécharger gratuitement en PDF sur le site de l’éditeur : https://www.les12singes.com/cle-en-main/106-cle-en-main-regles-du-jeu.html  Vous verrez : du simple, du basique.

A note renfin que le format court de la gamme s’appliquera également au foulancement lui-même qui ne devrait pas dépasser 15 jours et donc la mi-juillet. Cela se passera ici : https://www.gameontabletop.com/cf376/limbes-heritages-campagnes-cles-en-main.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *