Quand le jeu de rôle se donne en spectacle

La beauté des Internets, quand même, des fois.

Tantôt, nous avouions (si, ça existe) n’y rien connaître en matière d’actual play, ces parties de JdR filmées qui interrogent nos vieilles années mais réjouissent malgré tout nos cœurs. Du coup, alors que c’est devenu une partie de plus en plus importante de notre loisir, nous sommes bien en peine de vous en parler et nous contentons de relayer les infos de ceux qui ont un (vague) lien avec des sorties papier (Héros & Dragon, Aria, etc.).

Là-dessus, paf, David lit ça et se dit : « moi qui comme un gardon suis encore jeune et frais, d’un pas alerte vais secourir ces barbons » (oui, David s’exprime essentiellement en vers rimés ; le texte qui suit a été traduit en langage courant pour plus de fluidité dans votre lecture).

Résultat : David viendra régulièrement en ces pages vous entretenir des actual play. Voici se deuxième contribution au Fix. Merci à lui ! *

—————————————————————————————————————————————————————

Ça y est, Game of Roles a clôturé sa troisième saison ! Oui là, maintenant, alors que la quatrième saison en est à son sixième épisode. Il faut dire que la fin de ladite saison était d’importance puisqu’elle marquait aussi le point final du cycle narratif entamé en 2018. Or la pandémie du Covid-19 a un peu compliqué les choses, comme pour tous les actual play filmés en présentiels. Alors, pour se donner la possibilité de clôturer en beauté après quatre épisodes tournés à distance, pendant le confinement, l’équipe avait programmé une session finale tournée en présence d’un public dans un cinéma parisien. Et cela s’est finalement fait le 16 octobre dernier, à la veille du couvre-feu. Bref, le grand final est bien là mais ce fut de justesse.

Faire du jeu de rôle devant un public, précisément, ce n’est pas nouveau mais ce n’est pas non plus très habituel. Il faut dire qu’a priori, rien ne prédestine le jeu de rôle à cette exposition. Les actual play ont beau inclure une dimension visuelle, une partie importante de leur audience est constituée d’auditeurs qui s’adonnent à d’autres activités, sur un fond de jeu de rôle. Mais même sans cela, plusieurs artifices destinés précisément à rythmer les séquences visuelles – utilisation de figurines, insertion d’images ou de cartes, zooms sur les dés et leurs résultats, le tout mis en scène dynamiquement grâce à la magie du montage – ne peuvent être déployés lorsqu’on se retrouve sur une scène avec un public. Le dispositif est alors statique et tient plus de la conférence universitaire que du spectacle vivant. Mais cela n’empêche visiblement pas les spectateurs d’être nombreux au rendez-vous.

Avant Game of Roles, l’équipe de Role’n Play avait aussi tenté l’expérience. C’était en 2020, au Festival International des Jeux de Cannes devant une petite centaine de personnes. Pour le coup, c’était pour un scénario one-shot avec l’équipe habituelle augmentée de deux invités : Maxime Chattam et… FibreTigre. Et c’est encore à ce même festival, qu’un an plus tôt, Monsieur Phal animait aussi une partie one-shot de son actual play de l’époque, Mashup.

Mais le jeu de rôle devant voire avec public, c’était surtout, entre 2016 et 2018, la marque de fabrique des québécois de Es-tu Game ?. Pendant trois saisons déjantées, le plus souvent en compagnie d‘humoristes, l’actual play mené par Pierre-Louis Renaud a proposé plus d’une trentaine d’épisodes tournés, en général, dans un bar mais aussi parfois sur des festivals de jeu.

Est-ce qu’on verra un jour des salles de spectacles se remplir régulièrement pour assister à des séances de jeu de rôle ? Aujourd’hui, ces premières expériences – toutes humoristiques – ressemblent plus à des séances de communion avec les communautés formées autour des actual plays en question. Mais qui sait si, à l’avenir, le jeu de rôle ne transgressera pas certains de ses codes pour conquérir les planches ?

————————————————————————————————————————————————————

* du coup, ce qui vaut pour David et les actual play vaut tout aussi bien pour toi, amie lectrice, ami lecteur et… je sais pas moi… les jeux sur Itch.io, les OSR obscurs, les jeux indés norvégiens ou le JdR en Italie. Si tu trouves que ces sujets sont honteusement sous-estimés sur le Fix, ce n’est pas le fruit d’un complot mais juste qu’on n’y connaît rien ou que l’on n’a pas le temps de nous y consacrer.

Le Fix, site 100 % bénévole et 100 % indépendant (pas de pub, pas de soutien d’un éditeur), n’appartient en somme à personne sauf à ceux qui sont prêts à s’y investir. A bon entendeur !

Le mail de la Redac6on : lefix@di6dent.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *