Ici, Londres

Ouf, on a fini par retrouver Lost London ! La preuve : le jeu est actuellement en foulancement.

Lost London ?

OK, je vois que vous êtes un peu perdus : on vous fait l’article.

Si vous suivez attentivement votre Fix, vous savez déjà de longue date qu’il s’agit du nouveau projet de création estampillé du prolifique Batronoban. Le jeu est très fortement inspiré de Peter Pan. On y incarne des orphelins de Londres, en 1900, perdus au Pays de Jamais. Ils y rencontrent d’étranges peuples (Satyres, Centaures, enfants frankensteins, etc.), y découvrent à quel point il est dangereux d’être un adulte là bas.

La gamme en cours de foulancement s’articule autour d’un livre de base au format raisonnable. Il s’agira d’un manuel à couverture rigide, tout en couleurs, d’environ 160 pages au format A4. Il contiendra tout le nécessaire pour jouer, des PNJ, deux scénarios, des conseils pour incarner des personnages jeunes, mais aussi tous les Rêves et les secrets. Ces derniers sont présentés par ailleurs sur un poster A2 joint. EN effet, les secrets du jeu-campagne qu’est Lost London sont « interactifs » : le MJ peut leur apporter plusieurs réponses possibles et l’ensemble de celles-ci sont représentées sur un arbre aux nombreuses ramifications.

Les règles du jeu sont une adaptation simplifiée du Basic System de Chaosium. Les PJ y sont assez compétents dans leurs spécialités, les combats rendus plus simples à gérer ou bien encore les réussites avec complication (oui, mais…) sont permises lors d’un jet raté de pas plus de 10 %, etc.

Le reste de la gamme comporte forcément un Compagnon qui est en fait un « kit du MJ » avec l’écran et un livret qui comporte une campagne prête-à-jouer (à marier donc avec les secrets et les quêtes secondaires de type « Rêves » du jeu). L’illu de ‘écran – magnifique – est signée d’un quasi revenant dans le milieu : Bernard Bittler.

Vous pourrez aussi matérialiser les points de vie des PJ par des billes de verre vertes et, surtout, acquérir le très beau tarot signé Mysko qui peut servir (le tarot, pas Mysko, que vous êtes bêtes !) de support et d’inspiration pour les fameux secrets du jeu.

Pour s’immerger dans cette ambiance encore relativement inexplorée en JdR francophone, rappelons qu’il existe un chouette kit de 58 pages. Celui-ci propose toutefois une voie un peu inhabituelle en matière de kit de découverte. Ici, pas de prétirés et de gros scénario mais plutôt un didacticiel permettant de créer les personnages puis de les confronter à des mini-scénarios qui permettent de découvrir en douceur aussi bien l’ambiance du jeu que les spécificités du système. Toutefois, pas de panique, celui-ci est un dérivé du Basic et ne devrait pas effrayer grand monde par sa complexité : c’est le but. A noter que le livret est également très élégamment présenté dans une mise en page aérée, lisible et qui repose les yeux de certaines productions récentes… euh… colorées.

Vous trouverez cet aperçu de Lost London ici : https://drive.google.com/file/d/1vV9xKfqREbjJVyAwApQvXmOIP4wCNyeb/view

 

Le foulancement vient de débuter et a déjà atteint les 50 % de l’objectif. Il reste encore un bon moment pour apporter, si vous le souhaitez, votre écot à ce projet de création originale et singulière comme le seul nom de Batro’games en est la garantie.

https://www.gameontabletop.com/cf508/lost-london-retour-au-pays-imaginaire.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *