Qu’est-ce Kawaïens ?

Kawaïens, c’est le nom tout mignon d’un nouveau jeu indé signé Mickaël Ryers, curieusement présenté comme une sorte de Pokémon à l’envers. (…) Ouais bah moi, je dis, déjà, quand les cartes sont à l’endroit, c’est pas évident de lire les familles de Pokémon, leurs faiblesses et tout ça alors, à l’envers, je dis non ! (…) Bon, après, c’est possible que je n’aie pas bien compris ce que voulait dire l’auteur par cette formule. Le mieux, c’est sans doute d’aller lui demander quelques précisions.

  1. Pfffff, un jeu inspiré de Pokémon ? ‘va encore falloir que j’achète des tonnes de cartes, c’est ça ?

Kawaïens est un jeu de rôles léger et tactique de Pokémon inversé proposé sur Drivethrurpg. L’ouvrage est tout-en-un et se suffit à lui-même : il contient les règles, 6 prétirés, une description de l’univers, plusieurs scénarios formant une courte campagne, un bestiaire ainsi que le mode arène. À l’exception de ce dernier, Kawaïens est un jeu de rôles « traditionnel » : 1 MJ, plusieurs PJ, pas de narration partagée, etc… Tu peux toujours acheter des cartes Pokémon si ça te fait plaisir, mais Kawaïens ne pourra pas te servir d’excuse !

  1. Ah bon ? Mais c’est quoi alors le rapport entre Pokémon et Kawaïens ?

Tu l’auras compris, ce jeu propose d’incarner un Kawaïen. Les Kawaïens sont des animaux fantastiques, comme le Chassassin (le chat des Ténèbres) ou le Dracoterre (le dragon de la Terre). Ils se réunissent en petits groupes, combattent et évoluent. Au fil de leur progression, leur aspect évolue et ils acquièrent de nouvelles capacités. Ils ont des affinités et faiblesses élémentaires : les Kawaïens de l’Eau sont très efficaces contre ceux du Feu, qui eux-mêmes sont redoutables contre ceux de l’Air… Tout ça ne te rappelle rien ?

C’est du Pokémon « inversé », car il y a des nettes différences, dans les règles et dans l’univers. Si tu recherches (au sens strict) un « jeu de rôles Pokémon » contenant Pikachu, Dracaufeu, exactement les mêmes mécaniques que dans le jeu vidéo… Kawaïens ne correspondra pas. Il est d’ailleurs jouable (et apprécié) également par des personnes ne connaissant rien à Pokémon.

J’ai préféré m’éloigner de Pokémon pour plusieurs raisons. En premier, jouer un Pokémon incapable de parler limiterait le roleplay. Les Kawaïens ont donc une intelligence comparable à celle des humains, et ils partagent un langage commun. Par contre, en tant qu’animaux fantastiques, ils n’ont pas la possibilité d’utiliser des objets. Ils savent ouvrir une porte ou porter quelqu’un, c’est à peu près tout ! Les PJ ne peuvent pas compter sur leur épée magique ou un véhicule pour se sortir de situations dangereuses !

Cependant la filiation à Pokémon reste visible, via certains choix de conception et un grand nombre de clins d’œil. Un des scénarios proposés dans l’ouvrage met les PJ aux prises avec le terrible professeur Châtaignier. Cette scientifique a élaboré un sérum d’obéissance, capable de réduire les Kawaïens en esclavage…

Kawaiens image 2.png
  1. Du coup, c’est un jeu pour les gamins ou bien ?

C’est un jeu jouable avec des enfants (dès 8 ans, voire plus tôt pour certains), sans être un jeu pour enfants (comme peut l’être Tails of Equestria par exemple). Comme je te l’indiquais, j’ai souhaité m’éloigner de la licence Pokémon. Au-delà du coût de licence (et des exigences de ses détenteurs), j’ai souhaité rendre Kawaïens accessible au plus grand nombre. Les mécaniques de Kawaïens sont donc beaucoup plus simples que sur les jeux vidéos Pokémon, où énormément de cas particuliers sont traités automatiquement par les consoles… Cela permet à Kawaïens de rester léger et intuitif. Des enfants, adolescents et adultes y jouent, et tout le monde maîtrise les règles rapidement.

L’ouvrage est d’ailleurs prévu pour permettre l’initiation des joueurs et des meneurs. Un soin tout particulier a été appliqué à la pédagogie de l’ensemble (nombreux exemples, encadrés expliquant les choix de game design, etc…). Les premiers scénarios prennent par la main le meneur. L’objectif est de pouvoir le donner à votre enfant / neveu / belle-mère et que l’ouvrage lui permette d’apprendre à maîtriser.

Une seconde lecture de l’ouvrage est possible pour les adultes. Des jeux de mots, des références à la culture populaire, et aussi une réflexion sur certains modèles de société. Je voulais traiter de situations plus adultes que ce que proposent certains jeux Pokémon. Notamment, renverser la proposition : on y joue des animaux fantastiques luttant afin de ne pas se faire capturer ! Ils le font dans une ambiance amusante, sans aller jusqu’au meurtre ou toute autre situation choquante pour un jeune joueur. Un jeune y voit des “méchants qui se font botter les fesses”, un adulte y voit la lutte contre l’esclavage. Il y a une double-lecture en fait.

Car effectivement, pour certains éleveurs, les Kawaïens sont des « outils » au même titre qu’une voiture ou une arme à feu. Une minorité d’éleveurs de Kawaïens utilisent des sérums d’obéissance. Ils forcent les Kawaïens à combattre pour eux ou à utiliser leurs facultés surnaturelles (certains Kawaïens lisent les pensées, volent ou guérissent les blessures, …). Je rappelle que dans Pokémon, des humains enlèvent des Pokémons sauvages afin de les enfermer dans des petites sphères… Donc dit clairement : que ça soit Kawaïen ou Pokémon, on parle de créatures fantastiques réduites en esclavage.

Petit spoil : La campagne proposée dans Kawaïens confronte les PJ aux principaux responsables de cette situation. Elle offre aux PJ l’opportunité de sauver leur espèce d’un sort terrible. Les PJ ont la possibilité de faire « basculer » la lutte contre les éleveurs, en offrant la victoire aux Kawaïens. Et s’ils ne font rien, cela sera (à terme) la fin de leur espèce.

  1. Tu dis que le jeu est « léger ». En vrai, ça veut dire qu’il manque des règles indispensables pour pouvoir jouer, c’est bien ça ?

Que nenni ! Tout y est ! Léger, car bien que le système de jeu soit très tactique, il est aisé à maîtriser : l’attaque et les dégâts sont regroupés en un seul jet, la jauge de Concentration sert autant de points d’héroïsme que de mana, il existe des affinités et faiblesses élémentaires, en combat aucun plan de l’affrontement n’est nécessaire (c’est même contre-productif), …

Quelques minutes suffisent pour comprendre les règles et choisir son personnage. Des centaines de combinaisons de personnages différentes sont proposées tout en conservant une création de personnage rapide. Certains Kawaïens sont particulièrement simples à jouer (et axés débutants) là où d’autres sont plus tactiques. Les joueurs peuvent ajuster le niveau de complexité, en fonction de leur choix de Kawaïen. Et les “simples” sont aussi efficaces que les autres durant les aventures.

Un Kawaïen peut se résumer en 1 phrase (un peu comme dans le Cypher System) : Déchientégrateur est un Tireur Offensif du Feu Niveau 1. En disant ça on sait précisément quelles sont ses caractéristiques, il n’y a aucune ambiguïté.

Kawaiens image 3.png
  1. Y a un truc chelou. Tu dis que le jeu n’est pas encore dispo mais j’ai un pote qui a déjà le sien en PDF. C’est quoi l’arnaque ?

Il fait peut-être partie des dizaines de playtesteurs ayant joué à Kawaïens en avant-première ? Sinon, l’explication est simple à trouver : le PDF est proposé en accès anticipé. Le PDF est déjà pratiquement finalisé et est totalement jouable. La maquette est faite, les 70 (et plus) illustrations différentes sont déjà intégrées, …

Il manque essentiellement la préface d’Islayre d’Argolh (l’auteur de Coureurs d’Orage et de la Cité sans Nom) et les plans des scénarios, soit… 7 pages sur 340. L’ouvrage est actuellement en relecture chez une relectrice professionnelle. J’intégrerai ses retours dans la version finale du PDF. Les acheteurs du PDF bénéficieront gratuitement de sa mise à jour.

  1. Non mais laisse tomber, je ne lis pas les PDF de toute façon…

Ça tombe bien : la sortie en version imprimée est prévue pour cet été. Les deux ouvrages de la gamme sortiront en Print on Demand, sur Lulu.com. Dans la foulée, le PDF sera également mis en vente sur Lulu également. Il est actuellement disponible sur Drivethrurpg, puisque cette plateforme permet aux acheteurs de bénéficier gratuitement de toutes les mises à jour du PDF (ce que ne permet pas encore Lulu).

  1. Ah ? Bon. Et ne me dis quand même pas qu’il va y avoir du suivi aussi ?

Oui et non.

Non, car Kawaïens est un ouvrage est tout-en-un. Aucune suite n’est prévue. Les secrets du jeu sont tous inclus dans l’ouvrage.

Oui, car comme je te l’évoquais, un supplément / aide de jeu est prévu : il s’agit du livre du joueur de Kawaïens. Il contient les règles des joueurs, les prétirés et le mode arène. Le livre du joueur ne contient aucune information qui ne soit pas déjà dans la version complète de Kawaïens. Cependant, son utilité est double :

  • Des joueurs veulent créer leurs Kawaïens par eux-mêmes ? Le livre du joueur leur permet de disposer de toutes les informations nécessaires, sans se faire “divulgâcher” les informations réservées au meneur. Ils n’auront accès ni aux scénarios, ni à la description du contexte, ni au bestiaire. Le PDF sera proposé à moins de 5 €, la version Print on Demand viendra plus tard. Et bien entendu, à l’ère où on s’échange facilement des fichiers, inutile pour des joueurs de tous acheter le PDF. Mon objectif n’est pas de “vendre pour vendre”. Si un joueur l’achète, après il n’a qu’à partager le PDF avec le reste de son groupe.
  • L’autre utilité du livre du joueur, est qu’il contient tout le nécessaire pour jouer en mode arène. Le mode arène n’est pas du jeu de rôles, et se rapproche des jeux de société. Il permet à 4 à 10 joueurs de faire s’affronter leurs Kawaïens, sur un délai plus court qu’une partie de jeu de rôles traditionnelle. Il est idéal afin d’animer un après-midi pluvieux avec un groupe d’enfants et d’adolescents !

Il permet aussi aux meneurs débutants de s’initier “en douceur”, puisque le meneur est facultatif en mode arène. Son rôle y est proche de celui d’un joueur traditionnel. Un débutant complet en jeu de rôles peut commencer par animer des parties de Kawaïens en mode arène. Dès que lui et son groupe auront trouvé leurs marques, il pourra embrayer sur l’étape d’après et devenir meneur à part entière.

https://www.drivethrurpg.com/product/343297/Kawaiens–Liberezles-tous-

Une pensée sur “Qu’est-ce Kawaïens ?

  • 4 mai 2021 à 16:42
    Permalink

    Merci pour votre interview ! J’en profite pour préciser une information qui n’était pas disponible au moment de cette interview. Parmi les 70 (et plus) illustrations que comporte Kawaïens, une petite minorité vont être revues prochainement. Elles seront remplacées d’ici à la version finale de Kawaïens. Certaines sont visibles dès la preview gratuite sur Drivethrurpg.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *